Les bienfaits de la musique

Les bienfaits de la musique
La musique permet de se détendre, de s’amuser, mais aussi d’apprendre!


Un enfant peut être initié à la musique dès son plus jeune âge. Pour ce faire, pas besoin de matériel compliqué ni d’habiletés particulières. Lui chanter une berceuse ou le faire sautiller au son d’une musique joyeuse lui fait découvrir la musique avec ses activités quotidiennes et ses jeux. En plus de le divertir, la musique comporte de nombreux bienfaits.

Quels sont les avantages de la musique pour un enfant?

  • Elle permet de communiquer son amour.
    La musique est un bon moyen de créer un lien positif avec votre enfant. Quand vous chantez et dansez avec lui, vous lui transmettez votre amour et votre affection. Même chose quand vous faites de la musique pour votre tout-petit : c’est un moyen de créer un bon lien d’attachement avec lui.
  • La musique améliore la capacité d’apprendre des enfants.
    La pratique d’activités musicales (ex. : chanter une comptine, taper des rythmes sur un tambour, écouter différentes musiques) stimule différentes zones du cerveau, ce qui favorise plusieurs apprentissages. Les activités musicales exercent entre autres l’écoute, la mémoire, l’attention, l’organisation de la pensée et la capacité de votre tout-petit à contrôler certains comportements.
  • Les chansons et les comptines développent le langage.
    Les paroles et les mots entendus dans les chansons et les comptines viennent enrichir le vocabulaire de votre enfant. Les entendre et les chanter l’exercent aussi à faire des sons, à dire des mots et à former des phrases. De plus, avec les chansons et les comptines, votre tout-petit se rend compte peu à peu que les mots sont formés de syllabes et de sons, ce qui l’aidera plus tard lorsqu’il apprendra à lire et à écrire.
  • La musique favorise la créativité.
    Quand votre tout-petit bouge librement sur une musique ou quand il découvre le son d’un instrument, cela favorise son expression artistique. Votre enfant développe aussi son imagination quand il invente des paroles de chanson ou des gestes pour l’accompagner.
  • Elle permet à l’enfant de découvrir son corps.
    Quand votre enfant fait les gestes nommés dans une comptine, il prend conscience de son corps. Danser, sauter, taper des mains et des pieds au son d’une musique exercent aussi les habiletés motrices de votre tout-petit, comme la coordination.
  • Cela développe son sens musical.
    Mettre votre tout-petit en contact avec une variété de styles musicaux (ex. : musique pop, rock, blues, country, jazz, classique, folklorique, etc.) aide à développer son sens de la musique et ses goûts musicaux.
  • Cela offre des occasions de socialiser.
    Chanter, danser et faire des jeux musicaux avec d’autres enfants permettent de développer les habiletés sociales de votre tout-petit, par exemple coopérer, partager les instruments, suivre des règles et attendre son tour.
  • La musique peut lui permettre de découvrir le monde.
    Quand il écoute des musiques de cultures variées, votre enfant ouvre ses horizons.
Si votre enfant a mal quelque part, n’hésitez pas à lui chanter sa chanson préférée. Il pensera moins à sa douleur si son attention est dirigée vers quelque chose de positif.
  • Elle aide à calmer et à gérer les émotions.
    Chanter ainsi que faire de la musique et en écouter favorisent la production d’hormones associées au plaisir, au bien-être et à la confiance. La musique a un effet calmant qui aiderait les tout-petits à gérer leurs émotions. Une étude de l’Université de Montréal a d’ailleurs montré que les bébés en santé demeuraient calmes deux fois plus longtemps quand ils écoutaient une personne qui chante plutôt qu’une personne qui parle.
Des bienfaits pour les prématurés
La musique peut aussi avoir des bienfaits pour les bébés prématurés. Des études ont montré que lorsqu’on chante des berceuses à des bébés prématurés ou qu’on leur fait écouter des musiques qui reproduisent des battements de coeur, leur rythme cardiaque se stabilise, ils respirent plus calmement, ils tètent mieux et ils dorment bien.

Comment éveiller votre tout-petit à la musique?

Chanter, danser et bouger au son de la musique sont des activités parfaites pour favoriser l’éveil musical d’un enfant. Pas besoin d’être un musicien et de chanter juste pour faire des jeux musicaux avec votre tout-petit. L’important est d’avoir du plaisir. Mieux vaut toutefois penser à lui proposer de courtes activités pour maintenir son intérêt. Voici des idées d’activités à faire pour jouer avec la musique.

