La maternelle: un milieu différent de la garderie

La maternelle: un milieu différent de la garderie
À quels changements votre enfant devra-t-il s’adapter en entrant à la maternelle?


Votre enfant entre bientôt à la maternelle? Voici les principales différences entre un milieu de garde et la maternelle, et les nombreux changements auxquels votre enfant devra s’adapter.

Les locaux

S’il va dans une garderie, votre enfant est habitué à se trouver dans un bâtiment de taille moyenne qui compte quelques locaux (pouponnière, locaux des différents groupes, cuisine). Si votre enfant est dans un milieu familial, il est davantage habitué à un milieu qui ressemble à la maison.

Dans tous les cas, l’entrée à la maternelle est un grand changement pour lui. Même s’il est inscrit dans une petite école, il entre dans un édifice beaucoup plus grand que ce qu’il a connu jusqu’à présent.

Votre enfant doit s’habituer à plusieurs endroits : sa classe et les autres classes, les corridors, la grande salle, le gymnase, la cour de récréation, le service de garde (qui peut parfois se trouver dans un autre bâtiment), le secrétariat et le bureau de la direction.

Le groupe d’enfants

Dans son milieu de garde, votre enfant passe généralement ses journées avec un groupe de six à dix enfants.

À la maternelle, l’enfant apprend à vivre dans un groupe qui compte de 15 à 20 enfants du même âge que lui. C’est toute une adaptation, car dans un plus grand groupe, l’enfant doit partager davantage et attendre plus souvent et plus longtemps son tour.

Il doit aussi s’habituer à croiser des plus grands, c’est-à-dire des élèves de la première à la sixième année.

S’il va au service de garde de l’école, il se retrouve habituellement avec des enfants de son âge. Il peut s’agir des amis de sa classe, mais aussi des enfants qui sont dans d’autres classes de maternelle que la sienne.

Le personnel

Dans son milieu de garde, votre enfant est sous la responsabilité d’une à quatre éducatrices selon le type de garderie qu’il fréquente.

À la maternelle, il passe la majorité de sa journée avec son enseignante, mais il y a plusieurs autres personnes à connaître. Chaque semaine, il peut, par exemple, passer du temps avec le professeur de musique et d’éducation physique. Il peut aussi être en contact avec un psychoéducateur et un orthopédagogue qui viennent parfois dans la classe.

Il y a également tous les autres membres du personnel, comme la directrice, la secrétaire, le concierge, les éducatrices du service de garde et les surveillants du dîner.

L’horaire de la journée

En milieu de garde, vous pouvez amener votre enfant et venir le chercher à l’heure qui vous convient, selon les heures d’ouverture de l’établissement.

Téléchargez ce jeu de serpents et échelles qui a été conçu par le comité de la Transition préscolaire réussie de Jonquière pour se préparer à l’école.
 

À la maternelle, il y a un horaire de classe à respecter. Tous les élèves de la maternelle commencent et terminent leur journée en même temps. La journée dure environ 5 heures auxquelles s’ajoute une pause pour le dîner d’environ 1 h 30.

Il est important de respecter les heures de classe. Vous devez avertir son enseignante si votre enfant doit manquer l’école, arriver en retard ou partir plus tôt. Un service de garde est offert pour les enfants qui doivent rester à l’école en dehors des heures de classe.

Les repas

En milieu de garde, c’est un cuisinier ou la responsable du service de garde en milieu familial qui prépare les collations et le dîner pour tous les enfants.

À la maternelle, c’est à vous de prévoir des collations et un lunch que votre enfant va apporter à l’école. Certaines écoles offrent aussi un service de traiteur payant pour le dîner. Les repas sont généralement pris dans la classe, dans une salle commune ou au service de garde.

Vous pouvez aussi venir chercher votre enfant pour qu’il mange chez vous.

La sieste

À la maternelle, il n’y a plus de sieste comme dans les milieux de garde.

Une période de détente est toutefois prévue en début d’après-midi pour permettre aux enfants de se calmer et de refaire le plein d’énergie. Les élèves s’allongent par terre sur une couverture pour se détendre, parfois au son d’une musique. Cette activité dure une trentaine de minutes. Il arrive parfois que des enfants s’endorment, surtout en début d’année.

Les activités

Comme dans un milieu de garde, une journée en maternelle compte des périodes de jeux et des activités dirigées. L’enseignante veille toutefois à préparer votre enfant pour la première année du primaire.

