Prévenir les chutes de bébé

Prévenir les chutes de bébé
Les chutes sont la principale cause de blessures chez les bébés. Comment les prévenir?

 



Au Canada, les chutes sont la principale cause de blessures chez les bébés. Or, saviez-vous que la majorité d’entre elles sont évitables? Survol des situations à risque et des précautions à prendre pour rendre la maison plus sécuritaire.

Être vigilant en tout temps

La table à langer, le sofa, le siège d’auto (coquille), la chaise haute et la poussette sont les principaux endroits d’où les bébés peuvent tomber. Pour les tout-petits qui rampent et qui marchent, les risques de chutes sont différents. Il faut alors faire particulièrement attention aux escaliers, aux lits, aux fenêtres, aux balcons, aux meubles et à la bassinette.

Les bons gestes à poser pour éviter les chutes

  • Vous arrive-t-il de coucher votre bébé sur un sofa ou sur un lit d’adulte?

Même entouré de coussins ou d’oreillers, ne laissez jamais un bébé sans surveillance lorsqu’il est couché sur un sofa ou sur un lit.

  • Vous arrive-t-il de ne pas attacher bébé dans sa poussette ou sa chaise haute?

Attachez toujours bien votre bébé dans sa poussette, sa balançoire, sa chaise haute et son siège d’auto.

  • Vous arrive-t-il de vous éloigner de la table à langer?

Gardez toujours une main sur votre bébé quand il se trouve sur la table à langer. Si vous devez vous en éloigner, même pour quelques secondes, prenez-le dans vos bras ou déposez-le par terre ou dans son lit.

  • Vous arrive-t-il de poser le siège d’auto (coquille) sur une table, un comptoir ou une sécheuse?

Le sol est l’endroit le plus sécuritaire. Ne posez pas le siège d’auto (coquille) de votre bébé en hauteur quand il est dedans.

  • Avez-vous pensé à vérifier la hauteur du matelas de la bassinette?

Baissez le matelas au plus bas lorsque votre enfant a entre 3 et 5 mois.

D’autres risques de chutes

  • Meubles : si certains sont placés près des fenêtres ou des portes d’accès au balcon, déplacez-les afin que votre enfant ne puisse pas grimper dessus.
  • Fenêtres et balcon : installez des dispositifs de sécurité limitant l’ouverture des fenêtres et verrouillez l’accès au balcon en tout temps.
  • Étagères, commodes, téléviseur : fixez bien le mobilier au mur pour éviter que les meubles basculent.
  • Jouets ou autres objets : ne les laissez pas traîner sur le sol ou dans les escaliers pour ne pas trébucher.
  • Escaliers : installez une barrière de sécurité dans le bas des marches et mettez une barrière qui se visse au mur en haut des marches.
  • Marchettes pour bébés : ne les utilisez pas. Leur vente est d’ailleurs interdite au Canada à cause des risques de chutes.


Le chariot d’épicerie est-il sécuritaire?
Le chariot d’épicerie n’est pas sécuritaire pour transporter un enfant de moins de 2 ans, car les chutes sont très fréquentes. Quand c’est possible, prenez une poussette. Toutefois, si vous devez utiliser le chariot d’épicerie :
  • Évitez de placer la coquille sur le haut du chariot.
  • Utilisez le siège prévu pour asseoir les enfants dans le chariot, si votre tout-petit est assez grand.
  • N’autorisez pas votre enfant à se tenir debout dans le chariot.
  • Ne laissez jamais votre enfant sans surveillance et ne vous éloignez pas plus loin qu’une longueur de bras.

Bébé est tombé?

La tête d’un bébé est très lourde par rapport au reste de son corps. C’est pour cette raison que c’est souvent sur la tête qu’un bébé fait une chute. Les blessures liées aux chutes des bébés sont donc le plus souvent des commotions cérébrales ou des fractures du crâne.

Si votre enfant est inconscient après être tombé, appelez le 911. De même, s’il a moins de 3 mois, il faut vite consulter un médecin, même si votre enfant semble bien aller. S’il a plus de 3 mois et qu’il a un comportement normal après avoir été consolé, continuez de l’observer sans consulter. Il faut cependant être attentif aux signes de commotion cérébrale.

Pour connaître les symptômes d’une commotion cérébrale et savoir quand il est nécessaire de voir un médecin, consultez notre fiche.

 

À retenir

  • Il est possible de prévenir les chutes graves d’un bébé en rendant la maison plus sécuritaire et en étant vigilant.
  • Chez les bébés, les blessures les plus souvent causées par une chute sont les commotions cérébrales et les fractures du crâne.
  • Le chariot d’épicerie n’est pas sécuritaire pour transporter un tout-petit de moins de 2 ans.
  • Si vous avez des inquiétudes, téléphonez au 811.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Liane Fransblow, coordonnatrice, programme de prévention du Centre de traumatologie de l’Hôpital de Montréal pour enfants
Recherche et rédaction :
Équipe Naître et grandir
Décembre 2019

 

Photo : GettyImages/ronstik

 

Ressources et références

  • FERLAND, Francine. Veiller à la sécurité de son enfant. Éditions du CHU Sainte-Justine, 2010, 84 p.

 

Partager

À lire aussi