Raconter de nouveau l’histoire

Raconter de nouveau l’histoire

Raconter de nouveau l’histoire : activité du programme Jeux d’enfants pour améliorer le développement des enfants de 3 à 5 ans.

Confiez secrètement une histoire courte et originale à l’enfant. Puis, laissez-le la raconter à une marionnette. Cette dernière peut écouter avec enthousiasme et dire que l’enfant raconte bien les histoires. Elle peut aussi essayer de raconter l’histoire à quelqu’un d’autre.
Si la marionnette distraite se trompe, l’enfant sera ravi de l’aider.

Pourquoi?
Pour donner à l’enfant une raison de se souvenir des histoires et de les raconter à son tour.

L’adulte

Expliquez à l’enfant que la marionnette Charlie aime entendre des histoires, mais seulement si ce sont des enfants qui les racontent, et qu’elle n’aime que les nouvelles histoires.

  • Pendant que la marionnette fait une sieste, prenez l’enfant à part et suggérez : « Tu pourrais raconter une histoire à Charlie. Je vais t’en dire une nouvelle qu’il n’a jamais entendue. Écoute attentivement, ainsi tu seras capable de lui raconter l’histoire plus tard. » Si votre histoire porte sur un raton laveur, commencez par le décrire, puis racontez ce qui s’est produit en trois événements clairs : premièrement, il est allé chercher quelqu’un avec qui jouer ; puis, il a rencontré un lion effrayant qui l’a poursuivi jusqu’à la maison ; enfin, dans sa maison, il a trouvé son ami le lapin qui était venu jouer. Bien sûr, ajoutez quelques détails pour chaque événement si l’enfant semble prêt à traiter davantage d’informations. Ensuite, allez réveiller Charlie pour que l’enfant puisse lui raconter l’histoire. Transformez la marionnette en un public enthousiaste — elle sera effrayée devant le lion et grandement rassurée quand les amis seront en sécurité à la maison — qui félicite l’enfant pour sa capacité à raconter l’histoire. N’intégrez que trois événements majeurs dans les premières histoires, mais, dans les suivantes, vous pouvez en inventer quatre, cinq ou même davantage.
  • Après avoir entendu différentes histoires pendant plusieurs jours, la marionnette peut être assez courageuse pour en répéter une. Assurez-vous que Charlie fasse quelques erreurs pour que l’enfant qui lui a appris l’histoire ait le plaisir de venir à son secours.

L’enfant

Les enfants se rendront probablement compte qu’il s’agit d’un moyen pour qu’ils s’exercent à raconter une histoire. Mais cela ne les empêchera pas de s’amuser si vous faites en sorte que l’exercice soit léger ou même un peu idiot. Il arrive que l’enfant ne veuille pas parler à une marionnette, mais il acceptera peut-être de raconter l’histoire à un autre enfant ou à un autre adulte.

Pourquoi?
Pour encourager l’enfant à se rappeler et à raconter les événements principaux de certaines histoires. Parfois, on peut entendre beaucoup de détails et passer à côté des événements majeurs. Mais ceux-ci sont très importants parce qu’ils sont en quelque sorte la corde à linge sur laquelle les détails sont accrochés : sans eux, tout le reste est un fouillis. En se familiarisant avec les histoires et leur fonctionnement, l’enfant s’approche du moment où il commencera à en lire.

Source : Programme Jeux d’enfants

Partager

À lire aussi