Tout en jouant, il se familiarise donc avec les chiffres, les lettres et les sons de même qu’avec les notions de temps et d’espace (demain, hier, en haut, en bas, derrière, etc.). Il apprend aussi à s’affirmer, à écouter les autres, à s’organiser et à devenir plus autonome. De plus, l’enseignante évalue ses apprentissages dans trois bulletins. Il est aussi possible qu’il reçoive de petits travaux à faire avec vous à la maison.


Aider un enfant qui n’est pas allé en garderie à s’adapter à l’école

Même si votre enfant n’est pas allé en milieu de garde, rassurez-vous, il pourra s’adapter à la maternelle. Voici quand même quelques idées pour l’aider :

  • Profitez de l’été pour lui donner la possibilité de jouer avec d’autres enfants du quartier qui vont fréquenter la même école que lui. Cela lui permettra d’interagir avec d’autres enfants de son âge.
  • Donnez l’occasion à votre enfant d’aller dans une halte-garderie ou de participer à des activités offertes près de chez vous, à la bibliothèque ou dans une maison de la famille, par exemple. Cela permet à l’enfant d’apprendre à s’ajuster aux règles de fonctionnement d’un groupe.
  • Laissez votre enfant s’habiller seul, même si ça prend un peu plus de temps.
  • Donnez-lui aussi de petites responsabilités, comme vous aider à mettre la table et demandez-lui de ranger ses jouets.
  • Félicitez-le pour ses efforts et encouragez-le à terminer ses tâches plutôt que de les faire à sa place.
  • Lisez souvent avec votre enfant. Cela permet aussi de le préparer pour la maternelle.

 

À retenir

  • Votre enfant devra s’adapter à plusieurs changements au moment de son entrée à la maternelle.
  • À la maternelle, les enfants se familiarisent avec les chiffres, les lettres et les sons, de même qu’avec les notions de temps et d’espace.
  • Donnez l’occasion à votre enfant de jouer avec d’autres le prépare aussi pour la maternelle.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Lucie Martin, conseillère pédagogique, Bureau coordonnateur, CPE La Mère Schtroumph, et Anne Pléssis-Bélair, enseignante à la maternelle
Recherche et rédaction :
Équipe Naître et grandir
Mai 2016

 

Photo : Nicolas St-Germain

 

Ressources et références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Sites web

  • MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION ET DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Vers l’école avec mon enfant pour une rentrée réussie! www.education.gouv.qc.ca
  • MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION ET DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Votre enfant entre à la maternelle. www.education.gouv.qc.ca
  • RÉSEAU D’INFORMATION POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE. Parents. www.rire.ctreq.qc.ca

Livres pour les parents

  • CHAYER, Lucille P. et Caroline GRAVEL. Le préscolaire expliqué aux parents. Éditions du CHU Sainte-Justine. 2005, 108 p.
  • RIVEST, Lucie. Le grand guide de la petite école. Éditions Marcel Didier. 2014, 224 p.
  • VALLÉE, Stéphane. L’école primaire- Guide du parent. Éditions Caractère. 2008, 222 p.

Livres pour les enfants

  • BERGERON, Alain, M. et MACO. À l’école, les grands! Éditions Imagine. 2012, 32 p.
  • CHARLESWORTH, Liza et Martha BAKER. Allons à l’école! Éditions Scholastic. 2015, 16 p.
  • CUTHEW, Lucy et Madeleine BRUNELET. Enseignants. Éditions Scholastic, «Au travail», 2015, 16 p.
  • LALLEMAND, Orianne et Éléonore THUILLIER. P’tit Loup rentre à l’école. Auzou. 2013, 20 p.
  • LITVIN, Eric et James DEAN. Pat le chat – J’adore aller à l’école. Éditons Scholastic, 2014, 40 p.
  • PALLOTTA, Jerry et David BIEDRZYCKI. Qui sera mon professeur? Éditions Scholastic. 2014, 32 p.
  • PELLETIER, Dominique. Je suis capable! C’est la rentrée! Éditions Scholastic, 2015, 24 p.
  • SOULIÈRES, Robert et Christine BATTUZ. Le premier jour. Éditions les 400 coups, 2010, 32 p.
  • YOON, Salina. La rentrée de Gaston. Éditions Scholastic, 2016, 40 p.

 

À lire aussi