Jouer pendant l'épicerie

Jouer pendant l'épicerie
Faire l’épicerie l’ennuie? Faites-le participer et rendez cette corvée amusante!

Pour votre enfant, rester assis dans le panier pendant que vous faites l’épicerie peut sembler très long. Il est alors bien tentant pour lui d’essayer d’attraper différents produits aux couleurs attrayantes.

Pour le désennuyer, faites-le participer aux achats ou amusez-vous avec lui. La visite à l’épicerie deviendra alors agréable et enrichissante.

Pour faire vos achats dans une ambiance moins bruyante et plus favorable au jeu, choisissez un moment où le commerce est moins achalandé. De plus, vous serez moins inquiet de voir votre tout-petit être bousculé par un client pressé ou déranger un autre consommateur.

Des jeux pour rendre la visite à l’épicerie amusante

  • Tenir la liste d’épicerie
    Confiez la responsabilité de tenir la liste à votre enfant, qui sera bien fier de vous aider. Pour élargir son vocabulaire, nommez les articles de la liste au fur et à mesure que vous les placez dans le panier. Si votre enfant est plus vieux, aidez-le à rayer les aliments que vous avez trouvés. Il voit alors le lien entre les mots parlés et écrits. Cette tâche a aussi l’avantage d’occuper ses mains et ainsi d’éviter les petits accidents.
  • Le jeu-questionnaire
    Est-ce que les carottes poussent dans les arbres ou dans la terre? Et les bananes? D’où vient le lait? Posez des questions à votre enfant pour éveiller de manière amusante son intérêt pour les aliments qu’il mange chaque jour. Félicitez-le pour ses bonnes réponses. Vous favorisez ainsi le développement de son estime de soi. Assurez-vous toutefois que les questions soient adaptées à son âge.
Lorsque votre enfant veut marcher dans les allées, « passez un contrat » avec lui. Demandez-lui, par exemple, de garder une main sur votre panier, faute de quoi il devra s’y asseoir.
  • Peux-tu trouver…
    Invitez votre enfant à trouver des objets de certaines formes ou couleurs pour développer son sens de l’observation. Attirez aussi son attention sur des choses qu’il n’a pas l’habitude de voir, comme le boucher qui coupe la viande. S’il est plus vieux, demandez-lui de repérer des lettres ou des chiffres dans le magasin.
  • Le petit assistant
    Encouragez votre enfant à vous aider à trouver le brocoli ou les poivrons. En étant votre assistant, il développe son vocabulaire et son sens de l’observation. Vers 4 ans ou 5 ans, lorsqu’il ne veut plus rester assis, demandez-lui d’aller chercher certains produits et de mettre ceux qui ne sont pas fragiles dans le panier. Ces petits gestes favorisent sa coordination.
  • Plaisirs mathématiques
    Compter les oranges que vous achetez ou différencier les objets lourds des légers initie doucement votre enfant aux mathématiques. Ces activités l’aident à comprendre que les chiffres font partie de la vie de tous les jours.
  • Faire des choix
    Dès 2 ans ou 3 ans, votre enfant peut participer au choix de certains articles à acheter. Par exemple, demandez-lui s’il préfère les pommes rouges, vertes ou jaunes. En plus de favoriser son autonomie, faire des choix lui permet d’exprimer ses goûts.
  • Chanter ou discuter
    Lorsque votre tout-petit commence à s’impatienter, parlez-lui ou chantez-lui une petite chanson. Entendre des mots le prépare à l’apprentissage du langage même s’il n’en saisit pas toujours le sens. Si votre enfant est plus vieux, discutez avec lui de ce que vous planifiez cuisiner avec les aliments dans votre panier.
Voitures et petits paniers
Les paniers-voitures que les enfants peuvent « conduire » sont très populaires, car ils permettent de passer le temps de façon divertissante. Une surveillance régulière est cependant nécessaire car, au volant de son bolide, votre enfant peut facilement attraper des articles sans être vu. Quant aux petits paniers destinés aux « futurs clients », ils sont intéressants, car ils lui permettent de faire comme les grands. C’est valorisant pour votre tout-petit. Dites-lui de faire attention et de ne pas foncer dans les étalages ou les autres clients.

 

Naitre et grandir.com

 

Photo : iStock.com/bowdenimages

À lire aussi