Ce mystérieux caca…

Ce mystérieux caca…
Par Solène Bourque, Psychoéducatrice
Pourquoi est-ce si complexe pour certains enfants d’apprendre à faire leurs selles ailleurs que dans leur couche?

Mes enfants sont rendus grands maintenant, mais je me souviens comme si c’était hier de la « fameuse » période de l’apprentissage à la propreté, qui s’est étirée sur beaucoup trop longtemps à mon goût!

Mon aînée a fait son premier pipi sur le pot à 19 mois, et plus régulièrement à partir de 2 ans et demi. Mais ce fut beaucoup plus long pour les cacas qu’elle a continué de faire dans sa couche (ou sa culotte d’entraînement) passés ses 3 ans. Et de ce que j’ai constaté durant mes années en intervention avec des tout-petits, elle n’est pas la seule pour qui le mystérieux caca dans le pot ou la toilette est un défi de taille!

Pourquoi est-ce si complexe pour certains enfants d’apprendre à faire leurs selles ailleurs que dans leur couche? On se dit comme parent que pourtant, ça ne doit pas être si confortable pour eux de se promener le caca collé aux fesses.

Pourquoi c’est plus difficile pour le caca?

D’une part, il faut comprendre qu’il est beaucoup plus facile sur le plan physiologique de retenir un caca qu’un pipi. Les selles peuvent être présentes dans l’intestin d’un être humain, petit ou grand, pendant quelques jours. Plusieurs enfants vivent d’ailleurs des périodes de constipation plus ou moins longues. Alors qu’une envie de pipi, on ne peut pas la retenir bien longtemps!

Les tout-petits ont donc beaucoup plus de contrôle sur leurs cacas que sur leurs pipis. Et entre 18 mois à 3 ans, ils sont dans une période de leur vie où leur énergie est justement investie à s’affirmer, à développer leur autonomie, à contrôler leur environnement (« Non, veux pas! », « C’est à moi! », « Pas maintenant! »). Ils peuvent donc volontairement retenir leurs selles parce qu’ils réalisent cette forme de « contrôle » qu’ils ont sur leur corps.

Également, c’est une période de grandes découvertes par le jeu. Et un enfant qui joue n’a pas le temps ni le goût d’abandonner son jeu pour aller sur le petit pot! Avec ma Choupinette, c’est ce que j’ai réalisé. Qu’elle avait beaucoup trop à faire et à découvrir dans sa petite vie d’enfant pour se préoccuper de ses envies! La couche était donc une bonne alliée pour elle. Et les cacas ne semblaient aucunement la déranger. Elle était bien trop concentrée sur son jeu!

Alors que faire pour l’aider à apprivoiser ce mystérieux caca?

Comprendre pourquoi son enfant se retient est déjà un premier pas. Quelques stratégies sont aussi très bien expliquées dans l’article La propreté, de Naître et grandir.

Mais chez nous, les livres ont été de fabuleux alliés pour dédramatiser, rigoler et apprendre. Nous avons particulièrement aimé Le grand voyage de Monsieur Caca, qui a d’ailleurs été réédité il y a quelques années. Un livre à la fois drôle et instructif qui a fait mieux comprendre à mes enfants tout ce qui se passe dans leur petit corps. Apprendre dans le plaisir, c’est ce qui est le plus positif pour eux!

Et vous? Comment s’est passé l’apprentissage à la propreté pour vos tout-petits?

 

Josée Bournival vous propose 6 livres pour aider votre enfant

 

Photo : GettyImages/EvgeniiAnd

Solène Bourque, Psychoéducatrice
Psychoéducatrice et auteure, j'œuvre dans le domaine de l'intervention et de l'éducation depuis plus de 20 ans. Je suis aussi la maman de deux grands enfants.
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet