Féliciter son enfant, un geste important

Féliciter son enfant, un geste important
Déformation professionnelle oblige, je me suis vite questionné sur la meilleure façon de renforcer positivement les comportements de mes trois enfants.

La réaction des parents lorsque leur enfant fait un bon coup, réussit un apprentissage ou change un comportement est très importante. Jusqu’à un certain point, la façon de réagir fera office de fondation pour le développement d’une estime de soi stable chez l’enfant. Déformation professionnelle oblige, je me suis rapidement questionné sur la meilleure façon de renforcer positivement les comportements de mes trois enfants.

Le renforcement positif d’un comportement attendu est non seulement important pour qu’un enfant puisse développer un nouveau comportement, mais il est également très efficace pour faire disparaître un comportement indésirable. La combinaison suivante est particulièrement gagnante : ignorer un comportement que l’on veut éliminer (ex. : une crise de bacon) et renforcer positivement le comportement par lequel on veut le remplacer (ex. : exprimer sa déception après que maman ait refusé une crème glacée).

J’ai donc tenté d’appliquer un certain nombre de principes assez simples afin que mes félicitations soient bien comprises et surtout bien intégrées par mes enfants. Ces principes m’ont été inspirés par différentes lectures sur le sujet.

Comment faire ?

Lorsqu’on veut renforcer les comportements de notre enfant, notre commentaire doit être simple. L’objectif est d’aller droit au but afin que l’enfant garde son attention sur celui-ci. Par exemple : « Bravo ! Tu as mis ta robe toute seule! » « Regarde, ton napperon est très propre. » Ou « Wow! Tu as attaché tes lacets tout seul! »

Ensuite, on tente de relancer la balle à notre enfant, de lui communiquer comment on se sent et de lui retourner une émotion positive. « Je suis très fier de toi ! Tu dois être fier de toi également! » Souligner notre émotion et lui en proposer une, permet à l’enfant de s’habituer à l’idée qu’il peut lui même renforcer ses propres bons coups, un des fondements d’une saine estime de soi.

À éviter

Votre enfant a un talent certain pour la musique? Félicitez-le! Mais évitez les comparaisons. Des commentaires comme « Tu es le meilleur de ton groupe en dessin », ou « Personne n’est meilleur que toi » amènent l’enfant à développer un sentiment de compétition malsain qui peut nuire au développement de ses habiletés sociales.

Finalement, toujours s’en tenir au comportement observé sans ajouter de références négatives dans nos commentaires. Il n’est pas très productif de faire référence à un mauvais comportement passé. Par exemple, il faudrait éviter de dire : « Bravo! Quel beau dessin, on voit que tu as fait un effort important pour mettre de belles couleurs, pas comme le dessin que tu as fait hier et qui était à moitié terminé! » Utiliser des stratégies d’opposition lorsqu’on félicite un enfant peut provoquer un sentiment de culpabilité et peut nuire à l’estime de soi.

En intégrant ces stratégies à ma façon de communiquer avec Toshiro, Akira et Leeloo, j’ai pu les aider, au mieux de mes habiletés, à développer des fondations pour une saine estime de soi. Bien sûr, les enjeux ne sont pas les mêmes pour tous les enfants. J’ai dû utiliser ces règles différemment avec chacun de mes enfants, mais l’important ce n’est pas de ne jamais se tromper, c’est plutôt d’avoir des outils qui nous aident à faire le mieux possible.

 

Photo: iStock.com/oneblink-cj

Dr Nicolas Chevrier, psychologue
Mes 3 enfants me permettent de peaufiner mes talents de psychologue tous les jours…
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (2)

  1. Batamuriza 6 avril 2016 à 01 h 49 min
    Merci pour ce message. En effet je le fais instinctivement et il est très content par contre je n' avais pas fait attention sur le fait que lui dire qu'il est meilleur ( je ne l'ai pas encore fait vu qu'il a 21mois) pourrait induire un comportement de compétition malsain...ah oui je suis assez d'accord avec ça..merci pour le tuyau. Bonne journée
  2. Luka 12 avril 2016 à 11 h 01 min
    Merci pour cet article. C'est en effet une attitude très importante à avoir avec ses enfants. Je suis (négativement) impressionnée par le nombre d'adultes qui manquent de confiance en eux, Ca les pénalisé vraiment dans leur quotidien. Nous avons toujours fait attention à féliciter et encourager notre fils de 4 ans, et il semble avoir bien acquis cette notion car il nous félicite également quand il teste nos connaissances : "Bravo Maman, c'est très bien, tu as raison !". Adorable.