Nouveau-né: une boîte pour soutenir les parents

Nouveau-né: une boîte pour soutenir les parents

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Des familles de l’Alberta qui attendent un premier enfant se font maintenant remettre une boîte contenant plusieurs articles essentiels pour un bébé.

20 janvier 2016 | Depuis quelques mois, des familles de l’Alberta qui attendent un premier enfant se font remettre une boîte contenant plusieurs articles essentiels. Un groupe de recherche de l’Université de Calgary est à l’origine de cette initiative.

En plus de contenir des couvertures, des couches et des vêtements, la boîte renferme des livrets d’informations de même qu’un manuel s’adressant exclusivement aux pères. Lorsqu’elle est vide, la boîte se transforme en lit de bébé puisqu’on retrouve un petit matelas au fond. Selon les instigateurs du projet, ce lit improvisé est tout à fait sécuritaire pour un nourrisson.

La boîte ne représente toutefois qu’une partie du projet. Lorsqu’ils la reçoivent, les parents doivent accepter d’être jumelés à une personne de leur entourage qui leur servira de mentor. Cette personne s’engage alors à maintenir le contact avec les parents pendant la grossesse et jusqu’à ce que le bébé ait 6 mois. Le mentorat peut prendre la forme d’appels téléphoniques, de messages textes ou de visites. Par exemple, le mentor pourrait surveiller le bébé pendant que la mère prend une douche, aider à faire les repas ou l’épicerie ou aller marcher avec la nouvelle famille.

Pour mettre au point ce projet, l’équipe de Calgary s’est inspirée d’une pratique qui existe depuis les années 1930 en Finlande. Les autorités de l’époque avaient commencé à offrir de telles boîtes aux nouveaux parents pour diminuer la mortalité infantile et donner un meilleur départ aux nourrissons. L’équipe de Calgary, pour sa part, souhaite améliorer l’information que les parents d’un nouveau bébé reçoivent et espère aussi mieux comprendre l’importance du soutien social pour l’apprentissage du rôle de parent.

Dans le cadre de cette étude qui se déroule sur 3 ans, les familles qui obtiennent une boîte pour bébé s’engagent également à remplir plusieurs formulaires qui permettront à l’équipe de documenter les retombées de l’initiative.


Sources : Lloydminster Meridian Booster, CBC News et University of Calgary


Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : Welcome to Parenthood Alberta project/Melody Loewen

Partager

À lire aussi