Sexualité et allaitement

Sexualité et allaitement
En principe, la nouvelle maman peut à la fois nourrir et séduire. Mais en pratique, ce n’est pas toujours aussi simple!

En principe, la nouvelle maman peut à la fois nourrir et séduire. Mais en pratique, ce n’est pas toujours aussi simple!

« Quand j’allaitais mon fils, j’avais l’impression que mes seins lui appartenaient, raconte Florence-Élyse, maman d’Alexandre Xavier, 2 ans. Mon conjoint n’osait plus toucher mes seins. Moi non plus, je ne voyais plus leur caractère sexuel. » Plusieurs couples ont ce genre d’impression. Parce que les seins nourrissent le bébé, ils n’arrivent plus à voir qu’ils peuvent aussi servir de zones érogènes.

Parfois, l’allaitement comble aussi le besoin de tendresse de la femme et le père se sent exclu de cette relation privilégiée entre la mère et l’enfant. D’autre part, certains pères sont aussi émus de voir leur conjointe allaiter. Quel que soit votre sentiment, l’important, c’est d’en parler et de garder le contact physique. Cela permettra d’enrichir votre relation et votre intimité. Il est aussi rassurant de vous rappeler que ce double rôle des seins ne durera pas toujours !

Malaises physiques

L’allaitement peut aussi modifier l’appétit sexuel de la maman. Ses seins peuvent être plus sensibles et même douloureux lorsqu’ils sont remplis de lait. «L’allaitement entraîne aussi l’augmentation d’une hormone (la prolactine) qui diminue le désir de la femme et cause de la sécheresse vaginale», explique Michel Campbell, psychologue et sexologue. Pour plus de confort, vous pouvez utiliser un lubrifiant. Et rassurez-vous, ces effets disparaissent avec la fin de l’allaitement, et parfois même avant!

Le lait qui coule spontanément durant l’orgasme peut également déranger les couples en pleine action. Pour éviter les malaises, certaines femmes gardent un soutien-gorge et des compresses pendant leurs relations sexuelles. Mais d’autres trouvent au contraire que la situation met du piquant. «Le goût de mon lait éveillait le désir de Patrick, souligne Gabrielle. Moi, ça me faisait du bien parce que ça désengorgeait mes seins.»

Discuter de la situation avec votre partenaire et continuer à vous démontrer de l’affection par des gestes simples aideront à favoriser le retour de la sexualité.

 

Naitre et grandir.com

Source : magazine Naître et grandir, mars 2015
Recherche et rédaction : Nathalie Côté
Révision scientifique : Geneviève Parent, sexologue, psychothérapeute et conseillère parentale

Partager