Les bienfaits du bricolage

Les bienfaits du bricolage
Les activités de bricolage sont simples à faire et amusantes! Place à la créativité!

 



Les activités de bricolage sont simples à faire à la maison et tellement amusantes! Ici, pas de règle ou de performance, seulement de la créativité… Et votre enfant en retirera de nombreux bienfaits.

Quand initier votre enfant au bricolage?

Vous pouvez initier votre tout-petit au bricolage à la maison dès qu’il est capable de s’asseoir dans une chaise haute. Au début, bébé aimera explorer les matières avec ses mains, comme froisser différents types de papiers, faire de la peinture au doigt ou écraser de la pâte à modeler. Puisqu’il porte tout à sa bouche, il faut lui fournir du matériel non toxique et le surveiller en tout temps afin qu’il ne s’étouffe pas.

Au fur et à mesure qu’il vieillit et qu’il s’exerce, proposez-lui divers outils (pinceau, rouleau, ciseau) pour travailler les matières. Donnez-lui aussi des objets pour faire des impressions ou des empreintes (pilon à pommes de terre, éponge, bouchon de liège).

Bon pour le développement de l’enfant

En plus de stimuler son imagination et sa créativité, faire des bricolages a de nombreux bienfaits pour votre enfant. Par exemple, votre tout-petit :

  • améliore la précision de ses gestes quand il fait du découpage, colle ou fait de la pâte à modeler ;
  • développe son langage et son vocabulaire quand il décrit ce qu’il fait (ex. : « Je peins avec mes doigts », « Je colle une feuille d’arbre sur le carton ») et qu’il parle de ses créations (ex. : « J’ai dessiné papa ») ;
  • éveille ses sens quand il touche les matières et observe le monde qui l’entoure pour le reproduire.

Les activités d’arts plastiques aident aussi votre enfant à prendre des décisions et à s’affirmer, par exemple quand il choisit une couleur plutôt qu’une autre. Il exerce aussi sa concentration, sa patience et sa persévérance, quand il utilise des ciseaux ou un pinceau. Enfin, terminer une création lui permet d’améliorer son estime de lui-même et d’être fier de lui.

5 conditions pour une activité de bricolage réussie

  1. Laissez votre enfant explorer librement. Lui donner du matériel simple, sans lui imposer de modèle ou de thème.
  2. Orientez-le vers des activités adaptées à son âge et à ses capacités. Si votre enfant se lance dans quelque chose de trop compliqué, il risque de se décourager, de vous demander de le faire à sa place ou d’abandonner.
  3. Mettez de côté la performance. L’important est de rester dans le plaisir et dans le jeu pendant l’activité, peu importe le résultat.
  4. Laissez votre enfant prendre des initiatives. Vous pouvez lui montrer les gestes adéquats à faire pour coller ou découper, mais sans trop insister sur la technique. Et il faut éviter de faire les choses à sa place.
  5. Osez la variété. Pour le dessin, par exemple, vous pouvez lui proposer différents types de crayons (de cire, crayons-feutres, pastels), de papiers (blanc, de construction, de soie) et de formats (grand, petit). Offrez-lui aussi des supports varies : assiette de carton, petite roche, rouleau de papier de toilette… L’activité peut aussi se faire à différents endroits : sur ou sous une table, sur une feuille collée au mur, dans une boîte de carton, sur le trottoir…


Quel matériel utiliser?
Il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup de matériel pour faire des bricolages. Quelques crayons et papiers différents, une paire de ciseaux pour enfants et un peu de colle sont suffisants. Et, bien sûr, pensez à réutiliser ce que vous avez à la maison : boîtes de mouchoirs, circulaires, papiers d’emballage, ficelles, morceaux de tissu ou de laine, rubans, etc.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec les arts plastiques, laissez simplement du matériel à la disposition de votre enfant et contentez-vous de le superviser. Si vous souhaitez participer, mais que vous n’avez aucun talent pour les bricolages, c’est tant mieux! En effet, un enfant qui compare sa création à celle de son parent pourrait se décourager ou vouloir abandonner. Ce n’est donc pas à votre enfant de vous copier, mais plutôt à vous de copier votre enfant. Amusez-vous!

 

À retenir

  • Quand il fait des bricolages, votre enfant apprend à manipuler du matériel varié, à développer sa créativité et à faire des choix.
  • Il est préférable de permettre à votre enfant de s’amuser en créant librement, peu importe le résultat.
  • Lorsqu’il termine un projet, votre enfant est fier, ce qui renforce sa confiance en lui.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dominique Carreau, chargée de cours à l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM
Recherche et rédaction :
Équipe Naître et grandir
Septembre 2019

 

Photo : GettyImages/kate_sept2004

 

Ressources et références

  • KOHL, Maryann. Les arts plastiques au préscolaire : c’est la démarche qui compte, pas les résultats! Chenelière Éducation, 2013, 272 p.

 

Partager

À lire aussi