Quand se rendre au lieu de naissance?

Quand se rendre au lieu de naissance?
Le temps est-il venu de vous rendre à l’hôpital ou à la maison de naissance pour accoucher? Pour le savoir, plusieurs facteurs doivent être considérés.


À mesure que l’accouchement approche, plusieurs futures mamans se demandent comment elles pourront savoir que le temps est venu de se rendre au lieu de naissance. Voici quelques conseils pour vous aider à prendre une décision.

Quand aller à l’hôpital ou à la maison de naissance pour accoucher?

En général, pour une grossesse en santé de 37 semaines et plus, on recommande aux femmes enceintes d’appeler au lieu de naissance pour savoir s’il est temps de s’y rendre dans les situations suivantes :

Pour un premier bébé

Les contractions qui annoncent un vrai travail sont douloureuses et progressent en durée et en intensité. Elles peuvent être ressenties dans le bas du ventre ou du dos.
  • Présence de contractions régulières et douloureuses de 60 secondes toutes les 5 minutes ou moins pendant 1 heure.
  • Perte de liquide amniotique (rupture de la poche des eaux). Il ne faut pas confondre la perte de liquide amniotique avec la perte du bouchon muqueux. En effet, la perte du bouchon muqueux ne signifie pas nécessairement que vous êtes prête à accoucher.

Pour un deuxième bébé ou plus

  • Présence de contractions régulières d’au moins 45 secondes toutes les 5 minutes ou moins pendant 1 heure. Si vous demeurez à plus de 30 minutes du lieu de naissance, allez-y dès que vous avez des contractions toutes les 10 minutes.
  • Perte de liquide amniotique (rupture de la poche des eaux).

En général, la progression du travail est plus rapide après un premier accouchement. Cela peut toutefois dépendre de la façon dont l’accouchement précédent s’est déroulé.

En discuter avec le médecin ou la sage-femme

Qu’il s’agisse ou non de votre premier accouchement, vous devriez aborder le sujet avec votre médecin ou votre sage-femme dans les semaines qui précèdent votre date prévue d’accouchement. Le professionnel qui suit votre grossesse vous indiquera quand vous devrez vous rendre au lieu de naissance, en tenant compte de votre ou de vos accouchements précédents, de la distance à parcourir et de votre état de santé général.

Rendez-vous immédiatement à l’hôpital si :

  • le travail commence avant la 37e semaine;
  • vous avez des pertes de sang au point de remplir une serviette hygiénique;
  • vous remarquez une diminution des mouvements de votre bébé;
  • votre ventre reste dur et la douleur de la contraction demeure constante;
  • le travail commence alors que vous deviez accoucher par césarienne.

En cas de doutes

On peut vous suggérer de prendre un bain chaud pendant 30 minutes. Si les contractions s’espacent, il s’agit probablement de faux travail.

Plusieurs femmes se rendent au lieu de naissance trop tôt, car elles croient que le travail actif est commencé, alors qu’elles en sont seulement à la phase précoce du travail. De plus, il est parfois difficile de faire la différence entre les vraies et les fausses contractions.

Lorsque cela est le cas, on demande alors à la femme enceinte de retourner à la maison. Elle y sera plus à l’aise pour s’habituer aux contractions, la phase précoce pouvant être longue. Elle pourra retourner au lieu de naissance un peu plus tard, lorsque le travail sera plus avancé.

Si vous avez des doutes ou si vous croyez que le travail est commencé, appelez votre sage-femme ou l’unité des naissances de l’hôpital où vous avez choisi d’accoucher. On vous donnera des conseils pour répondre à vos interrogations, déterminer si le travail est vraiment déclenché et vous indiquer quand vous rendre au lieu de naissance.

 

À retenir

  • Discutez avec le professionnel qui suit votre grossesse du meilleur moment pour vous présenter au lieu de naissance.
  • L’apparition de contractions régulières peut être signe qu’il faut vous rendre au lieu de naissance.
  • En présence de certains signaux d’alarme (ex. : pertes de sang, diminution des mouvements du bébé), il faut se rendre immédiatement à l’hôpital.

 

Naître et grandir

Révision scientifique : Amélie Guay, M. Sc., inf., ICP(C), infirmière clinicienne en pratique avancée – périnatalité, CHUM
Recherche et rédaction :
Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Septembre 2020

 

Photo : iStock/GOSPHOTODESIGN

Références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans : guide pratique pour les mères et les pères. Québec, Institut national de santé publique du Québec. www.inspq.qc.ca
  • LADEWIG, Patricia et autres. Maternal & Child Nursing Care. 3e éd., Upper Saddle River, Prentice Hall, 2011, 2016 p.
  • PERRY, S.E. et autres. Maternal & Child Nursing Care. 6e éd., 2018, 1568 p.
  • SALUS GLOBAL CORPORATION. Prise en charge du travail. AMPRO OB, 2019.

Partager

À lire aussi