La prévention de la tête plate

La prévention de la tête plate
Tête plate : comment s’assurer que le crâne de bébé se développe « rondement ».


La tête plate n’est habituellement qu’un problème esthétique. Elle ne compromet ni la croissance du cerveau ni le développement de l’enfant. Malgré tout, il est important de prendre les mesures nécessaires pour que le crâne de bébé ne s’aplatisse pas.

Quelles sont les causes de la tête plate?

À la naissance, le crâne des bébés est mou et malléable, ce qui permet le passage de la tête dans le vagin lors de l’accouchement. Comme le crâne est mou, une légère déformation de la tête est souvent observée chez les nouveau-nés. Habituellement, tout rentre dans l’ordre au cours des premières semaines après la naissance.

Certaines déformations peuvent toutefois s’aggraver et d’autres peuvent apparaître dans les premiers mois de vie du bébé. L’aplatissement du crâne apparaît habituellement vers l’âge de 2 mois.

Il est important de varier l’appui de tête de bébé dès sa naissance, car le poids de la tête d’un nouveau-né est relativement lourd par rapport au reste de son corps. Comme les muscles de son cou sont faibles, sa tête bascule d’un côté ou de l’autre lorsqu’il dort. Si le bébé dort toujours dans la même position, l’os situé derrière son oreille s’aplatira peu à peu. Les cas de tête plate sont d’ailleurs plus fréquents depuis que le sommeil sur le dos est la position recommandée pour prévenir la mort subite du nourrisson.

Plus l’enfant a une grosse tête, moins ses muscles sont capables de la soutenir, augmentant le risque d’un aplatissement. Les prématurés, les garçons (ils ont moins de tonus que les filles à cet âge) et les bébés ayant une maladie qui nuit au développement sont plus à risque d’avoir un côté de la tête plat.

Le plus souvent, l’aplatissement n’apparaît que d’un côté de la tête. Mais on voit parfois un aplatissement complet du derrière de la tête, comme si la nuque se prolongeait jusqu’au-dessus de la tête.

Les risques de tête plate sont plus grands quand le bébé demeure souvent et longtemps dans la même position. C’est le cas lorsque l’on utilise souvent une coquille, dont la surface est dure, par exemple en poussette, en auto, au supermarché, etc. Le bébé ne quitte alors pas sa coquille, et cette immobilité entraîne une position unique qui risque de mouler la forme de son crâne.

À la naissance
Certains bébés ont la tête plate à la naissance, le moulage de leur crâne s’étant fait dans l’utérus (ex. : lorsque le bébé est descendu rapidement dans le bassin pendant la grossesse ou lors de contraintes d’espaces liées à la présence d’un jumeau). Toute déformation visible à la naissance doit être évaluée rapidement par un médecin afin d’éliminer d’autres causes que le moulage du crâne, dont la fermeture prématurée des sutures du crâne.

Comment éviter la tête plate chez votre bébé?

  • Dès sa naissance, assurez-vous que la tête de votre bébé n’est pas toujours tournée du même côté lorsque vous le déposez dans son lit.
  • Lorsqu’il est capable de tourner sa tête seul, assurez-vous que sa tête n’est pas toujours tournée du même côté. Pour ce faire, alternez la position dans laquelle vous le couchez : la tête au pied du lit un soir et de l’autre côté le lendemain. Une source sonore ou une animation visuelle, comme un mobile, attirera son attention et l’incitera à tourner naturellement sa tête du côté désiré.
En période d’éveil, il est suggéré de tenir votre enfant dans des positions variées, où sa tête est dégagée et sans pression constante.
  • Si vous nourrissez votre bébé au biberon, alternez le bras avec lequel vous soutenez sa tête lors des boires. Ainsi, ce n’est pas toujours le même côté de sa tête qui sera appuyé au creux de votre coude.
  • Placez votre bébé sur le ventre tous les jours dès l’âge de 2 semaines ou dès que son cordon ombilical est tombé et cicatrisé. Pour l’encourager, couchez-vous face à lui ou déposez un jouet devant lui. La Société canadienne de pédiatrie recommande d’installer les bébés tous les jours sur le ventre pendant au moins trois périodes de 10 à 15 minutes chacune.
  • Limitez le temps que votre bébé passe la tête appuyée sur une surface dure, comme le plancher ou dans une balançoire. Le siège d’auto doit être utilisé uniquement pour le transport en voiture.
  • Encouragez votre bébé à regarder dans les deux directions en lui présentant un jouet tout d’abord du côté droit puis du côté gauche.
  • Amusez-vous à vous coucher sur le dos en plaçant votre bébé « ventre à ventre » avec vous. Gardez toujours vos mains sur lui pour éviter qu’il tombe.
  • Portez votre enfant dans un porte-bébé souple sur votre ventre, car cela peut diminuer le risque de développer une tête plate.

