Grossesse: vous préparer à l'arrivée de bébé

Grossesse: vous préparer à l'arrivée de bébé
C’est le moment de vous préparer au travail, à l’accouchement et à revenir à la maison avec votre bébé. Ce que vous pouvez faire.


Un nouveau bébé apporte beaucoup de changements dans la vie des nouveaux parents. Heureusement, un peu de préparation avant l’accouchement peut faciliter la transition.

Se préparer à l’accouchement

La préparation à l’accouchement contribue à diminuer l’anxiété des futurs parents et à leur donner confiance.

  • Participez à des cours prénataux.
  • Discutez avec d’autres mères pour en savoir plus sur leur expérience du travail et de l’accouchement.
  • Demandez à votre professionnel de la santé de vous expliquer à quoi vous attendre pour le travail et l’accouchement.
  • Choisissez les personnes qui seront avec vous durant le travail et l’accouchement. Si vous le souhaitez, vous pouvez avoir recours aux services d’une accompagnante à la naissance.
  • Informez-vous sur le stationnement à l’hôpital, sur le meilleur trajet pour s’y rendre et sur la procédure d’admission. Plusieurs hôpitaux offrent également la possibilité de faire une visite virtuelle de l’unité des naissances.
  • Assurez-vous d’être en bonne forme physique en étant active.
  • Préparez un plan de naissance pour réfléchir aux différents choix possibles et à ce qui est important pour vous. Discutez-en avec votre professionnel de la santé. Ce plan vous permettra également d’informer l’équipe de soins de vos préférences pour l’accouchement.
  • Apprenez à reconnaître les signes du travail.
  • Sachez quand vous rendre au lieu de naissance.
  • Préparez les choses à apporter au lieu de naissance.
  • Assurez-vous que quelqu’un prendra soin de vos enfants plus vieux au moment de l’accouchement.
Avec la pandémie de COVID-19, l’offre de cours prénataux et de soutien à l’allaitement a dû être modifiée. Par exemple, certains ateliers pourraient maintenant être offerts virtuellement. Pour en savoir plus sur les services disponibles dans votre région, contactez votre CLSC.

Se préparer à l’allaitement

Une bonne préparation à l’allaitement peut faciliter sa mise en place à l’arrivée de bébé.

  • Discutez avec des femmes qui ont déjà allaité et qui ont aimé leur expérience.
  • Contactez un organisme d’aide à l’allaitement.
  • Si vous avez des préoccupations au sujet de l’allaitement, discutez-en avec un professionnel de la santé. Il pourra vous aider à dissiper certains mythes.
  • Discutez de votre intention d’allaiter avec les membres de votre famille pour vous assurer que vous pourrez compter sur leur soutien.
  • Renseignez-vous au sujet de l’allaitement. En particulier, informez-vous à propos des premiers jours, de la prise du sein, des positions d’allaitement et de ce qui peut le faciliter.

Se préparer à prendre soin du bébé

S’il s’agit de votre premier bébé, vous n’avez peut-être jamais pris soin d’un nouveau-né. En vous préparant avant la naissance, vous pourrez en apprendre plus sur le développement d’un enfant et sur les soins de base à lui apporter.

  • Demandez à d’autres parents comment ils se sont sentis durant les premières semaines à la maison.
  • Restez critique à propos de ce que vous voyez sur les réseaux sociaux pour éviter de vous comparer à d’autres parents ou d’avoir une vision idéalisée des premiers moments avec votre bébé.
  • Informez-vous sur les signes de faim du nouveau-né et sur ses comportements.
  • Faites une liste des choses dont aura besoin votre bébé. Demandez aux amis et à la famille s’ils ont des choses que vous pourriez emprunter. Achetez les choses dont votre bébé aura besoin, quelques petites choses à la fois.
  • Décidez de l’endroit où dormira votre bébé. Préparez cet endroit. Il est plus sécuritaire pour votre bébé de dormir dans votre chambre, dans un lit de bébé.
  • Installez le siège d’auto de votre bébé dans votre voiture pour être prêt lorsque viendra le moment de quitter l’hôpital.
  • Assurez-vous dès maintenant que votre maison est sécuritaire pour un jeune enfant.
  • Renseignez-vous au sujet du congé parental.
  • Reposez-vous lorsque vous le pouvez. Demandez de l’aide lorsque vous en avez besoin.
  • Contactez un organisme qui offre des services de relevailles. Renseignez-vous également sur les programmes de groupes qui aident les nouveaux parents.

Préparer la famille

La venue de votre bébé aura aussi des conséquences sur vos autres enfants et sur votre famille. Prenez le temps de leur expliquer ce qui les attend et comment ils pourraient vous venir en aide.

  • Préparez votre enfant plus vieux à l’arrivée du bébé. Commencez à lui parler du bébé dès le début de la grossesse. Lorsque l’accouchement approche, expliquez-lui ce qui va se passer pour qu’il puisse savoir à quoi s’attendre.
  • Planifiez de l’aide de votre famille et de vos amis durant les premières semaines à la maison.

À retenir

  • Se préparer à l’arrivée du bébé peut faciliter la transition vers votre nouveau rôle de parents.
  • La préparation à l’accouchement permet de diminuer l’anxiété des futurs parents.
  • Il faut aussi préparer vos proches à la naissance de votre enfant.

 

Naître et grandir

Révision scientifique : Amélie Guay, inf., M. Sc., ICP(C), infirmière clinicienne en pratique avancée – périnatalité, CHUM
Recherche et rédaction :Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Septembre 2020

Photo : iStock/Yobro10

 

Références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la naissance à deux ans : guide pratique pour les mères et les pères. Québec, Institut national de santé publique du Québec. www.inspq.qc.ca
  • OFFICE ON WOMEN’S HEALTH. Getting ready for baby. www.womenshealth.gov
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Votre nouveau-né : l’arrivée de bébé à la maison. www.soinsdenosenfants.cps.ca
  • STANFORD CHILDREN’S HEALTH. Preparing the Family. www.stanfordchildrens.org

Partager

À lire aussi