Le congé de paternité

Le congé de paternité
Le congé de paternité est une belle occasion de créer un lien d’attachement avec son enfant.

La meilleure façon de s’adapter à l’arrivée d’un nouveau-né, c’est de passer du temps avec lui. Au Québec, le congé de paternité permet au père de rester 5 semaines à la maison avec son bébé.

La présence du père : un atout

Le congé de paternité est une belle occasion d’observer votre bébé, de faire connaissance avec lui et de créer un lien d’attachement. Peu à peu, vous apprendrez à décoder ses pleurs et à comprendre son langage non verbal pour répondre à ses besoins. Plus vous serez disponible pour votre enfant, plus le lien d’attachement se développera.

Selon les spécialistes, un lien d’attachement sécurisant permet à l’enfant de devenir plus autonome et de mieux maîtriser ses émotions. Cela l’amène aussi à être plus sociable avec ses frères et sœurs et avec les autres enfants. En bref, il se sent confiant d’explorer le monde autour de lui.

En passant du temps à prendre soin de votre enfant, vous prendrez aussi confiance en vos compétences de parent. Vous développerez votre propre manière de vous comporter avec votre bébé. Des études montrent en effet que les pères agissent souvent différemment des mères avec leurs enfants et que cette différence est stimulante. Pour communiquer leur affection, ils préfèrent les activités physiques comme faire sauter leur enfant sur leurs genoux, le porter sur leurs épaules ou à cheval sur leur dos. Cette stimulation par le jeu est bonne pour le développement cognitif et social de votre enfant.

Votre partenaire a tout avantage à garder l’esprit ouvert et à vous laisser prendre soin du bébé et de la maison en acceptant que les choses soient faites différemment.

Faut-il prendre congé en même temps?

Certains parents préfèrent être ensemble, d’autres pas. Votre conjointe pourrait être heureuse de vous avoir à ses côtés pour l’assister dans les soins à donner au bébé et récupérer ainsi plus facilement.

À l’inverse, si un grand-parent vient passer quelques semaines à la maison, votre présence pourrait être utile plus tard. Prendre les congés l’un après l’autre permet aussi de garder votre tout-petit plus longtemps à la maison avant de l’envoyer en milieu de garde.

Le congé de paternité, selon la loi
Selon le Régime québécois d’assurance parentale, le père a droit à un congé de paternité de 5 semaines consécutives, qu’il travaille à temps plein ou à temps partiel. Durant cette période, vous recevez des prestations équivalant à 70 % de votre revenu. Vous pouvez aussi choisir de prendre seulement 3 semaines de congé de paternité payées à 75 % de votre revenu. Vous avez un an après la naissance de votre enfant pour prendre votre congé. Votre employeur doit être averti par écrit 3 semaines à l’avance des dates de votre départ et de votre retour au travail. Le congé de paternité est exclusif au père. Par contre, le congé parental qui prévoit jusqu’à 32 semaines de congé peut prolonger votre présence à la maison puisqu’il peut être partagé entre la maman et vous. Vous pouvez le prendre en même temps, ou l’un après l’autre.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Catherine Ruth Solomon Scherzer, Ph.D., professeure de psychologie, Université de Montréal
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mars 2015

 

Ressources

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

 

À lire aussi