Aliments au cannabis: loin des enfants

Aliments au cannabis: loin des enfants
Les boissons et aliments à base de cannabis devraient toujours être gardés loin des enfants.

 



 

Depuis sa légalisation en octobre 2018, les cas d’enfants intoxiqués au cannabis ont augmenté, ont constaté les médecins. L’arrivée récente d’aliments et de boissons à base de cannabis sur le marché fait craindre une autre hausse des cas d’intoxication chez les enfants. Quels sont les risques?

Les enfants plus à risque d’intoxication

Les jeunes enfants sont particulièrement à risque d’une intoxication en raison de leur faible poids. Le cannabis a ainsi beaucoup plus d’effet sur eux que sur les adultes. Comme les médicaments, les produits à base de cannabis doivent être gardés en tout temps hors de la portée des enfants.

Ne laissez jamais d’aliments qui contiennent du cannabis sur le comptoir ou dans le réfrigérateur.

Un enfant qui a avalé du cannabis peut devenir somnolent, très excité ou irritable. Il peut aussi avoir la nausée ou vomir, marcher ou parler avec difficulté. Il pourrait suffire d’une ou deux bouchées d’un gâteau pour provoquer ces effets chez un enfant de 2 ou 3 ans. Si l’intoxication est grave, un enfant pourrait avoir des convulsions, avoir du mal à respirer ou tomber dans le coma. Ces derniers cas sont cependant très rares.

Intervenir rapidement

Si votre enfant a absorbé du cannabis, rendez-vous à l’urgence, même si vous n’avez pas observé de symptôme chez votre enfant. Il faut savoir que le cannabis qui est avalé prend plus de temps à faire effet que celui qui est fumé. Votre enfant sera généralement gardé en observation pendant quelques heures.

Ce que dit la loi
La loi canadienne prévoit que les emballages des différents produits doivent être neutres et à l’épreuve des enfants pour réduire le risque de consommation accidentelle. Le gouvernement québécois a décidé d’être plus sévère que ce que permet la loi canadienne en interdisant les produits alimentaires attrayants pour les enfants, comme le chocolat, les friandises et les desserts. Ces produits sont toutefois faciles à commander en ligne et il n’est pas interdit d’en cuisiner soi-même.

À retenir

  • Rangez les aliments et les boissons au cannabis hors de la portée des enfants.
  • Même une petite quantité de cannabis peut être dangereuse pour un enfant.
  • Si un enfant a mangé un aliment contenant du cannabis, consultez un médecin rapidement.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dr Olivier Jamoulle, pédiatre et professeur, Département de pédiatrie de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal
Recherche et rédaction :
Équipe Naître et grandir
Décembre 2019

 

Photo : GettyImages/VadimZakirov

 

Ressources et références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Encadrement du Cannabis – Cadre légal.
    encadrementcannabis.gouv.qc.ca
  • LANGRAND, Jérôme, DUFAYET, Laurène et Dominique VODOVAR. « Marketing of legalised cannabis: a concern about poisoning », The Lancet, 8 juillet 2019
    thelancet.com
  • SAM WANG, George, HOYTE, Christopher, ROOSEVELT, Genie et Kennon HEARD. « The continued impact of marijuana legalization on unintentional pediatric exposures in Colorado », Clinical Pediatrics, Vol 58 (1), 2019, p. 114-116
    journals.sagepub.com

 

Partager

À lire aussi