Comment aider un enfant à se concentrer?

Comment aider un enfant à se concentrer?


Se concentrer, c’est tout un défi pour un enfant! Comment l’aider à améliorer sa concentration?

Se concentrer demande un effort mental, surtout pour un tout-petit. Afin de rester concentré pour finir un casse-tête, par exemple, un enfant doit se forcer pour garder son attention sur sa tâche précise et ne pas se laisser distraire.

Comment se développe la concentration?

Comme la concentration demande un effort, votre enfant va apprendre à la développer. Petit à petit, il réussira, à travers ses activités, à garder son attention sur une tâche. Sa capacité de concentration va aussi augmenter à mesure qu’il grandit. Impossible toutefois de dire le temps de concentration auquel vous devriez vous attendre selon l’âge de votre enfant.

Avoir une bonne concentration peut aider votre enfant, plus tard à l’école.

En effet, avant 5 ans, la capacité de concentration varie beaucoup d’un enfant à l’autre. Cela peut aller de seulement quelques secondes à 2 ou 3 minutes d’attention en continu (sans se lever, sans demander de l’aide, ni déplacer son attention sur autre chose).

Selon la personnalité et les goûts de l’enfant, la capacité de concentration peut aussi être plus ou moins grande. Par exemple, si votre tout-petit aime les petites autos, il peut jouer avec pendant plusieurs minutes, mais c’est possible qu’il n’arrive pas à passer plus de 30 secondes à faire un casse-tête.

Pour l’aider à développer sa concentration

Voici de bonnes habitudes à prendre pour aider un tout-petit à développer sa concentration :

  • Encouragez-le à faire des activités qu’il aime. Vous favorisez ainsi sa motivation à rester concentré plus longtemps. Si votre enfant n’a pas d’intérêt pour une activité, il aura de la difficulté à faire des efforts pour rester attentif longtemps. Le manque d’intérêt augmente son envie de bouger et de faire autre chose. Vous pouvez aussi utiliser ses intérêts pour l’amener à se concentrer sur des activités qui lui plaisent moins. Par exemple, invitez-le à faire un casse-tête d’un personnage qu’il aime.
  • Commencez l’activité avec lui. Cela l’aide au début à porter son attention sur un jeu et l’encourage à rester concentré.
  • Offrez-lui un environnement calme et ordonné. Lorsqu’il y a trop de bruit et d’action autour d’un enfant, son attention est facilement attirée par ces distractions. Il sera alors moins concentré sur son activité. En limitant les distractions (écrans, bruits, jouets), vous aidez votre enfant à se concentrer.
  • Donnez une consigne à la fois. Cela aide l’enfant à se concentrer sur ce qu’il doit faire. Il apprend à faire une chose après l’autre et à ne pas s’éparpiller. Assurez-vous aussi que votre tout-petit comprend bien vos consignes ou vos explications. Si votre enfant n’arrive pas à se concentrer sur une tâche, c’est peut-être parce qu’il n’a pas compris ce qu’il faut faire.
  • Proposez des activités qui l’amènent à observer, à mémoriser et à réfléchir. Par exemple, jouez ensemble à des jeux de mémoire, faites un casse-tête, apprenez-lui une comptine ou demandez-lui de trouver toutes les autos rouges sur la rue.
  • Assurez-vous que votre enfant dort assez. Un enfant qui n’a pas assez dormi a de la difficulté à rester concentré sur une activité. Il peut aussi « tomber dans la lune » plus facilement.

 

A-t-il un trouble de déficit de l’attention?
L’attention permet à l’enfant d’être réceptif à ce qui se passe autour de lui. Contrairement à la concentration, cela se fait sans effort, parfois même de façon involontaire. Toutefois, ce n’est pas parce qu’un enfant n’arrive pas à garder son attention sur une tâche, sans se laisser distraire par ce qui se passe autour de lui, qu’il a un trouble de l’attention. Plusieurs autres symptômes doivent être présents pour poser un diagnostic de trouble de l’attention. Ce trouble neurologique touche environ de 5 % à 8 % des enfants.

 

À retenir

  • La concentration, c’est l’effort que met l’enfant pour rester attentif à une tâche précise.
  • Vous pouvez aider votre enfant à améliorer sa concentration.
  • La capacité de concentration varie d’un enfant à l’autre, selon sa personnalité et ses intérêts.

 

Naitre et grandir.com

Révisions scientifique: Pascale Lidji, neuropsychologue
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Février 2018

 

Photo : GettyImages/Kikovic

 

Ressources et références

Livre pour les parents

  • ANTIER, Edwige. J’aide mon enfant à se concentrer : une méthode pour favoriser sa réussite. Éditions Robert Laffont, format poche, 2016, 252 p.

Livres pour les enfants

  • DUFRESNE, Didier et Agathe HENNIG. Jonas ne tient pas en place. Éditions Mango Jeunesse, coll. Je suis comme ça, 2015, 20 p.
  • DUFRESNE, Didier et Agathe HENNIG. Ophélie est étourdie. Éditions Mango Jeunesse, coll. Je suis comme ça, 2015, 20 p.

 

À lire aussi