Maman, c'est quoi après la mort?

Maman, c'est quoi après la mort?
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Josée Bournival discute avec sa fille de 5 ans et réalise qu’il n’est pas toujours facile de parler de la mort avec les enfants.

Avant d’avoir des enfants, je croyais, à tort, que le sujet le plus délicat à aborder avec un bout de chou concernait la fabrication des bébés. On entend tellement de blagues sur le sujet!

J’ai évidemment eu de drôles de discussions à ce propos (vous auriez dû voir le visage de ma fille quand elle a su que les couples, comme papa et maman, continuent de faire l’amour, même quand ils ne veulent plus avoir de bébés… Ça valait de l’or!). Mais, ce que je trouve le plus pénible comme discussion concerne la mort.

C’est ma Gripette qui s’intéresse au sujet.

- Maman, j’ai juste 5 ans. Il va falloir attendre que j’aie l’infini pour mourir, non?

Elle m’a fixée intensément avec ses grands yeux bleus. Mon coeur s’est serré. J’aurais voulu lui répondre qu’elle aurait « l’infini » au moment de mourir. Mais, je ne voulais pas lui mentir.

- J’espère que tu vas être vieille, vieille, vieille et toute ratatinée quand tu vas mourir, Gripette.

Je l’ai chatouillée en espérant que mon jeu la détourne de ses questionnements. Questions que je trouve toujours très intenses chez une enfant aussi jeune. Mais, dès qu’elle a été délivrée de mes bras, elle est revenue à la charge :

- C’est quoi après la mort? On va où?

- Je ne sais pas, Blanche.

- On peut faire une recherche?

J’ai eu les larmes aux yeux. Quand je n’ai pas de réponse à leurs questions, je propose toujours de fouiller sur Internet pour satisfaire leur curiosité. Quand j’étais petite, ma mère faisait la même chose avec le dictionnaire.

- Ça dépend de nos croyances…

Froncement de sourcils super mignon de sa part.

Je lui ai parlé de mes parents, ses grands-parents. Papi, scientifique et rationnel, croit que la mort du corps est la mort de tout. Mamie, plus spirituelle, croit à l’âme qui poursuit sa route.

Elle a posé mille questions allant de l’inquiète « quand vas-tu mourir, maman? » jusqu’à la rigolote « est-ce que je pourrais apporter mes poupées dans la mort? »

Ça me rend toujours émotive d’aborder ces sujets avec mes enfants, car je sais la vie fragile. J’ai des amies qui se battent contre des cancers. Je vois les accidents bêtes aux nouvelles. La mort s’invite parfois quand on s’y attend le moins. Et je n’aime pas y penser. L’idée de ma propre mort ne m’avait jamais vraiment effleurée avant d’être mère. Maintenant…

- Et toi, Blanche? Qu’est-ce que t’en penses? C’est quoi après la mort?

Sa petite langue est apparue au coin de ses lèvres. Preuve qu’elle réfléchissait intensément.

- Je ne sais pas. Mais c’est plein de notre amour.

J’espère que la vérité sort de la bouche des enfants.

Et vous? Vous préférez parler de la conception des bébés ou de la mort avec vos tout-petits? Vous avez des anecdotes sur le sujet?

Si la mort vous frappe de près, je vous invite à visionner la capsule de bibliothérapie que nous avons faite sur le sujet.

 

Photo : GettyImages/evgenyatamanenko

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Toutes les chroniques de l'auteur