5 moyens de réduire le stress

5 moyens de réduire le stress
Voici plusieurs façons de gérer votre stress au quotidien durant la grossesse.


Fatigue, changements physiques rapides, peur de l’accouchement, isolement. La grossesse peut être à l’origine de plusieurs préoccupations. Il est donc normal de ressentir un certain stress. Cependant, lorsque celui-ci devient trop important, il peut être nécessaire d’agir pour le diminuer. Voici quelques trucs pour vous aider.

Lâcher prise

Éliminez ou laissez tomber les activités qui ne sont pas indispensables. Pour y arriver, déterminez vos besoins immédiats et ceux qui peuvent attendre. Pensez d’abord à votre bien-être avant de vous préoccuper de celui des autres.

Assurez-vous également de placer au sommet de votre liste de priorités les choses sur lesquelles vous pouvez agir et tentez de ne pas vous soucier de ce qui est hors de votre contrôle. Un sentiment de contrôle améliore en effet l’estime de soi. Enfin, fixez-vous des objectifs réalistes.

Prendre du temps pour se détendre

Prenez du temps pour vous. Vous pouvez lire, faire une promenade ou prendre un long bain chaud, par exemple. Limitez, si possible, les tâches ménagères et si vous avez déjà des enfants, faites-les garder à l’occasion. Demandez de l’aide à vos proches afin que vous puissiez profiter d’un moment de détente. Tout vous semblera plus facile si vous êtes reposée. Au travail, essayez de surélever vos pieds et de vous détendre pendant votre pause du midi.

Bouger, bien manger et bien dormir

Ce conseil peut vous sembler banal, mais l’exercice physique, l’alimentation et le sommeil peuvent avoir une grande influence sur votre état d’esprit.

Bien manger pendant la grossesse est une bonne façon de prendre soin de votre propre santé. En vous nourrissant bien, vous ressentirez moins de fatigue et de baisse d’énergie. Assurez-vous donc de manger trois repas par jour, en respectant votre faim. Consommez également une variété d’aliments : fruits, légumes, aliments à grains entiers et sources de protéines (légumineuses, tofu, œufs, noix et graines, viande et volaille, poisson, produits laitiers).

Par ailleurs, des études ont démontré que l’exercice physique diminue le risque de dépression et favorise une meilleure estime de soi. On recommande aux femmes enceintes de faire au moins 150 minutes d’activité physique d’intensité moyenne par semaine, réparties en 3 séances.

Enfin, le sommeil est très important pendant la grossesse. Des études ont révélé que les femmes qui dorment moins de 6 heures par nuit pendant le dernier mois de grossesse risquent davantage de vivre des complications au moment de l’accouchement.

Participer à des cours prénataux

Il est normal d’avoir des inquiétudes concernant votre accouchement ou l’arrivée du bébé. Pour vous préparer, inscrivez-vous à des cours prénataux. Vous pourrez alors poser toutes les questions qui vous préoccupent et discuter de vos doutes et de vos difficultés avec d’autres futures mères.

Demander de l’aide

Que vous soyez préoccupée par votre futur rôle de parent ou par la santé de votre bébé, rappelez-vous que vous n’êtes pas la seule. N’hésitez pas à partager vos sentiments avec votre partenaire, vos amis, votre famille ou le professionnel qui suit votre grossesse. En parlant de vos inquiétudes, vous vous sentirez mieux.

Vos amis et votre famille peuvent aussi vous apporter une aide précieuse, que ce soit pour vous soulager de certaines tâches, faire vos courses ou garder vos enfants. N’hésitez donc pas à exprimer vos besoins et à accepter leur coup de main.

 

Stress maternel : un risque pour le bébé ?
Toutes les femmes enceintes ressentent certaines inquiétudes pendant la grossesse. Toutefois, les femmes qui vivent leur grossesse dans un environnement particulièrement stressant risquent davantage d’en observer les conséquences chez leur enfant. Par exemple, certaines études ont démontré un lien entre le niveau de stress de la mère et le développement du cerveau de son enfant. Des effets ont aussi été observés sur le plan de la capacité d’attention, du comportement, du poids et du système immunitaire des enfants dont la mère vit beaucoup de stress. C’est pourquoi il est important d’aider les femmes enceintes à vivre une grossesse calme et sereine.

À retenir

  • Prenez du temps pour vous détendre.
  • Inscrivez-vous à des cours prénataux.
  • Faites attention à votre alimentation, bougez et dormez bien.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Roxanne Piché, conseillère en soins infirmiers, Unité de médecine foetomaternelle anté et péripartum, CHU Sainte-Justine
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Novembre 2019

 

Références

  • INSTITUT UNIVERSITAIRE EN SANTÉ MENTALE DOUGLAS. Stress maternel prénatal. www.douglas.qc.ca

Partager

À lire aussi