SOS poissons rouges (suite et fin!)

SOS poissons rouges (suite et fin!)

Pour ceux et celles qui ont suivi ma saga sur les poissons rouges, sachez que mes 2 amis aquatiques ont finalement rendu l’âme. Je suis donc retournée à l’animalerie en compagnie de mes enfants pour me plaindre.

Sourcils froncés, mains sur les hanches (j’étais très fâchée) et cheveux au vent (il y avait un ventilateur sur le comptoir), j’ai crié haut et fort à la gérante que c’était immoral de sa part de vendre des poissons rouges puisque, d’après tout ce que j’avais lu et entendu, c’était quasiment impossible pour ces pauvres bêtes de survivre dans un bocal. « C’est pas zentil madame », a renchéri ma petite, les 2 mains sur les hanches, mais pas les cheveux dans le vent (elle était trop loin du ventilateur).

Étonnée, la dame nous a répondu que ses employés expliquaient toujours aux clients qu’il était préférable d’acheter un aquarium avec filtre pour éviter que les poissons meurent.

- Malheureusement, ils veulent quand même tenter l’expérience sans filtre parce qu’ils croient, à tort, que ce sera moins compliqué.
- On ne m’a jamais dit ça! Votre vendeuse m’a juste précisé de les nourrir 1 fois par semaine en même temps que je change l’eau du bocal.
- Pardon? Mais il faut les nourrir 1 fois par jour! Qui vous a servie?

J’ai blêmi en repensant au regard du petit Rozer-Bob pendant que j’épluchais mes carottes. J’ai revu Chocolat-Chaud nager comme un débile devant mes enfants surexcités. Le pauvre ne cherchait probablement pas une sortie, mais à manger! Horreur.

- Je suis complice d’un génocide! Je suis une tueuse de poissons. Vous m’entendez! Une tueuse de poissons. Punissez-moi quelqu’un. (Ma fille m’a tirée vers elle pour me souffler dans l’oreille : « T’es drôle maman! » Bonjour la crédibilité. Ça m’a calmée tout de suite.)

Finalement, on est repartis avec un super bêta mauve indestructible à triple personnalité : ma petite l’a baptisé « Rozer-Bob2 »; mon fils, « Coco-Comète »; et mon ado, « Violette ». C’est comme un poisson 3-en-1.

- Avec lui, vous verrez, vous n’aurez aucun problème! m’a dit la gérante.

Hier soir, en voulant nettoyer le bocal dans mon évier en céramique, j’en ai brisé un morceau! Quand j’ai expliqué à mes petits que Rozer-Bob2-Coco-Comète-Violette allait devoir nager dans 5 cm d’eau le temps que je lui trouve un autre bocal, ma fille a dit : « Mais il va mourir! » Mon fils a ajouté : « Maman, je crois que t’es vraiment, vraiment, mais vraiment... une tueuse de poissons! »

Catherine Goldschmidt
Je suis une drôle de maman qui adore dénicher ou inventer des jeux simples et peu coûteux pour amuser les enfants.
Toutes les chroniques de l'auteur