Quels jouets pour les 1 à 3 ans?

Quels jouets pour les 1 à 3 ans?
Quels jouets proposer à un enfant de 1 an à 3 ans?

À cet âge, l’enfant continue à explorer son environnement par ses propres moyens, d’abord en rampant, puis en se déplaçant à 4 pattes et, enfin, en marchant. Il commence aussi à courir.

Votre enfant manifeste un grand intérêt pour les jeux salissants qu’il fait avec de la glaise, de la peinture aux doigts ou du sable. Il aime explorer par le toucher et prend plaisir à le faire sans se soucier des dégâts occasionnés. Organisez son espace pour qu’il puisse le faire en toute liberté de temps à autre, en installant par exemple une grande nappe de plastique sur la table ou encore par terre.

Il apprécie aussi les jeux où il se sent en contrôle comme collectionner, aligner, classer, vider et remplir. Puisqu’il gagne en autonomie, il aime être en action et avoir un certain pouvoir sur son environnement.

Un enfant de cet âge a des intérêts variés. Il aime les jeux qui mettent à profit différents aspects de son développement moteur, par exemple la coordination, la précision des mouvements ou l’équilibre. Ainsi, il aime autant jouer au ballon que construire des tours de blocs de plus en plus hautes ou utiliser un crayon.

Son imagination et sa capacité d’attention commencent à se développer. Il regarde avec plaisir des livres illustrés et il découvre la pâte à modeler avec laquelle il peut créer. Il aime les jeux d’imitation, et c’est en observant ses parents qu’il s’amuse à « faire semblant ». Il bricole alors avec des outils de plastique, il prépare un repas dans une cuisinette jouet et il berce son toutou.

Il a maintenant acquis la notion de la permanence de l’objet, c’est-à-dire qu’il comprend que lorsqu’il ne voit plus une personne ou un objet, cette personne ou cet objet existe toujours. Il s’initie donc avec plaisir au jeu de cachette.

Jouets suggérés pour cet âge
  • Jouets à chevaucher sur roulettes (18 mois à 2 ans)
  • Peinture aux doigts
  • Crayons-feutres lavables
  • Crayons de cire
  • Tableau noir et craies
  • Boîtes de carton
  • Pâte à modeler
  • Grosses billes à enfiler sur un cordon
  • Instruments de musique
  • Jeu de blocs
  • Livres d’images
  • Jouets pour faire semblant (service de vaisselle, coffre à outils, petites voitures, poupées, etc.)
  • Jeux d’association (jeux de mémoire, jeux de loto, etc.)
  • Casse-tête (de 3 à 4 morceaux)
  • Balle, ballon
  • Bulles de savon
  • Ensemble de jardinage
  • Jeux extérieurs (balançoire, glissoire, bac à sable, etc.)

L’âge indiqué sur les jouets

L’âge suggéré sur l’emballage donne une bonne indication pour savoir si un jouet est approprié pour un tout-petit. Il est préférable d’éviter de succomber à la tentation d’acheter des jouets trop complexes pour l’âge de votre enfant. En offrant à votre enfant la possibilité de jouer à des jeux adaptés à son âge et à son développement, vous lui permettez de faire des activités qui représentent un défi accessible et qui demeurent agréables. Au contraire, si votre enfant trouve un jeu trop difficile à comprendre ou à réaliser, il se désintéressera de ce jouet, même pour plus tard, lorsqu’il sera en âge de l’utiliser.

La rotation des jouets

Cachez, pour un temps, les jouets avec lesquels votre enfant ne joue plus et ressortez-les quelques mois plus tard. Ils sembleront alors nouveaux et susciteront l’intérêt renouvelé de votre tout-petit. Gardez des bacs à sa portée et d’autres moins accessibles, et faites-en la rotation, de façon à stimuler son intérêt pour des jeux différents.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Solène Bourque, psychoéducatrice
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Mars 2015

 

Références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • FERLAND, Francine. Et si on jouait? Le jeu durant l’enfance et pour toute la vie. Éditions du CHU Sainte-Justine, 2005, 216 p.

À lire aussi