Bien choisir les souliers et les sandales pour enfant

Bien choisir les souliers et les sandales pour enfant
Premières chaussures, souliers, sandales… Lisez nos conseils pour bien les choisir!


Il existe tellement de modèles de souliers dans les magasins qu’il n’est pas toujours facile de savoir comment choisir la bonne paire pour un enfant. Voici des conseils pour vous guider.

Quels souliers choisir pour bébé?

Quand bébé ne marche pas encore

L’enfant qui ne marche pas encore n’a pas besoin de porter des chaussures. En règle générale, avant l’âge de 8 ou 9 mois (moment où certains enfants commencent à se tenir debout et à vouloir faire leurs premiers pas), les souliers ne servent qu’à protéger ses pieds du froid ou du soleil, par exemple.

Il faut alors choisir un soulier très souple qui n’empêche pas les pieds de bouger, comme des chaussons en cuir (ex. : chaussons de style Robeez). Faire porter de tels chaussons à votre bébé l’habitue doucement à avoir quelque chose aux pieds.

Quand bébé commence à marcher

Quand bébé commence à s’accrocher aux meubles pour se déplacer ou quand il commence à marcher, il est conseillé de le laisser pieds nus le plus souvent possible pour favoriser le bon développement de son pied. Marcher pieds nus permet aux petits muscles du pied de travailler. Cela développe la stabilité de l’enfant, son équilibre, sa coordination et sa force musculaire. Il n’est donc pas nécessaire de faire porter des souliers à l’intérieur de la maison à un bébé qui apprend à marcher.

Laisser votre enfant marcher pieds nus sur différentes surfaces (ex. : dans le gazon, dans le sable, sur un tapis, sur des matelas, dans le lit) exerce aussi sa capacité à percevoir son corps dans l’espace.

Bien sûr, votre bébé a besoin de souliers pour protéger ses pieds, par exemple pour marcher dehors ou dans des endroits publics. Dans ce cas, ses premières chaussures devraient être légères, souples et dotées d’une semelle coussinée. Elles doivent aussi être bien ajustées au talon pour éviter que son pied avance à l’intérieur de sa chaussure lorsqu’il marche.

Certaines études ont par ailleurs démontré que porter des chaussures comporte certains avantages pour les tout-petits. Cela leur donne confiance et les encourage à faire des pas.

Il n’est toutefois pas nécessaire de lui acheter des bottines de marche. Les bottines qui montent à la cheville n’offriraient pas un meilleur soutien que les chaussures basses.

Choisir une bonne paire de souliers pour un enfant de 2 à 5 ans

Vers l’âge de 2 ans, l’enfant est de plus en plus confiant dans ses mouvements. Il marche mieux et il a besoin d’une chaussure confortable. Voici ce qu’il faut vérifier lorsque vous choisissez les chaussures de votre tout-petit :

  • La chaussure doit être légère;
  • La semelle doit plier au niveau des orteils pour favoriser le mouvement naturel du pied;
  • La semelle doit être antidérapante (ex. : en caoutchouc) pour éviter que l’enfant ne glisse;
  • La semelle doit être légèrement plus épaisse au niveau du talon;
  • La chaussure doit être faite d’une matière qui « respire », comme le cuir ou certains tissus synthétiques utilisés dans la fabrication d’espadrilles, pour permettre au pied d’être bien aéré. Évitez les matériaux synthétiques, comme le similicuir, qui ne laissent pas la transpiration du pied s’échapper;
  • Pensez à passer vos doigts à l’intérieur de la chaussure pour vérifier qu’aucune couture ne viendra irriter le pied à la longue.

Quelle pointure?

Pour choisir la bonne pointure, amenez votre enfant magasiner avec vous. Voici la technique idéale pour choisir la bonne taille :

  • Retirez la fausse semelle de l’intérieur de la chaussure;
  • Déposez la fausse semelle au sol et demandez à votre enfant de mettre son pied dessus quand il est debout. Ses orteils ne doivent pas dépasser des côtés de la semelle dans la largeur;
  • Un espace d’environ 1 cm devrait aussi rester libre entre l’orteil le plus long et le bout de la semelle pour permettre au pied de grandir un peu.

