Allaiter des jumeaux

Allaiter des jumeaux
L’allaitement de jumeaux est une mission possible qui apporte plusieurs bienfaits.


Allaiter des jumeaux peut sembler une tâche irréalisable, mais il s’agit d’une mission possible. L’expérience peut même être agréable et gratifiante. C’est donc une option à envisager, surtout que l’allaitement de jumeaux comporte de nombreux bienfaits pour la santé et le développement des bébés de même que pour la mère.

Vous pourriez aussi vouloir lire nos fiches sur :

Quels sont les bienfaits de l’allaitement pour les bébés?

Comme près de 50 % des jumeaux naissent prématurément (avant 37 semaines), le lait maternel constitue un aliment de premier choix pour eux. Il est plus facile à digérer grâce à des enzymes et il contient des anticorps qui aident les bébés à se défendre contre les bactéries et les virus. Le lait maternel contient aussi d’autres composantes bénéfiques pour les bébés, notamment :

Le lait maternel est pratique, car il est toujours prêt et évite aux parents de préparer des biberons en double. Il est aussi économique et écologique.
  • des acides gras essentiels qui pourraient influencer le développement du cerveau et de la vision;
  • des hormones et des facteurs de croissance qui pourraient stimuler la croissance et le développement du système digestif et du système immunitaire des bébés;
  • des cellules vivantes qui protègent les bébés des infections et qui stimulent leur système immunitaire.

À noter que les bébés allaités ont un risque moins élevé d’infections gastro-intestinales (ex. : gastroentérite et diarrhée) que les bébés nourris avec des préparations commerciales. L’allaitement diminue aussi la fréquence des bronchiolites, des pneumonies et des otites en plus d’être associé à une réduction du syndrome de la mort subite du nourrisson.

Supplément de vitamine D
Santé Canada recommande de donner un supplément de vitamine D aux bébés allaités jusqu’à l’âge de 1 an. La dose recommandée est de 400 UI par jour. Attention cependant au surdosage si vous utilisez de la vitamine D liquide.

Quels sont les bienfaits de l’allaitement pour la mère?

  • Allaiter dans les jours qui suivent l’accouchement augmente les contractions pour permettre à l’utérus de regagner sa taille plus rapidement et réduit ainsi les risques d’hémorragies.
  • L’allaitement réduit le risque du cancer du sein et, peut-être, de l’ovaire.
  • L’allaitement exclusif et prolongé retarde le retour des menstruations et peut aider la mère à perdre le poids pris pendant la grossesse.
L’allaitement et l’attachement
Le geste d’allaiter permet un contact peau à peau entre la mère et ses jumeaux. L’allaitement répond donc non seulement aux besoins nutritifs des bébés, mais aussi à leur besoin de chaleur et de sécurité. Comme l’allaitement permet des interactions fréquentes entre la mère et ses bébés, le lien d’attachement est ainsi renforcé. Cette proximité a également lieu chaque fois qu’une mère prend ses bébés dans ses bras pour leur offrir le biberon.

Comment allaiter des jumeaux?

Il est conseillé d’allaiter dès que possible après l’accouchement pour que le corps comprenne rapidement qu’il y a deux bébés à nourrir. S’il est impossible de nourrir vos jumeaux dans les heures qui suivent l’accouchement (par exemple parce qu’ils sont prématurés et qu’ils ont besoin d’une assistance respiratoire), tirez votre lait, idéalement toutes les deux ou trois heures. Un professionnel de la santé (ex. : infirmière, sage-femme, consultante en lactation) pourra vous montrer comment y arriver.

La production de lait répond à la loi de l’offre et de la demande : plus les seins sont stimulés, plus ils produisent de lait. Allaiter deux bébés permet donc d’avoir assez de lait pour deux.

Allaiter des jumeaux : chacun à son tour ou en même temps?

Certaines mamans préfèrent allaiter leurs jumeaux séparément afin de passer un moment privilégié avec chaque bébé. D’autres choisissent plutôt d’allaiter leurs bébés en même temps (en tandem) pour gagner du temps. Donnez-vous la chance d’essayer les deux options pour voir laquelle vous convient le mieux.

Bien sûr, il est recommandé d’allaiter vos jumeaux à la demande lorsqu’ils montrent des signes de faim. Toutefois, vous pourriez décider de mettre les deux bébés au sein en même temps dès qu’un jumeau a faim pour les allaiter simultanément et ainsi gagner du temps.

