Herbe à puce: réaction allergique

Herbe à puce: réaction allergique
Votre enfant a touché à de l’herbe à puce et semble faire une réaction allergique? Voici quoi faire.


Symptômes d’une réaction à l’herbe à puce

Votre enfant :

  • ressent des démangeaisons;
  • a des rougeurs, de l’enflure et parfois même des cloques.

Consultez le médecin si la peau se couvre de cloques sur une importante surface ou sil y a des signes dinfection. L’infection se manifeste lorsque la rougeur augmente ou que du liquide jaunâtre apparaît (pus) ou encore s’il y a beaucoup de douleur ou de la fièvre.

Consultez aussi un médecin si les symptômes durent plus de 3 semaines.

Qu’est-ce qu’une réaction à l’herbe à puce?

La sève de l’herbe à puce cause une réaction allergique sur la peau nommée dermatite de contact aiguë. Cette réaction peut survenir si on touche directement la plante ou quelque chose (objet, animal) qui a été en contact avec la sève de la plante.

La réaction cutanée à l’herbe à puce est très désagréable, mais elle n’est ni dangereuse ni contagieuse. En général, la réaction est forte pendant environ 48 heures après le contact avec la sève. Elle diminue peu à peu par la suite et disparaît complètement en 7 à 10 jours.

Que faire en cas de contact avec de l’herbe à puce?

Lavez la peau avec de l’eau froide, car l’eau chaude facilite la pénétration de la sève dans la peau.

Si votre enfant a été en contact avec de l’herbe à puce, lavez-le rapidement dans un bain avec de l’eau fraîche et un savon doux afin d’enlever toute la sève sur les endroits touchés. Évitez de frotter pour ne pas irriter davantage la peau. Lavez les vêtements et les objets qui ont été en contact avec l’herbe à puce.

Si vous êtes en balade et que vous n’avez pas de savon sous la main, rincez rapidement la peau ou nettoyez-la avec une lingette humide non parfumée. De retour à la maison, vous pourrez faire prendre un bain à votre enfant. Il pourrait malgré tout développer une réaction allergique, mais elle sera moins importante. N’oubliez pas de bien laver sous ses ongles.

Évitez que votre enfant porte ses mains à ses yeux ou à sa bouche. En cas de contact avec les yeux, rincez-les à l’eau tiède pendant 15 minutes directement sous le robinet.

Comment traiter?

Les symptômes de la réaction allergique à l’herbe à puce surviennent généralement de 24 à 48 heures après le contact. Lorsque les rougeurs apparaissent, lavez de nouveau votre enfant avec de l’eau et du savon. Il se pourrait en effet qu’il reste de la sève sur sa peau.

Les lésions s’infectent souvent parce que les enfants se grattent. Empêchez donc autant que possible votre enfant de gratter directement sa peau. Pour éviter qu’il le fasse, mettez-lui des vêtements longs ou donnez-lui un morceau de tissu qu’il pourra frotter sur ses lésions pour soulager les démangeaisons au lieu de se gratter. Pour éviter que les rougeurs s’infectent si votre enfant se gratte malgré tout, coupez-lui les ongles.

Conseils pratiques

Pour soulager les démangeaisons de votre enfant, vous pouvez :

  • vider un petit sachet d’avoine vendu en pharmacie (ex. : Aveeno®) dans un bain d’eau tiède;
  • mettre un peu de bicarbonate de soude dans son bain ou mélanger du bicarbonate de soude avec un peu d’eau pour en faire une pâte à appliquer sur les rougeurs;
  • appliquer des compresses d’eau froide sur ses rougeurs pendant 30 minutes à raison de trois ou quatre fois par jour;
  • vaporiser de l’eau en brumisateur (ex. : Avène®, Bioderma® ou Evian®) sur sa peau, au besoin;
  • appliquer une crème à base de corticostéroïdes sur ses lésions. Demandez conseil au pharmacien pour savoir laquelle acheter;
  • lui donner un antihistaminique ayant des effets sédatifs (ex. : Benadryl®). Les études indiquent que les antihistaminiques de ce type pourraient soulager les démangeaisons.

Prévenir une réaction à l’herbe à puce

Lors des promenades en forêt, assurez-vous que votre enfant reste dans les sentiers et qu’il porte des vêtements longs, des souliers fermés et des bas. Le meilleur moyen de prévenir les réactions allergiques à l’herbe à puce est toutefois d’apprendre à la reconnaître et à l’éviter.

Les feuilles de l’herbe à puce, ovales et luisantes, sont groupées par trois. Leur rebord est lisse ou légèrement dentelé. Elles sont rougeâtres au printemps, vertes en été puis jaunes, orange ou rouges à l’automne. En juin et en juillet, la plante a des fleurs de couleur crème à jaune-vert. De petits fruits ronds, verts et jaunes apparaissent en septembre.

Que faire si vous avez de l’herbe à puce sur votre terrain?

Si vous voyez la plante sur votre terrain, il est conseillé de l’arracher avec des gants que vous jetterez ensuite. Placez les plants dans des sacs de plastique bien fermés pendant plusieurs semaines avant de les jeter. En effet, si la plante d’herbe à puce n’est pas morte, elle pourrait causer une réaction aux éboueurs en raison de la chaleur dégagée par les ordures.

Ne brûlez jamais l’herbe à puce, car respirer sa fumée peut entraîner une réaction dangereuse pour les voies respiratoires. Évitez aussi de mettre l’herbe à puce au compost, car ses graines peuvent le contaminer.

Herbe à poux ou herbe à puce?
L’herbe à poux et l’herbe à puce sont deux plantes très différentes. L’herbe à poux, dont le feuillage est dentelé un peu comme celui des carottes, n’est pas dangereuse lorsqu’on la touche. Elle est cependant responsable du rhume des foins, une allergie saisonnière fréquente. C’est pour cette raison qu’on recommande aussi de l’arracher et de la jeter.

 

À retenir

  • La réaction allergique à l’herbe à puce est très désagréable, mais elle n’est pas dangereuse.
  • Ne pas gratter directement les lésions afin d’éviter l’infection.
  • Les bains à l’eau tiède avec de l’avoine ou du bicarbonate de soude ainsi que les compresses d’eau froide aident à soulager les démangeaisons.
  • Il est dangereux de brûler la plante. Il faut plutôt l’arracher et la jeter.

 

Naître et grandir

Révision scientifique : Dre Sophie Laflamme, pédiatre au CHU de Sherbrooke et professeure titulaire d’enseignement clinique
Recherche et rédaction :Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Octobre 2020

 

Photos : iStock.com/&#169 ying wang, norcon, george jurasek

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • BEAUDIN, Ève. « Détecteur de rumeurs : herbe à puce ou herbe à poux? », Le Soleil, 8 août 2018. www.lesoleil.com
  • ESPACE POUR LA VIE. Herbe à la puce. espacepourlavie.ca
  • GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Reconnaître et éliminer l’herbe à la puce. 2020. www.quebec.ca
  • GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Réactions allergiques causées par l’herbe à la puce. 2020. www.quebec.ca
  • GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Herbe à puce. 2018. www.environnement.gouv.qc.ca

 

Partager

À lire aussi