Comment traiter la tête plate?

Il est important de consulter votre médecin si vous remarquez que votre bébé a la tête plate. Traitées assez tôt, idéalement avant l’âge de 4 mois, les déformations de la tête finissent par disparaître dans la grande majorité des cas. D’autres causes (torticolis, fermeture prématurée d’une suture) peuvent entraîner une déformation du crâne et nécessiteront d’autres types de traitements.

Même si l’aplatissement du crâne ne disparaît pas complètement, cela sera peu visible à l’âge adulte.

En général, changer régulièrement la position de sommeil du bébé suffit à rétablir la forme de son crâne en quelques mois. Des exercices de physiothérapie peuvent aussi être recommandés afin d’aider à favoriser l’amplitude des mouvements de la tête.

Dans de rares cas, on aura recours à des casques moulants pour aider la tête à reprendre sa forme. Ceux-ci sont surtout utiles si la déformation ne s’est pas améliorée vers l’âge de 4 mois malgré les manoeuvres de positionnement et les traitements en physiothérapie. Ils sont moins efficaces après l’âge de 6 mois. Quelques études parues ces dernières années remettent même en cause leur utilisation pour les cas d’asymétrie considérés comme modérés à sévères.

Formation du crâne : un processus qui dure jusqu’à l’âge de 2 ans
À la naissance, le crâne est formé de 6 os qui ne sont pas encore fusionnés. Ils sont liés entre eux par des sutures et par des espaces vides qui s’appellent les fontanelles. La plus facile à repérer est la fontanelle antérieure, qui est située juste au-dessus de la tête et qui est de consistance molle. Elle commence à se fermer vers l’âge de 9 mois. Il est normal que la fontanelle bouge avec la respiration ou se surélève si votre bébé pleure, surtout s’il est couché.
Les os du crâne grossissent progressivement, à mesure que le cerveau croît. Chaque os prend sa place et se soude en temps opportun avec son voisin immédiat, comblant ainsi tous les espaces. Vers l’âge de 2 ans, le crâne sera donc presque constitué d’un seul bloc.

Quand consulter un médecin?

Il est important de consulter un médecin si vous remarquez chez votre bébé :

  • un aplatissement de la tête;
  • une limitation des mouvements de son cou, car il pourrait s’agir d’un torticolis;
  • un retard dans son développement moteur;
  • un bombement continu de la fontanelle lorsqu’il est en position assise ou si celle-ci n’est pas encore en voie de fermeture après l’âge de 24 mois.

 

À retenir

  • La tête plate apparaît habituellement vers l’âge de 2 mois.
  • Pour prévenir l’aplatissement du crâne, assurez-vous que la tête de votre bébé n’est pas toujours appuyée du même côté, et ce, dès sa naissance.
  • Si vous remarquez que votre bébé a la tête plate, prenez rendez-vous avec son médecin.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dre Anne-Claude Bernard-Bonnin, pédiatre
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Février 2020

 

Photo : iStock.com/YoOura

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • DI CHIARA, Anna et autres. « Treatment of Deformational Plagiocephaly With Physiotherapy », Journal of Craniofacial Surgery, vol. 30, no 7, octobre 2019, p. 2008-2013. www.ncbi.nlm.nih.gov
  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans, Guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec. www.inspq.qc.ca
  • KUTLU, Nadielle. « Encore trop de bébés à la tête plate », La Presse, 24 octobre 2017. www.lapresse.ca
  • LENNARTSSON, Freda et autres. « Teaching parents how to prevent acquired cranial asymmetry in infants », Journal of Pediatric Nursing, vol. 31, no 4, juillet-août 2016, p. e252-e261. www.pediatricnursing.org
  • LINZ, Christian et autres. « Positional Skull Deformities », Deutsches Ärzteblatt International, vol. 114, no 31-32, août 2017, p. 535-542. www.ncbi.nlm.nih.gov
  • ORDRE PROFESSIONNEL DE LA PHYSIOTHÉRAPIE DU QUÉBEC. Plagiocéphalie : pourquoi mon bébé a-t-il la tête plate? oppq.qc.ca
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Soins de nos enfants. La prévention de la tête plate chez les bébés qui dorment sur le dos. 2016. www.soinsdenosenfants.cps.ca
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. La plagiocéphalie positionnelle. 2018. www.cps.ca
  • VAN WIJK, Renske M. et autres. « Helmet therapy in infants with positional skull deformation: randomised controlled trial », British Medical Journal, vol. 348, mai 2014. www.bmj.com

Partager

À lire aussi