Sommeil de bébé: inutiles les moniteurs de signes vitaux

Sommeil de bébé: inutiles les moniteurs de signes vitaux

30 janvier 2017 | Depuis quelques années, des moniteurs de signes vitaux pour bébé ont fait leur apparition sur le marché. Selon des médecins américains, ces produits n’auraient toutefois aucune utilité pour les bébés en santé et pourraient même constituer une source de stress pour les parents.

Dans leurs publicités, les fabricants de ces moniteurs prétendent pourtant que leur produit amènera la paix d’esprit aux parents effrayés par le syndrome de la mort subite du nourrisson. Les moniteurs de signes vitaux mesurent en effet le rythme respiratoire du bébé, son pouls et le niveau d’oxygène dans son sang. Comme ces appareils peuvent être portés en bracelet, fixés sur la couche ou même placés dans une chaussette, les fabricants suggèrent d’équiper le bébé de ces capteurs chaque fois qu’il dort.

Les médecins américains soulignent toutefois qu’aucun de ces produits n’a démontré son efficacité en laboratoire. Il est donc impossible de savoir si les mesures obtenues à l’aide de ces capteurs sont fiables. De plus, rien n’indique pour l’instant que les moniteurs de signes vitaux pourraient prévenir la mort subite du nourrisson. Aux États-Unis, ces produits n’ont d’ailleurs pas reçu l’approbation de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA).

Cependant, même si les moniteurs de signes vitaux étaient réellement efficaces, il n’y aurait aucune raison de les utiliser chez les bébés en santé, insistent les médecins américains. Par exemple, un bébé peut parfois avoir un taux d’oxygène sanguin légèrement plus bas qui se replace rapidement par lui-même. Avec un moniteur, certains parents pourraient décider de se rendre à l’urgence, et leur enfant serait alors soumis inutilement à une batterie de tests.

Les médecins reconnaissent que les premières semaines avec un bébé à la maison peuvent rendre certaines personnes anxieuses. Ils croient toutefois que l’utilisation d’un moniteur de signes vitaux n’est pas la solution. L’Académie américaine de pédiatrie encourage plutôt les parents à suivre les recommandations suivantes pour un sommeil sécuritaire :

  • Coucher son bébé sur le dos;
  • Faire dormir l’enfant dans son propre lit dans la chambre des parents;
  • Allaiter son bébé.

Sources : Eurekalert, Reuters et JAMA


Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : GettyImages/RuslanDashinsky

À lire aussi