Les soins du prépuce

Les soins du prépuce
Il est important de prendre soin du prépuce des garçons. Quelles sont les règles d’hygiène à suivre?


Le prépuce est la petite peau qui recouvre le bout du pénis (gland) pour le protéger. Chez les petits garçons non circoncis, le pénis n’a pas besoin de soins particuliers et se lave comme toute autre partie du corps.

Pas de consensus
Les médecins ne s’entendent pas toujours sur la façon de laver le pénis d’un petit garçon. Mais tous sont d’accord pour dire qu’il ne faut jamais tirer de force sur le prépuce. Cela peut entraîner des déchirures, et même des saignements.

Faut-il dilater le prépuce d’un enfant lors du bain?

À la naissance, le prépuce est collé sur le gland du petit garçon. Il ne faut donc pas tenter de forcer la dilatation du prépuce d’un bébé, car cela pourrait le blesser et provoquer des saignements. En fait, tant que le prépuce est collé sur le gland, il ne faut jamais forcer la dilatation. Le décollement du prépuce se fait naturellement au fil du temps.

Le prépuce du garçon devient en général complètement dilaté entre l’âge de 3 et 6 ans, c’est-à-dire que ce petit bout de peau se détache facilement pour glisser sur le gland sans résistance. Si ce n’est pas le cas, il ne faut pas s’inquiéter. Tant que l’enfant n’a pas d’infection et n’a pas mal, il n’y a pas de problème. Chez certains garçons, la dilatation complète ne survient qu’à l’adolescence.

Quelques mesures d’hygiène

  • Si le prépuce de votre garçon est encore collé sur le gland, nettoyez le prépuce simplement à l’eau, puis séchez-le. Le savon, même s’il est destiné aux tout-petits, n’est pas nécessaire pour cette région du corps. Vous pouvez tirer doucement sur le prépuce pour déloger les sécrétions non visibles, mais sans jamais forcer.
  • Essuyez les sécrétions blanchâtres qui sortent du bout du prépuce sans toutefois tenter d’enlever celles qui se trouvent sous le prépuce. Cette substance blanchâtre, qu’on appelle le smegma, n’est pas du pus ni de la saleté. Il s’agit d’une sécrétion naturelle qui facilite le décollement du prépuce.
  • De temps à autre, vous pouvez essayer de dilater sans forcer le prépuce de votre garçon afin de vérifier si le gland s’est décollé du prépuce.
  • Lorsque vous êtes capable de dilater le prépuce de votre garçon sans forcer, dégagez le gland pour enlever les sécrétions qui s’y accumulent. En effet, l’accumulation de sécrétions sous le prépuce pourrait causer de l’inflammation, et même possiblement un rétrécissement du prépuce. Ramenez ensuite le prépuce par-dessus le pénis.
  • Lorsque votre garçon a 5 ou 6 ans, expliquez-lui comment nettoyer lui-même son pénis. Encouragez-le à dégager le bout de son pénis pour laver le gland sous le prépuce chaque fois qu’il prend son bain. Cela ne doit jamais lui causer de douleur. Rappelez-lui de toujours ramener le prépuce par-dessus le bout de son pénis après l’avoir lavé.
La circoncision
La circoncision est une opération qui consiste à enlever la peau du prépuce. Certains parents la demandent pour des raisons religieuses ou personnelles. Mais elle n’est pas recommandée par les médecins. D’ailleurs, elle n’est pas couverte par la RAMQ si elle n’est pas pratiquée pour des raisons médicales. Pour en savoir plus, consultez notre fiche La circoncision.

Des problèmes courants touchant le prépuce

Posthite et balanite

La posthite est une inflammation du prépuce et la balanite une inflammation du gland. On parle de balanoposthite lorsque ces deux problèmes surviennent en même temps. Ces inflammations se manifestent par des rougeurs, un épaississement de la peau et des démangeaisons. Elles peuvent être causées par une infection bactérienne, un champignon ou par une irritation à la suite de l’utilisation d’un savon parfumé, par exemple.

Quoi faire? L’application d’un onguent antibiotique conseillé par votre pharmacien dès l’apparition de l’inflammation permet souvent de traiter ces problèmes. Si l’inflammation progresse malgré l’application d’un onguent antibiotique ou que celle-ci ne disparaît pas complètement après 4 ou 5 jours de traitement, il est préférable de consulter un médecin. Il pourra prescrire le traitement approprié (ex. : crème antibiotique ou antifongique). En tout temps, si le jet urinaire de votre enfant est très diminué ou que votre enfant ressent beaucoup de douleur lorsqu’il urine, mieux vaut consulter.

Phimosis

Le phimosis se produit quand l’ouverture du prépuce reste étroite, ce qui l’empêche de reculer sur le gland ne serait-ce même qu’un tout petit peu. Certains petits garçons naissent avec un prépuce très étroit qui ne veut pas se dilater. Le phimosis peut aussi être causé par une infection ou par des déchirures causées par une dilatation forcée du prépuce. Ce problème se manifeste par des rougeurs au bout du pénis.

Quoi faire? Parlez-en à votre médecin pour voir s’il y a lieu de prescrire une crème à base de cortisone pour assouplir le prépuce. En dernier recours, si aucun traitement ne fonctionne, une circoncision pourrait être envisagée.

Paraphimosis

Ce problème survient lorsque le prépuce reste bloqué derrière le gland et ne peut plus remonter pour le recouvrir. Le prépuce et le bout du pénis peuvent être légèrement gonflés et douloureux si rien n’est fait.

Quoi faire? Compressez avec vos doigts le gland et le prépuce afin de remettre le prépuce en place. Si cela ne marche pas, consultez rapidement un médecin sinon la situation sera plus difficile à corriger.

À retenir

  • La dilatation du prépuce survient généralement entre l’âge de 3 et 6 ans, mais cela ne se produit qu’à l’adolescence chez certains garçons.
  • Sans jamais forcer, vous pouvez essayer de dilater doucement le prépuce de votre garçon afin de vérifier si le gland s’est décollé du prépuce.
  • De l’eau claire suffit pour laver le pénis de votre enfant.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dr Jean Turgeon, pédiatre, CHU Sainte-Justine
Recherche et rédaction :
Équipe Naître et Grandir
Mise à jour : Novembre 2018

 

Photo : iStock.com/johnnyscriv

 

À lire aussi