Votre enfant préfère que vous chantiez pour lui plutôt qu’écouter un CD, même si vous chantez de façon imparfaite.
  • Chantez au quotidien pour votre tout-petit. Par exemple, profitez des moments de soin ou de routines, comme le changement de couches, le bain, le rangement des jouets et la routine du dodo. N’hésitez pas à faire découvrir à votre tout-petit les chansons de votre enfance (ex. : Savez-vous planter les choux? et Au clair de la lune). Récitez aussi des comptines, car elles développent le rythme et amusent les enfants.
  • Amusez-vous à transformer ensemble les chansons et les comptines. Par exemple, chantez-les avec une voix de « souris » ou de « géant », en frappant dans vos mains, en les mimant ou en changeant les paroles. Ces variations permettent à votre enfant de se familiariser avec des éléments musicaux, comme la durée, l’intensité et les différents timbres de voix.
  • Invitez votre enfant à prêter attention aux sons quand il écoute une musique. Par exemple, faites-lui écouter un extrait de musique en lui posant des questions : « Qu’est-ce que tu entends? », « À quoi cette musique te fait penser? » Le Carnaval des animaux de Camille St-Saëns, avec ses extraits tels que La Marche royale du lion ou Kangourous, est une oeuvre intéressante pour ce type de jeu. Faites écouter le même extrait souvent à votre enfant, car la répétition développe sa mémoire auditive.
  • Laissez votre enfant s’amuser avec des instruments faits maison. Par exemple, des bouteilles vides bien fermées remplies de riz sec ou de petites roches peuvent faire des maracas et un contenant de crème glacée vide et deux cuillères en bois peuvent servir de tambour. Il apprend ainsi à faire des sons et à créer un rythme.
  • Privilégiez les « vrais » instruments de musique (ex. : carillon, xylophone, tambourin, maracas, triangle) au lieu des imitations d’instruments en jouets (ex. : piano ou guitare en jouet), car le son qu’ils produisent est de meilleure qualité. Par mesure d’hygiène, certains instruments qui vont dans la bouche, comme l’harmonica ou la flûte, devraient toutefois être réservés à un seul utilisateur.
  • Créez des rythmes en tapant dans vos mains et demandez à votre enfant de les reproduire, puis inversez les rôles.
  • Demandez à votre tout-petit d’inventer une danse sur une musique. Vous pouvez aussi jouer à la statue musicale : votre enfant doit danser avec la musique et faire la statue quand la musique s’arrête.
Attention à la fatigue auditive
Évitez de laisser jouer la musique en continu à la maison. La musique en bruit de fond peut fatiguer votre enfant. Même à faible volume, elle risque de le rendre irritable et de diminuer son désir d’écouter et de communiquer. Ne laissez pas la radio ou la télévision allumée en continu et arrêtez la musique dès que votre tout-petit n’y porte plus attention. Des moments de calme lui permettront d’apprécier les sons environnants, et même le silence.

À retenir

  • La musique fait beaucoup de bien à votre enfant : elle l’amuse, le calme, en plus de stimuler ses apprentissages, sa créativité et son langage.
  • Chanter, danser et jouer avec des instruments sont autant de façons d’éveiller votre enfant à la musique.
  • Il n’est pas nécessaire d’être musicien ou de chanter juste pour initier votre tout-petit à la musique. L’important est de vous amuser.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Nicole Malenfant, enseignante en techniques d’éducation à l’enfance et auteure
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Février 2019

 

Photos : iStock.com/SolStock et GettyImages/FatCamera et kate_sept2004

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • BOLDUC, Jonathan et Pascal LEFEBVRE. Des comptines pour apprendre. Les Éditions Passe-Temps, 2017, 45 p.
  • CORBEIL, Mariève et autres. « Singing Delays the Onset of Infant Distress », Infancy, vol. 21, no 3, mai-juin 2016, p. 373-391.
  • DÉSY PROULX, Monique. Pourquoi la musique? Son importance dans la vie des enfants. Les Éditions du CHU Sainte-Justine, 2014, 271 p.
  • LABORATOIRE MUS-ALPHA. www.mus-alpha.com
  • MALENFANT, Nicole. L’éveil du bébé aux sons et à la musique. Québec, PUL, 2004, 384 p.
  • MALENFANT, Nicole. Vivement la musique! Avec les 3 à 6 ans. Montréal, Chenelière éducation, 2012, 232 p.
  • PEREZT, Isabelle. Apprendre la musique. Nouvelles des neurosciences. Éditions Odile Jacob, 2018, 155 p.
  • VAILLANCOURT, Guylaine. Musique, musicothérapie et développement de l’enfant. Éditions du CHU Sainte-Justine, 2005, 186 p.

 

À lire aussi