Initiatives familles dans le Nord-du-Québec

Initiatives familles dans le Nord-du-Québec
4 novembre 2019
Voici 3 initiatives familles de la région du Nord-du-Québec

Il s’en passe des choses dans les organismes famille du Québec! Deux mois de recherche pour trouver des initiatives inspirantes aux quatre coins du Québec m’ont permis d’échanger avec de nombreuses personnes à la tête d’organisations dédiées à la famille. Le choix des initiatives présentées a parfois été difficile, mais le but était de refléter la diversité des services offerts et de vous inciter à découvrir les ressources de votre région.

N’hésitez pas d’ailleurs à partager, dans les commentaires ci-dessous, d’autres organismes ou ressources que vous aimeriez faire connaître aux familles de votre secteur.

par Maude Goyer

Un moment de répit pour les parents

S’occuper d’un tout-petit à temps plein peut être épuisant. Pour épauler les parents de Lebel-sur-Quévillon, l’organisme les Animations Pace-Âge offre de l’écoute et du soutien. « Une journée par semaine, on offre un moment de répit aux familles, explique la directrice Nadine Tremblay. De 9h30 à 15h30, on s’occupe des enfants! » L’horaire de la journée est bien rempli : activités psychomotrices en matinée, préparation du dîner par les éducatrices et les enfants, période plus calme en après-midi et jeux libres. En plus de profiter d’une journée pour eux, les parents peuvent partager leurs réoccupations et leurs inquiétudes; et les éducatrices peuvent discuter des apprentissages, des défis et des forces des enfants. C’est aussi un bon moment pour accueillir les familles qui viennent d’ailleurs. « Sur une population de 2 200 habitants, nous avons 24 nationalités différentes, rappelle Nadine Tremblay. C’est important pour nous de nous adresser à tout le monde. »

Les animations Pace-Âge
73, place Quévillon, Lebel-sur-Quévillon
819 755-4247
Page Facebook

Une maison, un refuge

Au printemps 2016, après quatre années de discussion et d’efforts acharnés, la Maison Qarmaapik était inaugurée à Kangiqsualujjuaq au Nunavik. Cette maison de la famille n’est pas comme les autres. « À travers des activités pour toute la famille et pour les enfants, comme des ateliers de cuisine collective et des excursions sur le territoire, nous faisons de la sensibilisation et de la prévention, explique Hilda Snowball, cofondatrice. La maison est aussi un refuge sécuritaire pour les enfants : en période de crise, ils peuvent venir y dormir et manger, généralement pour une courte période. » L’impact de la présence constante des intervenants est très positif, dit la cofondatrice : un lien de confiance s’est installé entre les membres de la communauté inuite et les responsables de la maison, qui sont issus de la même communauté. « On sent une belle ouverture et une belle collaboration », dit Hilda Snowball.

Maison Qarmaapik
C.P. 219, Kangiqsualujjuaq
819 337-5307
Page Facebook

Valoriser la tradition ancestrale

Dans la région de la Baie-James, sur le territoire de Eeyou Istchee, huit communautés cries déploient le projet Maamuu Uhpichinaausuutaau (ce terme veut dire « ensemble » en langue crie). « Ce projet vise les familles qui ont des enfants âgés de 0 à 5 ans ainsi que les femmes enceintes, dit Diana Spencer, coordonnatrice régionale de cette initiative. L’objectif est de permettre aux familles de s’épanouir, et que les enfants soient heureux et en bonne santé, dans le respect des enseignements de nos ancêtres. » Cela se traduit par des activités en langue crie dans les garderies afin d’améliorer la langue parlée et écrite. Des activités traditionnelles sont proposées aux familles comme le tissage, la sculpture, la couture et la fabrication d’objets liés au mode de vie et à la culture cris : vêtements de bébé, mocassins, chapeaux, petites couvertures, etc.

Maamuu Uhpichinaausuutaau
32, rue Amisk, Mistissini
418 923-402

 

 

Photos : Nadine Tremblay et Maison Qarmaapik

Partager