L’allaitement en tandem peut toutefois être plus difficile les premiers jours, car les nouveau-nés apprennent à téter. Il faut souvent vérifier leur prise du sein et l’ajuster. Ainsi, vous trouverez peut-être plus facile d’allaiter un bébé à la fois au début pour avoir les mains libres pour ajuster sa position et sa prise du sein. Vous pourrez essayer l’allaitement en tandem une fois que vos bébés seront plus habitués à téter.

Comment s’organiser pour allaiter la nuit?

Il est conseillé en tout temps, mais particulièrement la nuit, de faire équipe avec votre partenaire pour partager les tâches. Il peut vous apporter les bébés lorsqu’ils se réveillent et s’occuper de changer leur couche.

Que vous allaitiez vos jumeaux l’un après l’autre ou en même temps, il peut être utile de les nourrir en position couchée pour vous reposer tout en allaitant. L’allaitement en tandem la nuit peut aussi être utile pour économiser du temps et vous permettre de dormir plus longtemps. Au fil du temps, cette méthode pourrait aussi aider vos jumeaux à dormir au même moment.

Pour en savoir plus sur l’allaitement, consultez nos fiches :

Les positions pour allaiter les jumeaux en même temps

Si vous choisissez l’allaitement en tandem, vous aurez sans doute besoin de l’aide de votre partenaire ou d’un proche pour installer les bébés au début. Avec le temps, vous trouverez des trucs pour les installer. Des oreillers ou un coussin d’allaitement peuvent vous aider. Voici les positions d’allaitement utilisées pour l’allaitement simultané de jumeaux :

Les deux bébés en position football Les deux bébés en position football
Un bébé en position madone, l’autre en position football Un bébé en position madone, l’autre en position football
Les deux bébés en position madone Les deux bébés en position madone
En position couchée En position couchée

Faut-il changer les bébés de sein à chacune des tétées?

La production de lait peut varier d’un sein à l’autre parce que les jumeaux ne tètent pas nécessairement de la même manière. C’est pourquoi il vaut mieux changer les bébés de sein à chaque tétée ou chaque jour. Cela permet à chaque bébé d’aller chercher le maximum de lait à chaque tétée, dans le cas où les seins ne produiraient pas également. De plus, cette façon de faire stimule de manière égale les deux seins, même si un des jumeaux tète moins vigoureusement que l’autre.

Trucs pour vous souvenir quel bébé mettre sur quel sein

  • Associez une couleur à chacun de vos bébés et assurez-vous d’avoir deux bracelets (ou deux élastiques) de chacune des couleurs choisies. Après chaque tétée, changez vos bracelets de poignet pour savoir de quel côté mettre vos jumeaux à la prochaine tétée.
  • Accrochez une épingle à couche sur une bretelle de votre soutien-gorge et changez-la de bretelle après chaque tétée. Déterminez lequel de vos bébés boit toujours du côté de l’épingle; l’autre boit du côté de la bretelle sans épingle.
Un carnet de notes pour les tétées
Les premières semaines, c’est une bonne idée de noter les horaires des tétées (quel enfant a bu, sur quel sein et à quelle heure) pour savoir où vous en êtes. Ces données peuvent aussi être utiles, si des difficultés d’allaitement surviennent, pour aider une marraine d’allaitement ou une consultante en lactation à cerner le problème et à proposer des solutions.

Que faire si un jumeau boit moins bien que l’autre?

L’allaitement en tandem peut être une option intéressante lorsqu’un des bébés tète moins bien, car cela favorise le réflexe d’éjection. Le bébé qui tète moins reçoit alors un apport de lait maternel supplémentaire dans la bouche, ce qui peut le motiver à téter. Changer les bébés de sein en cours de tétée, par exemple après le rot, peut aussi être aidant. Ainsi, le sein qui a été moins bien stimulé par le bébé qui a plus de difficulté à téter pourra l’être par l’autre jumeau.

Allaiter seul le bébé qui tète moins bien représente une autre solution. Avec un seul bébé dans les bras, vous pouvez vous concentrer sur la façon dont il prend le sein. Vous pouvez ainsi vérifier si votre bébé ouvre bien la bouche, si sa bouche couvre une grande partie de l’aréole et s’il avale du lait. Corriger la prise du sein du bébé peut l’aider à téter mieux. Un changement de position d’allaitement peut aussi aider.

Si vos difficultés persistent malgré ces suggestions, contactez une marraine dallaitement ou une consultante en lactation.

