Trop d'antibiotiques augmenterait le risque d'obésité

Trop d'antibiotiques augmenterait le risque d'obésité

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les enfants qui prennent souvent des antibiotiques prendraient du poids plus rapidement que les autres, selon une étude américaine.
Agence Science-Presse

2 novembre 2015 | Les enfants qui reçoivent fréquemment des antibiotiques prendraient du poids plus rapidement que les autres, selon une étude réalisée auprès de 163 820 jeunes Américains âgés de 3 à 18 ans. Cet effet augmenterait un peu plus à chaque nouveau traitement reçu par l’enfant.

Les chercheurs ont en effet observé que les enfants qui avaient pris des antibiotiques plus de 7 fois pendant l’enfance pesaient en moyenne 1,4 kg (3 lb) de plus que ceux qui n’en avaient pas pris. Selon les scientifiques, les antibiotiques perturberaient la flore intestinale des enfants, ce qui pourrait influencer l’entreposage des calories par la suite.

Cette nouvelle étude rappelle qu’il est l’important d’utiliser judicieusement les antibiotiques, qui ne sont efficaces que contre les bactéries et inutiles contre les virus. Or, plusieurs études ont déjà démontré que trop d’antibiotiques étaient prescrits inutilement aux enfants, en particulier pour les cas d’infections respiratoires. Comme il est souvent difficile de savoir si une infection est d’origine virale ou bactérienne, les médecins se serviraient souvent des antibiotiques comme « traitement par défaut ». De plus, certains parents insisteraient pour que leur enfant reçoive des antibiotiques s’il est malade.

Ce n’est pas la première étude à établir un lien entre la prise d’antibiotiques et l’obésité chez les enfants. En 2014, une étude menée auprès de 64 580 enfants révélait que ceux qui avaient reçu des antibiotiques plus de 4 fois avant l’âge de 2 ans étaient plus à risque de développer de l’obésité plus tard.


Sources : Santéblog et International Journal of Obesity

Partager

À lire aussi