L’asthme ne serait pas lié aux infections virales en bas âge

L’asthme ne serait pas lié aux infections virales en bas âge

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Contracter de nombreuses infections virales, comme le rhume, à un jeune âge, ne prédisposerait pas au développement de l’asthme.

5 juin 2012 - Contracter de nombreuses infections virales, comme le rhume, à un jeune âge ne prédisposerait pas au développement de l’asthme, révèle une nouvelle étude néerlandaise.

Le lien entre les infections virales et avoir une respiration sifflante plus tard durant l’enfance, un symptôme de l’asthme, proviendrait plutôt d’une diminution du fonctionnement des poumons des nouveau-nés, avancent les chercheurs.

Les infections virales en bas âge, causant une respiration sifflante, n’ont pas démontré une augmentation du risque de développer des problèmes respiratoires pour ces enfants à l’âge de 4 ans. Par contre, tous les enfants souffrant d’asthme à cet âge (13,5 %) avaient connu des problèmes respiratoires au cours des premiers mois de leur vie.

« Les infections virales dans l’enfance ont toujours été considérées comme un facteur de risque dans le développement de l’asthme. Ce n’est pas clair que cela provient des virus. Selon nos résultats, ce serait plutôt dû au fait que les enfants nés avec des poumons plus vulnérables sont davantage à risque d’avoir des infections virales causant une respiration sifflante et de développer de l’asthme plus tard », explique Anne Van der Gugten, coauteure de l’étude.

L’équipe de recherche a suivi 96 jeunes enfants de la naissance jusqu’à 4 ans. Les chercheurs ont effectué des prélèvements de gorge et du nez chaque mois durant la première année d’existence des enfants. Ils ont aussi fait une évaluation de leurs fonctions respiratoires à l’âge de 2 mois. Les résultats de l’étude ont été présentés récemment à l’American Thoracic Society 2012 International Conference de San Francisco

Au Canada, près de 12 % des enfants souffriraient d’asthme. Ce trouble respiratoire est l’une des principales causes d’hospitalisation chez les enfants et des fréquentes visites à l’urgence, selon l’Hôpital de Montréal pour enfants.

L’asthme, les otites et les infections des voies respiratoires seraient toutefois en baisse chez les petits Canadiens de 2 à 7 ans, note Statistique Canada. La principale raison serait la baisse de l’exposition des enfants à la fumée secondaire.

 

Isabelle Burgun – Agence Science-Presse

 

Partager

À lire aussi