Langage: apprendre à nommer les couleurs

Langage: apprendre à nommer les couleurs
Ce n’est pas facile pour un tout-petit d’apprendre à nommer les couleurs. Voici comment l’aider.


Il n’est pas facile pour un tout-petit d’apprendre à nommer les couleurs, car les noms des couleurs sont des mots abstraits qui peuvent servir à décrire différents objets. Par exemple, le mot « jaune » peut être utilisé pour parler d’un poussin, du soleil et de bien d’autres choses encore.

Lorsqu’un enfant entend des phrases comme : « Le gazon est vert » et « Le camion est vert », il doit trouver le point commun entre ces deux choses pour comprendre ce que veut dire « vert ». Pour cette raison, les noms des couleurs font rarement partie des 100 premiers mots des enfants.

L’apprentissage des noms des couleurs, à partir de quel âge?

La plupart du temps, les enfants comprennent d’abord ce que veut dire le mot « rouge », par exemple avant d’être en mesure de nommer la couleur « rouge ». La compréhension des noms des couleurs de base (rouge, vert, bleu et jaune) se développe généralement entre 2 et 3 ans.

Pour savoir si votre enfant comprend un ou des noms de couleurs de base, montrez-lui quelques blocs et demandez-lui de vous en donner un d’une couleur en particulier. S’il réussit à quelques reprises, c’est qu’il a compris.

Au début, certains tout-petits disent le même mot pour parler de toutes les couleurs. Par exemple, ils disent « bleu » pour qualifier plusieurs objets de différentes couleurs. Cela montre qu’ils veulent parler de couleur et qu’ils commencent à comprendre cette notion. Ce phénomène existe aussi pour les objets et les animaux. Ainsi, un enfant pourrait appeler tous les animaux des chiens avant d’utiliser les bons noms d’animaux.

Les enfants n’apprennent pas tous à dire les noms des couleurs au même rythme. Certains sont capables d’en dire un ou deux dès 2 ans. D’autres utilisent correctement les noms des couleurs de base autour de 3 ans.

Après 3 ans, les enfants peuvent plus facilement apprendre les noms des couleurs qu’ils entendent moins souvent, comme « brun » et « gris ». Vers 5 ans, plusieurs d’entre eux trouvent encore difficile d’exprimer les nuances d’une même couleur (ex. : bleu pâle, bleu foncé, bleu marine).

Comment aider votre enfant à apprendre les noms des couleurs?

  • Dites souvent les noms des couleurs. Quand vous parlez à votre tout-petit, nommez souvent des objets en disant leur couleur. Dites, par exemple : « Tu as placé le bloc jaune sur ta tour! » ou « Je t’ai sorti ton chandail rouge ». L’apprentissage de votre enfant se fera naturellement s’il vous entend souvent nommer les couleurs.
  • Si votre enfant s’intéresse à une couleur en particulier, tentez de la nommer souvent. Par exemple : « C’est ton beau pyjama bleu! » ou « On prend toutes les petites autos bleues, d’accord? ». À force d’entendre souvent parler de la couleur qu’il aime, votre enfant va en retenir le nom. Une fois qu’il comprend et qu’il utilise correctement le nom de cette couleur, essayez de voir à quelle autre couleur il s’intéresse afin de la nommer plus souvent.
  • N’insistez pas trop. Ne lui demandez pas trop souvent : « C’est de quelle couleur, ça? » S’il a l’impression que vous le testez, votre enfant risque de perdre de l’intérêt ou de devenir stressé par rapport à l’apprentissage à faire. Rappelez-vous que les noms des couleurs ne sont pas plus importants que les autres mots. Votre enfant a besoin d’apprendre des mots variés, y compris des verbes et des « petits mots » (ex. : « un » et « à ») pour former des phrases et bien se faire comprendre.

Des jeux pour apprendre les noms des couleurs

  • Jouez à trouver tous les petits objets d’une même couleur dans la maison. Regroupez-les puis nommez-les en précisant leur couleur (ex. : « un toutou vert », « une balle verte »).
  • Découpez des aliments dans une circulaire et trouvez tous les aliments d’une même couleur (ex. : les petits pois, les kiwis et les céleris). Collez-les ensuite sur un carton de cette couleur ou sur un carton que vous aurez peint avec votre enfant.
  • En promenade, amusez-vous à chercher toutes les autos d’une couleur choisie avec votre enfant (ex. : « On cherche toutes les autos rouges comme le camion de pompier. »).

 

À retenir

  • Les noms des couleurs sont difficiles à apprendre pour un tout-petit parce qu’ils sont abstraits.
  • L’apprentissage des couleurs s’échelonne de l’âge de 2 à 5 ans, et même après 5 ans en ce qui concerne les nuances.
  • La meilleure façon d’aider votre enfant à nommer les couleurs est d’utiliser souvent ces mots quand vous lui parlez.

 

Naitre et grandir.com

Adaptation web : Équipe Naître et grandir
Recherche et rédaction : Marie-Ève Bergeron-Gaudin, M. Sc., orthophoniste
Mise à jour : Août 2020

 

Photo : iStock.com/kali9

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • BOUCHARD, Caroline (sous la direction de). Le développement global de l’enfant de 0 à 6 ans en contextes éducatifs. Québec, Presses de l’Université du Québec, 2019, 516 p.
  • SASAKI, Hiroyuki. « Object-Color Associations in Preschool Children’s Drawings », Current Psychology, vol. 35, no 3, septembre 2016, p. 410-413.

 

Partager

À lire aussi