En manchettes: livres numériques, résultats scolaires, et médicaments contre le rhume

En manchettes: livres numériques, résultats scolaires, et médicaments contre le rhume
Livres numériques pour enfants, résultats scolaires et motivation, et médicaments contre le rhume et la toux


LECTURE

Que penser des livres numériques pour enfants?

Les sons, les animations, les liens à cliquer… Les histoires sur support numérique peuvent être attrayantes pour un tout-petit. Toutefois, la technologie nuirait aux interactions entre le parent et son enfant, signale une petite étude américaine.

Les chercheurs ont analysé la qualité de la communication non verbale entre 37 parents et leur tout-petit âgé entre 24 et 36 mois au cours de la lecture d’une histoire, et ce, en utilisant trois supports différents : un livre papier, un livre numérique de base (interactivité simple, sans son ni animation) et un livre numérique sur tablette (avec sons et animations). Le grand gagnant : le livre papier!

Quand l’histoire se trouve sur une tablette, l’enfant a tendance à vouloir la « lire tout seul ». Les chercheurs ont en effet observé que les tout-petits étudiés avaient tendance à essayer d’écarter les mains du parent de l’appareil, et même de le lui arracher pour pouvoir en prendre le contrôle. Cette « lutte de pouvoir » pour la tablette créerait souvent des conflits, qui nuiraient à la relation entre le lecteur et le tout-petit. Ce dernier interagirait alors plus avec la tablette qu’avec son parent.

Une étude précédente avait déjà établi que les livres papier favorisaient plus de discussions autour de l’histoire et permettaient aux parents d’apprendre davantage de vocabulaire à leur tout-petit.

Source : HealthDay

ÉCOLE

Il n’y a pas que les notes qui comptent!

Pour favoriser la motivation de votre enfant à l’école, il ne faut pas miser uniquement sur les résultats scolaires! Valoriser la curiosité, l’exploration et l’effort est tout aussi important, sinon plus.

La réussite scolaire ne se résume pas qu’à avoir de bonnes notes sur son bulletin. Il faut plutôt encourager le goût d’apprendre chez les enfants. En mettant plus d’importance sur les notes que sur le processus d’apprentissage, on risque toutefois de diminuer la curiosité et la soif de connaissance que les enfants possèdent pourtant de façon innée dès leur plus jeune âge.

Pour soutenir la motivation chez les enfants, certains gestes sont toutefois à éviter. Par exemple, si votre enfant a un mauvais résultat à un examen, n’en faites pas un drame. Discutez plutôt avec lui de ce qu’il pourrait faire pour être mieux préparé pour le prochain test. À l’inverse, si votre enfant a de bonnes notes, ne les affichez pas sur le réfrigérateur ou les réseaux sociaux, car cela lui montre que le résultat est plus important que le processus d’apprentissage et l’effort.

N’hésitez pas non plus à discuter avec votre enfant de vos propres succès et échecs afin qu’il constate que vous aussi souhaitez continuer à vous améliorer. Montrez-lui que vous ne vous découragez pas devant un échec, mais que vous apprenez plutôt de vos erreurs.

Source : The New York Times

SANTÉ

Rhume et toux : pas de médicaments avant 6 ans

Votre tout-petit tousse, a le nez qui coule et a l’air moche? Du repos et beaucoup de liquide sont encore aujourd’hui les meilleurs remèdes pour l’aider à se sentir mieux lorsqu’il a le rhume.

Aucun médicament contre le rhume ou la toux en vente libre (sirops, décongestionnants ou autres) ne devrait être donné aux enfants de moins de 6 ans, à moins d’un avis contraire du médecin. Ces produits sont d’ailleurs déconseillés par Santé Canada depuis 2009 pour les enfants de cet âge.

Les médicaments contre le rhume ou la toux peuvent causer des effets indésirables chez les tout-petits. Par exemple, en supprimant la toux, ces produits peuvent provoquer l’accumulation de sécrétions dans les bronches et dans les poumons. Ils aggraveront alors les problèmes respiratoires. De même, ils peuvent causer une augmentation du rythme cardiaque ainsi que de l’insomnie. En outre, le taux d’efficacité de ces médicaments est très faible et leur surutilisation peut entraîner des intoxications.

Le rhume est une infection qui, soignée à l’aide ou non de médicaments, dure de 3 à 5 jours. Les médicaments en vente libre peuvent aider à masquer les symptômes, mais ils n’auront aucun effet sur le cours naturel de la maladie. De plus, comme le rhume est d’origine virale, les antibiotiques ne sont d’aucune utilité.

Pour savoir comment soulager votre enfant lorsqu’il tousse ou qu’il a le rhume, consultez les fiches suivantes :

Sources : Santé Canada, Société canadienne de pédiatrie et Soins de nos enfants

À lire aussi :

 

3 octobre 2019

Par l’équipe de Naître et grandir

Naitre et grandir.com

 

Photos : GettyImages/ozgurcankaya, SDI Productions et filadendron

Partager

À lire aussi