5 trucs pour manger moins sucré sans bouder son plaisir

5 trucs pour manger moins sucré sans bouder son plaisir
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste

 Les enfants aiment naturellement la saveur sucrée. C’est une question de survie : le lait maternel étant sucré, il faut bien que les bébés l’apprécient instantanément. Cela dit, aimer les aliments sucrés ne veut pas dire aimer uniquement les aliments sucrés ni aimer seulement les aliments très sucrés. Mon fiston qui apprécie autant le yogourt nature que la slush en est la preuve! Il n’est pas le seul. Tous les enfants peuvent vivre heureux avec du sucre à petites doses. Ils ont même tout à gagner, tant sur le plan de la santé que pour le développement de leur goût.

Voici donc 5 trucs pour limiter la quantité de sucre dans l’alimentation de votre enfant. Sans bouder son plaisir, bien entendu!

De petites portions : offrez des aliments sucrés à votre enfant à l’occasion, mais faites-le modérément. Une petite portion de dessert, un petit verre de jus, un ou deux bonbons plutôt qu’une poignée, etc. Il apprendra que tous les aliments sont permis, mais qu’on ne se nourrit pas de sucreries.

Pas de récompenses sucrées : vous voulez féliciter votre petit d’avoir fait pipi sur le pot ou l’encourager à ramasser ses jouets? Dites-lui autrement qu’avec des friandises pour éviter qu’il pense que les aliments sucrés valent mieux que les autres. Offrez-lui plutôt des récompenses non alimentaires : des mots gentils, des privilèges, des autocollants, etc."

De l’eau et du lait à boire : un enfant n’a pas besoin de boire du jus. S’il en boit, la Société canadienne de pédiatrie recommande qu’il se limite à 125 ml (1/2 tasse) par jour. Vous pouvez aussi le diluer avec de l’eau pour habituer votre enfant à un jus moins sucré. Pour s’hydrater et combler ses besoins, l’eau et le lait suffisent.

Solution dilution : comme pour le jus qu’on recommande de diluer, je suggère aussi de diluer le lait au chocolat dans du lait ordinaire, le yogourt aromatisé dans du yogourt nature, les sachets de gruau aromatisé dans du gruau nature, etc. Diminuez progressivement la proportion de la version sucrée au profit de la version nature afin que votre enfant s’y habitue. Ses papilles ont tout le potentiel pour apprécier les saveurs légèrement sucrées. N’oubliez pas qu’il est né en recherchant la douce saveur du lait maternel, pas du Cool Aid!

Des desserts cuisinés plus qu’achetés : Comparez les biscuits, les muffins et les autres desserts ou collations du commerce afin de choisir les moins sucrés. Si possible, préparez-en vous-même en diminuant d’environ le tiers la quantité de sucre de la recette originale. Si la recette provient du livre de recettes d’une nutritionniste, n’y touchez pas! Il y a de fortes chances que la quantité de sucre soit déjà modeste.

Votre enfant a très probablement une dent sucrée… mais il a 19 autres dents dans la bouche qui apprécient autre chose! ;-)

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Toutes les chroniques de l'auteur