7 à 9 mois: développement affectif

7 à 9 mois: développement affectif
Le développement affectif du bébé de 7 à 9 mois. Suivez pas à pas toutes les étapes du développement de votre bébé.

Développement affectif

Le développement affectif permet à l’enfant de comprendre et d’exprimer les émotions qu’il ressent à mesure qu’il grandit.

À cet âge :

  • il sait très bien ce qu’il veut ou ne veut pas faire;
  • il ne sourit plus à n’importe quel visage, car il distingue les personnes connues des personnes inconnues;
  • il suit son parent, veut rester près de lui et vit de l’anxiété lorsqu’il en est séparé, manifestant ainsi son attachement envers les personnes qui prennent soin de lui;
  • il se montre effrayé devant de nouvelles expériences, et s’agite ou pleure lorsque l’apparence ou le comportement de son parent est différent;
  • il rit beaucoup parce qu’il découvre qu’il peut le faire à sa guise;
  • il peut avoir un objet préféré (doudou, toutou) qu’il associe à son parent, que ce dernier soit absent ou non;
  • il semble inquiet et sursaute lorsqu’il entend un bruit intense, comme un ballon qui éclate ou un aspirateur en marche, ou lorsqu’on prend une grosse voix.
Rappelez-vous que les enfants ne se développent pas tous au même rythme dans tous les domaines. L’information sur ce site web est conçue pour être générale. Si le développement de votre enfant vous préoccupe, le mieux est de consulter son médecin.

Au cours des prochains mois, il commencera à :

  • manifester clairement son amour ou son aversion pour certaines personnes, certains objets ou certains endroits;
  • se montrer plus sensible à l’égard des autres enfants. Par exemple, il se met à pleurer lorsque d’autres enfants pleurent;
  • comprendre les humeurs et les intentions des gens.

Comment l’aider à progresser?

Votre bébé a une personnalité unique qui se développera à son propre rythme. Mais vous pouvez contribuer à favoriser ce développement en mettant en pratique l’approche parentale Réconforter, jouer et enseigner. Cette approche a été conçue pour s’intégrer facilement à votre routine quotidienne. Adapté à l’âge actuel de votre bébé, le tableau ci-dessous vous donne des exemples de petits gestes bénéfiques à son développement affectif.

Réconforter
Lorsque vous l’observez pour savoir quel comportement le réconforte et que vous l’encouragez à adopter ce comportement,
 
votre bébé prend conscience de ce qui le réconforte.
Lorsque vous répondez à ses « appels » à l’aide et à ses besoins d’attention ou que vous veillez à ce qu’une personne familière le fasse,
 
votre bébé se sent en sécurité, ce qui lui permettra d’apprendre ultimement à se calmer par lui-même quand vous n’êtes pas en mesure de le faire. Il apprend aussi qu’il peut compter sur vous et que d’autres personnes peuvent également le consoler.
Jouer
Lorsque vous jouez à des jeux physiques et amusants qui le stimulent, sans le rendre anxieux,
 
votre bébé apprend à s’amuser puis à se calmer par lui-même.
Lorsque vous jouez en tête-à-tête avec lui, comme lui montrer ses yeux, son nez et sa bouche dans un miroir,
 
votre bébé apprend à avoir confiance en vous et aux autres quant au respect de ses limites; il aime passer du temps avec vous; il communique ce qu’il ressent en faisant des grimaces et en bougeant.
Enseigner
Lorsque vous parlez des soins quotidiens que vous lui donnez, par exemple : « Je dois changer ta couche. Apportons ce jouet pour que tu puisses t’occuper durant ce temps »,
 
votre bébé se sent rassuré et respecté en tant que personne.
Lorsque vous instaurez une routine pour les soins quotidiens (changer la couche, faire dodo, manger ou jouer),
 
votre bébé commence à anticiper ce qui va se passer, ce qui l’aide à rester calme.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Stéphanie Duval, professeure en éducation préscolaire à l’Université du Québec à Chicoutimi
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Décembre 2015

 

Photo : iStock.com/Evgeny Sergeev

À lire aussi