Aliments pour enfants: trop de sel et de sucre

Aliments pour enfants: trop de sel et de sucre

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Aux États-Unis, les aliments commerciaux pour tout-petits contiendraient trop de sel et de sucre d’après une enquête des CDC.
Agence Science-Presse

9 février 2015 | Les aliments commerciaux pour tout-petits contiendraient trop de sel et de sucre, d’après une enquête des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) aux États-Unis.

Des chercheurs ont analysé la teneur en sel et en sucre de pas moins de 1 074 aliments destinés aux nourrissons et aux jeunes enfants. Parmi les aliments examinés se trouvaient des repas préparés, comme les macaronis au fromage ou les mini hot-dogs, mais aussi des collations comme les fruits, les légumes, les céréales et les jus.

Au Canada, on recommande aux tout-petits de ne pas dépasser 1 500 mg de sodium par jour.

Dans les produits destinés aux tout-petits âgés de 12 à 36 mois, environ 7 repas préparés sur 10 contenaient 361 mg de sodium par portion. Cette valeur est nettement supérieure au maximum de 210 mg par portion, recommandé par l’Institut de médecine des États-Unis.

Par ailleurs, un aliment préemballé pour tout-petits sur 3 contenait des sucres ajoutés. C’était aussi le cas de la majorité des pâtisseries, des barres de céréales, des collations à base de fruits séchés, des desserts et des jus de fruits. Les collations à base de fruits renfermaient en moyenne 9 g de sucre par portion, ce qui représente 66 % des calories totales de l’aliment. Le sucre comptait aussi pour 47 % des calories dans les mélanges de céréales et de fruits et plus de 35 % dans les desserts laitiers. Pourtant, l’Institut américain de médecine recommande que moins de 35 % des calories proviennent du sucre dans les aliments consommés par les enfants.

Les aliments pour nourrissons
Selon l’étude des CDC, les aliments destinés aux bébés âgés de 4 à 12 mois feraient meilleure figure. En effet, seulement 2 produits sur 657 avaient un contenu en sodium dépassant 140 mg par portion et aucun ne contenait de sucres ajoutés.

Aux États-Unis, on estime que 79 % des enfants âgés de 1 à 3 ans consomment trop de sodium. De plus, les enfants américains de 1 à 3 ans consommeraient en moyenne 12 c. à table de sucre par jour, c’est-à-dire 3 à 4 fois plus que la quantité recommandée.

Consommer si tôt les aliments riches en sucre et en sel entraînerait une préférence alimentaire pour des aliments similaires tout au long de la vie, ce qui augmenterait le risque d’obésité et de maladies cardiovasculaires, avertissent les médecins. En limitant la consommation de ce type d’aliments, les risques de souffrir de ces maladies diminuent. Les parents devraient également lire attentivement les informations nutritionnelles disponibles sur l’emballage, croient les chercheurs.


Sources : Medical News Today et Pediatrics

Partager

À lire aussi