Peau à peau: bon aussi pour les mères

Peau à peau: bon aussi pour les mères

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Le contact peau à peau diminuerait le stress des nouvelles mères, selon une étude américaine.
Agence Science-Presse

30 octobre 2015 | Le contact peau à peau serait bénéfique non seulement pour les bébés, mais aussi pour les nouvelles mères, selon une étude américaine.

Les chercheurs ont évalué le niveau de stress de 33 mères dont le nouveau-né était traité à l’unité des soins intensifs. Ils ont ainsi observé que ces femmes disaient ressentir moins de stress après avoir porté leur bébé en peau à peau pendant une heure. L’effet était particulièrement bénéfique pour les mères qui se sentaient angoissées d’être séparées de leur bébé et impuissantes face aux interventions médicales.

Selon les chercheurs, leur étude démontre donc l’utilité du peau à peau pour diminuer le stress chez les parents. Cela est d’autant plus important que le stress nuit à l’allaitement, à l’attachement, au bien-être émotionnel et aux relations interpersonnelles des parents.

Par ailleurs, les avantages du peau à peau pour le bébé sont connus depuis longtemps. Cette technique permet au nouveau-né d’être moins stressé et de mieux contrôler sa chaleur et son rythme cardiaque. Le peau à peau diminue aussi les pleurs, facilite la digestion et permet d’exposer le bébé aux bonnes bactéries de sa mère.

Le peau à peau devrait donc être encouragé dans toutes les unités de soins intensifs néonatals, croient les scientifiques. La majorité des bébés peuvent en effet être placé peau à peau avec leur mère, même lors d’une naissance par césarienne.


Sources : Medical News Today et Eurekalert

Partager

À lire aussi