Tousse dans ton coude

Tousse dans ton coude
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Josée Bournival ne compte plus le nombre de fois où elle a prononcé la phrase « tousse dans ton coude » depuis une semaine.

Au déjeuner, Blanche déplace sa chaise contre la mienne. Je sais très bien pourquoi elle agit ainsi. Sa petite moue de dégoût confirme ce que je pense.

Autour de la table familiale, elle prend habituellement place à côté de sa grande sœur qui a eu la grippe dans les derniers jours. La grande tousse encore beaucoup… en se déplaçant de quelques centimètres, ma Gripette pense qu’elle va éviter la propagation du virus.

- Blanche, reprends ta place.

- Elle va me donner sa grippe!

Comme si ce n’était pas suffisant, les deux filles dorment dans la même chambre. Ça fait donc deux nuits qu’on « héberge » Blanche, car elle refuse de dormir dans une pièce « full microbes ».

Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai prononcé la phrase « tousse dans ton coude » depuis une semaine. Assurément des centaines de fois. Malgré la répétition, je vois toujours un enfant en train de tousser dans le vide… face aux autres ou carrément dans les assiettes disposées sur la table à manger. (Soupir!) Je me console en me disant que je n’ai plus de bébé dont le nez coule comme un robinet et qui porte tout à sa bouche.

Mes enfants trouvent aussi que j’exagère avec mes demandes de lavage des mains. Pour les plus petits, on dirait que j’ai des caprices ou des tocs. J’ai beau leur expliquer que c’est « LE » geste qui les protège le plus des vilains microbes, pour eux je suis exaspérante! Surtout qu’ils doivent utiliser un savon en barre (ils font vraiment pitié) : maman évite les savons liquides à cause des bouteilles de plastique.

Lorsque je les vois se moucher, j’explique qu’ils doivent se laver les mains de nouveau. Que le mouchoir contient plein de microbes (donc on le jette, on ne le laisse pas traîner SVP).

- Est-ce que tu laves mes cheveux parce qu’il y a des microbes dedans? m’a même demandé Léonard hier soir. ;-)

J’avoue que je ne lave pas les poignées de porte et les interrupteurs de la maison chaque semaine. Même chose pour le clavier de l’ordinateur familial. Mais en période de rhume et de grippe, je m’active. Les plus jeunes étaient surpris de me voir faire. Ils n’avaient pas vraiment conscience que ces surfaces sont touchées par tous les membres de la famille et que les microbes s’y transmettent d’une personne à l’autre. Jusqu’à présent, j’ai deux enfants sur quatre qui ont eu la grippe. Je vais continuer de frotter un peu et de répéter à l’infini « tousse dans ton coude » en espérant éviter la maladie aux deux qui ont été épargnés jusqu’à présent.

Et vous? Que faites-vous pour éviter la propagation des microbes d’un enfant à l’autre? La maladie est-elle présente chez vous actuellement? Comment gérez-vous le tout?

 

Photo : GettyImages/Golfcuk

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Toutes les chroniques de l'auteur