Les bienfaits du jeu

Les bienfaits du jeu
Comment aider mon enfant à profiter des bienfaits du jeu ?

Qu’un enfant joue seul, avec des frères et des soeurs, avec d’autres enfants ou, surtout, joue avec vous, le jeu lui est bénéfique.

En vous amusant avec votre enfant, vous l’encouragez à se concentrer, à essayer de nouvelles choses et à contrôler sa frustration. Laissez-le vous dire ce qu’il veut faire et ajoutez très progressivement de nouvelles stimulations, comme de nouveaux objets avec lesquels s’amuser.

À quoi on joue ?

Les briques à assembler, les boîtes, l’eau, la pâte à modeler, les poupées et les objets ordinaires qui traînent dans la maison, comme les oreillers et les récipients en plastique, sont tous stimulants. Ils peuvent être employés à différents âges et de toutes sortes de façons. Consultez nos fiches d’activités pour plus de détails.

Donnez-lui un choix d’objets qui peuvent le divertir et qui sont adaptés à chaque étape de son développement. Laissez-le choisir ce dont il va se servir. Il a besoin de mener, alors essayez de ne pas le supplanter dans ses jeux et dans ses activités.

De nombreux jouets pour lesquels on fait de la publicité à la télé n’ont qu’un seul usage; ils limitent donc l’imagination au lieu de la stimuler. Ils peuvent coûter cher, être vite oubliés et contribuer très peu au développement de votre enfant. En revanche, certains jouets ont différents usages et « suivent » votre enfant longtemps.

Des recherches montrent que les enfants peuvent être submergés si on leur donne trop de nouvelles choses à faire ou trop d’objets avec lesquels jouer en même temps : cela risque de rendre leur apprentissage plus difficile.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Liane Comeau, Ph. D., consultante scientifique en petite enfance
Traduction et adaptation : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Décembre 2013

 

À lire aussi