Si la fausse semelle ne se retire pas :

  • Demandez à votre enfant de mettre la chaussure et de se tenir debout. Vous devez être capable de placer un index à l’arrière de son talon. Votre enfant doit aussi être capable de bouger ses orteils;
  • Touchez ses orteils à travers la chaussure. Si vous sentez qu’ils « poussent » sur les côtés de la chaussure, c’est le signe que ses orteils sont trop serrés et qu’il lui faut un modèle plus large;
  • Demandez à votre tout-petit de marcher dans le magasin pour voir s’il trouve les souliers confortables.
Quand changer de souliers?
Selon la Société canadienne de pédiatrie, avant 3 ans, les pieds de l’enfant grandissent en moyenne d’une demi-pointure tous les deux ou trois mois. Après 3 ans, ils grandissent d’une pointure par année. Toutefois, chaque enfant grandit à son rythme. Pour savoir quand changer les souliers de votre enfant, le mieux est de vérifier régulièrement si ses orteils arrivent au bout des chaussures.

Choisir des souliers pour l’école

Les mêmes conseils mentionnés ci-haut s’appliquent quand vient le temps de choisir une chaussure pour un enfant qui commence l’école. Il faut penser qu’il portera ses souliers toute la journée pour faire une variété d’activités. Mieux vaut donc privilégier une chaussure faite de matériaux assez résistants et qui tient bien le pied, c’est-à-dire un soulier avec une attache, des lacets ou des velcros.

Il faut éviter les chaussures à la mode comme les souliers de type ballerines et de type Converse. Ces souliers ont des semelles plates et il est préférable de choisir des chaussures dont les semelles sont un peu plus épaisses au niveau du talon. Cela peut permettre d’éviter les douleurs au talon et les tendinites.

Choisir de bonnes sandales pour l’été

Privilégier un bon maintien du pied

Lorsqu’il fait chaud, l’enfant est bien dans une sandale, à condition qu’elle respecte certaines caractéristiques. Une bonne sandale a :

  • un renfort au talon, c’est-à-dire que la partie de la sandale qui entoure le talon doit être assez solide;
  • une attache à la cheville et au moins une attache à l’avant du pied;
  • une semelle antidérapante (ex. : en caoutchouc).

Les chaussures hybrides en tissus synthétiques (ex. : Keen), qui sont à mi-chemin entre les sandales et les espadrilles, sont un bon choix de sandales. Elles permettent au pied d’être aéré tout en lui offrant un bon support grâce à un renfort au talon et à une semelle antidérapante. Comme le bout de ces sandales est fermé et souvent renforcé par du caoutchouc, cela protège aussi les orteils de l’enfant.

Et les gougounes et les Crocs?

De leur côté, les gougounes et les sandales de type Crocs sont à éviter, car elles ne maintiennent pas bien le pied en place. Sans soutien au talon ni à la cheville, les orteils de l’enfant doivent sans arrêt se replier pour que le pied reste stable.

En fait, lorsque les sandales n’ont pas d’anse à l’arrière de la cheville, elles ne sont pas bonnes pour le pied. En porter peut entraîner des inconforts, des irritations, des ampoules ou d’autres blessures aux pieds, par exemple des douleurs au talon, aux orteils ou aux chevilles.

Les gougounes et les sandales de type Crocs devraient donc être portées le moins possible. Cela peut être correct pour faire une courte marche jusqu’à la plage ou à la piscine, mais une fois arrivé, mieux vaut que l’enfant marche pieds nus.

Quand consulter un podiatre?

L’enfant naît avec les pieds plats et son arche se forme graduellement, à mesure que ses pieds grandissent. Il n’est donc pas utile d’aller consulter pour des pieds plats avant l’âge de 3 ans.

Après 3 ans, il est possible que l’enfant ait toujours les pieds plats sans que cela soit inquiétant. Voici les signes qui devraient toutefois vous inciter à consulter :

  • Il se plaint de douleurs aux jambes;
  • Il trébuche souvent;
  • Il se fatigue rapidement quand il marche;
  • Il demande régulièrement à se faire prendre ou à aller dans la poussette;
  • Il a les chevilles et les pieds qui se tournent vers l’intérieur.

 

À retenir

  • Lorsque bébé commence à marcher, il est conseillé de le laisser pieds nus souvent.
  • Les premiers souliers de bébé doivent être légers et souples. Les bottines ne sont pas nécessaires.
  • Pour un enfant de plus de 2 ans, il faut choisir un soulier confortable avec une semelle antidérapante qui est légèrement surélevée au talon.
  • Pour l’été, les souliers à mi-chemin entre les espadrilles et les sandales permettent au pied d’être bien aéré, tout en étant soutenu et protégé.
  • Les gougounes et les sandales de type Crocs sont à éviter le plus possible.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dre Anik Chauvette, podiatre, chargée de cours et clinicienne à l’Université du Québec à Trois-Rivières
Recherche et rédaction :
Équipe Naître et grandir
Juin 2017

 

Photos : GettyImages/kindle_photography, Selektor, akova, popovaphoto, jinjo0222988, AlekseySagitov, Serhii Tsyhanok et Techin24

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

À lire aussi