Préparer son chien à l'arrivée de bébé

Préparer son chien à l'arrivée de bébé
Chien et bébé peuvent-ils cohabiter en toute sécurité?

Vous attendez un bébé et vous avez peur que votre chien devienne jaloux? Sachez qu’il n’existe pas de sentiment de jalousie comme tel chez un chien; il ne s’habitue qu’à la routine de ses maîtres. Lorsque celle-ci est bouleversée, il doit s’y réadapter et prendre une nouvelle place dans la hiérarchie familiale.

Préparer votre chien avant l’arrivée de bébé

Il est important de ne pas attendre l’arrivée du bébé pour modifier les interdictions, car cela pourrait frustrer votre chien. Vous pouvez, par exemple, commencer à lui interdire d’aller dans la chambre réservée au bébé. Signifiez-lui l’interdiction par le « non » et la récompense plutôt que par un obstacle tel qu’une porte, que vous pourriez oublier de fermer un jour. Sans le délaisser, accordez-lui progressivement moins de temps et d’attention. Il sera ainsi habitué lorsque vous devrez consacrer la majorité de votre temps au nouveau bébé.

Bébé arrive

Avant l’arrivée du bébé à la maison, certaines personnes conseillent de faire sentir au chien un vêtement ayant déjà été porté par votre bébé. Demandez néanmoins à votre vétérinaire si cela convient au tempérament de votre chien, car cela pourrait aussi accentuer son excitation à l’arrivée de votre bébé.

  • À la maison, attendez que le chien vienne à vous avant de lui présenter le bébé doucement, en le laissant le flairer. Selon la réaction de votre chien, approchez doucement le bébé en présentant les jambes ou les pieds, jamais le visage.
  • Félicitez le bon comportement de votre chien. De manière générale, caressez et récompensez davantage votre chien en présence de votre bébé. Il associera ainsi sa présence à un contexte agréable.
  • Lorsque vous vous promenez avec la poussette, vous aurez avantage à amener votre chien avec vous. Il s’habituera alors à cette nouvelle façon de faire et ne se sentira pas à l’écart. Ne fixez toutefois pas la laisse à la poussette.
  • Ne laissez jamais un bébé ou un jeune enfant en compagnie d’un animal sans la supervision d’un adulte. Un accident est si vite arrivé.
À savoir
  • Assurez de bons soins. Une quantité suffisante de nourriture et d’eau contribue au bon comportement du chien. Des soins vétérinaires adéquats constituent également une prévention importante contre certaines maladies transmissibles, mais simples à prévenir.
  • Afin de diminuer l’agressivité et l’excitation du chien, la Coalition nationale sur les animaux de compagnie (CNAC) suggère fortement de stériliser le chien et de lui accorder du temps pour qu’il puisse dépenser son énergie et jouer.
  • Il est aussi possible d’assister à des cours d’éducation canine. Favorisez les écoles stimulant les bons comportements par des récompenses plutôt que celles punissant les mauvais comportements. Ces dernières parlent plus de dressage de chiens que d’éducation canine.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Joël Bergeron, médecin vétérinaire
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Janvier 2015

 

Références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • HÔPITAL SAINTE-JUSTINE. « Adopter un animal de compagnie ». www.chusj.org
  • CONSEIL CONSULTATIF MIXTE DE L’INDUSTRIE DES ANIMAUX DE COMPAGNIE (PIJAC Canada). « Réduction de l’incidence des morsures et des attaques de chien : Les interdictions de races sont-elles efficaces? ». www.pijaccanada.com
  • ENFANTS ET CHIENS. www.enfantsetchiens.ca
  • Communicanis. Site d’une comportementaliste spécialiste des relations homme-chien : www.communicanis.com

À lire aussi