D’autres conseils pour allaiter des jumeaux
  • Installez des « stations d’allaitement » aux endroits où vous allaitez le plus souvent (ex. : dans votre chambre et dans le salon). Prévoyez une table pour y mettre tout ce qu’il vous faut : verre d’eau, collations, compresses d’allaitement, lingettes, petites couvertures, etc.
  • Mangez bien en privilégiant des aliments sains et nutritifs. Allaiter des jumeaux demande beaucoup d’énergie à la maman (de 500 à 1 000 calories par jour).
  • Demandez de l’aide auprès d’un groupe d’allaitement, de votre CLSC, d’une marraine d’allaitement ou d’une consultante en lactation. Faites-le dès que vous sentez que vous avez besoin d’aide; n’attendez pas d’être dépassée et épuisée.
  • Informez les gens de votre entourage pendant la grossesse de votre désir d’allaiter vos jumeaux. Dites-leur que vous avez besoin de leur soutien et que vous ne voulez pas qu’ils vous encouragent à donner des biberons au moindre signe de fatigue.

L’importance d’avoir de l’aide

Avoir des jumeaux demande une période d’adaptation. Les premiers temps, l’allaitement et les autres soins à donner aux bébés vous occuperont beaucoup. Il peut vraiment être utile de demander l’aide de votre entourage (parents, soeurs, frères, amis) pour différentes tâches.

Toutefois, si les premiers jours après la naissance des jumeaux, à l’hôpital et au retour à la maison, vous sentez le besoin d’être seuls pour apprendre à connaître vos bébés, n’hésitez pas à le préciser à vos proches. Vous pouvez même les avertir avant l’accouchement, en indiquant que vous ne souhaitez pas recevoir de visite durant la première semaine.

Au contraire, vous aimerez peut-être avoir un ou des proches avec vous les premiers jours pour apprendre petit à petit à prendre soin de vos bébés. L’idéal est de discuter avec votre partenaire avant l’accouchement de ce que vous voulez comme aide et d’en faire part à vos proches.

Votre entourage peut notamment :

  • prendre soin de vos autres enfants;
  • cuisiner quelques plats;
  • faire des brassées de lavage et un peu de ménage;
  • faire des courses.
  • couper le gazon ou pelleter la neige de l’entrée.

Quand l’autre parent retourne travailler, il peut aussi être intéressant de demander l’aide d’un proche à la maison, le temps de s’habituer à prendre soin des deux jumeaux en solo.

D’autres ressources peuvent aussi aider les parents de jumeaux : contactez votre CLSC pour connaître les services et les ressources disponibles dans votre région (ex. : grands-mamans berceuses, services de soutien à domicile). Vous pouvez aussi communiquer avec l’Association des parents de jumeaux et de triplés de la région de Montréal. L’organisme Préma-Québec peut également vous offrir du soutien si vos jumeaux sont prématurés.

À retenir

  • Allaiter des jumeaux apporte des bienfaits pour la santé des bébés et de la mère en plus d’être pratique, économique et écologique.
  • Il est possible d’allaiter vos jumeaux séparément ou en même temps.
  • La production de lait répond à la loi de l’offre et de la demande : allaiter deux bébés permet d’avoir assez de lait pour deux.
  • N’hésitez pas à demander de l’aide si vous avez des difficultés d’allaitement; n’attendez pas d’être dépassée et épuisée.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Kim Larocque, infirmière, M. Sc., conseillère-cadre clinique, Famille-Enfance-Jeunesse au CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean et maman de jumelles
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Février 2020

 

Photos : GettyImages/Vita-lina et Wavebreakmedia et Kim Larocque

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • ABOUT KIDS HEALTH. Accoucher de jumeaux et de bébés multiples. www.aboutkidshealth.ca
  • ABOUT KIDS HEALTH. Jumeaux et bébés multiples. www.aboutkidshealth.ca
  • ASSOCIATION DES PARENTS DE JUMEAUX ET DE TRIPLÉS DE MONTRÉAL. apjtm.com
  • ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DES CONSULTANTES EN LACTATION DIPLÔMÉES DE L’IBLCE. ibclc.qc.ca
  • DUPONT, Julie et Élyse TREMBLAY. Allaiter en double… en triple… Montréal, Association des parents de jumeaux et de triplés de la région de Montréal, 2012, 48 p. Document pouvant être commandé sur www.apjtm.com.
  • HÔPITAL D’OTTAWA. Allaitement des jumeaux. ottawahospital.on.ca
  • INSPQ. Portail d’information périnatale. Fiche Allaitement, pour accompagner les parents, 2018. inspq.qc.ca
  • LIGUE LA LECHE. L’allaitement de jumeaux. allaitement.ca
  • MULTIPLE BIRTHS CANADA. multiplebirths.ca
  • PRÉMA-QUÉBEC. premaquebec.ca
  • SÉGUIN, Gisèle. Jumeaux : mission possible! 2e éd., Éditions du CHU Sainte-Justine, 2019, 252 p.

 

Partager

À lire aussi