L'emmaillotage

L'emmaillotage
L’emmaillotage peut calmer votre bébé. Découvrez les bienfaits de cette technique et les précautions à prendre.

L’emmaillotage consiste à envelopper le bébé dans une couverture pour limiter ses mouvements. Cette sensation d’enveloppement rappelle la vie dans le ventre de la mère. Elle sécurise et calme le bébé, ce qui diminuerait ses pleurs. L’emmaillotage est d’ailleurs souvent utilisé pour les bébés prématurés ou malades en raison de son effet calmant et rassurant. Mais même un bébé en bonne santé peut profiter du réconfort apporté par cette pratique.

Emmailloter un bébé pourrait aussi l’aider à s’endormir plus facilement et le faire dormir plus longtemps. Cela pourrait s’expliquer par le fait que l’emmaillotage prévient les sursauts qui surviennent souvent durant le sommeil des bébés et qui les réveillent.

Quand l’emmailloter?

L’emmaillotage rappelle la vie dans le ventre de la mère et calme le bébé. Cette pratique peut l’aider à s’endormir et à diminuer ses pleurs.

L’emmaillotage est généralement utilisé lorsqu’un bébé a besoin d’être calmé parce qu’il est en crise, irrité ou très agité. Il faut d’abord vérifier que son inconfort n’est pas dû à la faim, à une couche mouillée, à une douleur physique (ex. : fesses irritées) ou à une infection (ex. : fièvre). Si ce n’est pas le cas, vous pouvez l’emmailloter pour le réconforter.

S’il est bien, le bébé peut être emmailloté plusieurs fois par jour si nécessaire. Il n’existe pas vraiment de règle en ce qui concerne le nombre de fois qu’un bébé peut être emmailloté dans la journée, pourvu qu’il semble bien.

Les précautions à prendre

La majorité des bébés aiment être emmaillotés, mais si le vôtre ne semble pas apprécier cette pratique, pas la peine d’insister.

Il est très important d’éviter d’emmailloter le bébé trop serré dans sa couverture. Cela pourrait mettre une pression trop grande sur les poumons et augmenterait la fréquence des infections respiratoires. Assurez-vous que vous pouvez mettre votre main entre sa couverture et sa poitrine. De plus, vérifiez que votre bébé emmailloté peut toujours bouger ses jambes dans la couverture. Un enveloppement trop serré aux jambes pourrait causer des problèmes de hanches.

L’emmaillotage peut aussi faire monter la température corporelle du bébé, un des facteurs associés à la mort subite du nourrisson. Pour sa sécurité, il vaut mieux utiliser un tissu léger et vous assurer que votre bébé emmailloté n’a pas chaud. De plus, il est important de ne jamais coucher votre bébé sur le ventre, surtout s’il est emmailloté. Le risque de mort subite du nourrisson est 12 fois plus important ainsi couché. Enfin, l’emmaillotage n’est plus recommandé après 2 mois, car votre bébé bouge plus et risque davantage de se tourner seul sur le ventre.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dr Denis Leduc, professeur au Département de pédiatrie du Centre universitaire de santé McGill
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Octobre 2015

 

À lire aussi