Les maux de tête durant la grossesse

Les maux de tête durant la grossesse
15 % des femmes éprouvent des maux de tête plus intenses durant leur grossesse.


Environ 15 % des femmes éprouvent des maux de tête plus intenses durant leur grossesse. Ils sont généralement plus fréquents au début de la grossesse et diminuent dans les 6 derniers mois de la grossesse.

Environ 26 % des maux de tête pendant la grossesse sont des maux de tête de tension. Certaines femmes peuvent aussi souffrir de migraines qui sont accompagnées de nausées, de vomissements et de sensibilité à la lumière. Dans certains cas, les migraines peuvent inclure des flashs de lumière et des picotements dans les bras et les jambes.

Les causes

Les maux de tête pendant la grossesse peuvent avoir plusieurs causes :

  • les changements hormonaux;
  • une augmentation de la circulation sanguine;
  • la congestion nasale;
  • le stress et la fatigue;
  • la faim et un faible taux de sucre dans le sang;
  • la déshydratation, en particulier si vous souffrez de nausées et de vomissements;
  • l’arrêt brusque de la consommation de caféine.

Prévenir

  • Buvez beaucoup d’eau.
  • Veillez à dormir un nombre d’heures suffisant et accordez-vous des périodes de repos durant le jour.
  • Évitez les situations stressantes et les surcharges de travail.
  • Pratiquez des techniques de relaxation comme la respiration profonde, le yoga ou les massages.
  • Évitez le café, le thé, le chocolat, le stress ou les lumières vives, qui peuvent tous déclencher des maux de tête. Certains aliments sont aussi connus pour déclencher des migraines : fromages forts, viandes séchées et celles contenant du glutamate monosodique.
  • Mangez des repas équilibrés, en petites portions, et des collations santé.
  • Faites de l’activité physique régulièrement.

Soulager la douleur

Il existe des moyens de réduire ou de soulager vos maux de tête.

  • Reposez-vous dans une pièce sombre, silencieuse et fraîche.
  • Appliquez des compresses chaudes ou froides sur votre front ou sur votre nuque, ou encore prenez un bain chaud (mais pas trop chaud).
  • Massez votre cuir chevelu. Cela peut vous procurer un certain soulagement.

Si ces mesures ne sont pas suffisantes, vous pouvez prendre de l’acétaminophène (ex. : TylenolMD, AtasolMD). Évitez toutefois l’ibuprofène (ex. : AdvilMD), car son utilisation a été associée à des complications pendant la grossesse, comme des fausses couches et des problèmes cardiaques chez le bébé. Ce médicament est par contre sécuritaire pendant l’allaitement.

Avant de prendre tout autre médicament pour les maux de tête, y compris ceux qui vous étaient prescrits pour des migraines avant votre grossesse, parlez à votre pharmacien ou au professionnel qui vous suit.

Quand consulter

Si vous souffrez de maux de tête graves, surtout après 20 semaines de grossesse, cela peut être un signe de prééclampsie (hypertension avec protéines dans les urines). Cet état comporte des risques pour la santé de la femme enceinte et du bébé. D’autres signes et symptômes peuvent aussi être présents.

Il est important de communiquer avec votre médecin ou avec votre centre des naissances si vous ressentez les symptômes suivants :

  • Les maux de tête sont sévères ou persistent plus de 3 jours.
  • Vous avez de la fièvre.
  • Vous avez des douleurs à l’estomac ou juste en dessous des côtes.
  • Votre vision est embrouillée.
  • Vous vomissez.
  • Vous observez une enflure soudaine de votre visage, de vos mains, de vos pieds ou de vos chevilles.
  • Vous êtes somnolente ou votre état général se détériore.

À retenir

  • Les maux de tête sans gravité sont plus fréquents pendant le premier trimestre.
  • Ils peuvent avoir plusieurs causes.
  • Si les maux de tête sont sévères et accompagnés de symptômes comme une vision embrouillée, des douleurs sous les côtes ou l’enflure du visage, des mains ou des pieds, il faut consulter un médecin rapidement.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dre Chantale Ouellet, médecin
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Septembre 2020

 

Photo : 123rf/domenicogelermo

 

Références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la naissance à deux ans : guide pratique pour les mères et les pères. Québec, Institut national de santé publique du Québec. www.inspq.qc.ca
  • LADEWIG, Patricia et autres. Maternal & Child Nursing Care. 3e éd., Upper Saddle River, Prentice Hall, 2011.
  • MAYO CLINIC. What can I do about headaches during pregnancy? I’d rather not take medication. www.mayoclinic.org
  • NEGRO, A. et autres. « Headache and pregnancy: A systematic review », The Journal of Headache and Pain, vol. 18, no 1, 2017.
  • NHS. Can I take ibuprofen when I’m pregnant? www.nhs.uk
  • NHS. Headaches in pregnancy: Your pregnancy and baby guide. www.nhs.uk
  • STANFORD CHILDREN’S HEALTH. Headaches in Early Pregnancy. www.stanfordchildrens.org

Partager

À lire aussi