Un lit de grand

Un lit de grand
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Fiston parvient à grimper aux barreaux et à sortir de son lit de bébé. Nous avons donc opté pour le lit de transition. Le problème : il se lève et ne veut plus se coucher…

C’est l’heure du dodo. Je dépose mon fils dans son lit, après l’avoir longuement bercé et embrassé. Les reproches ne tardent pas. Il voudrait se coller encore et commence à chialer.

Avec douceur, je lui souhaite bonne nuit, m’éloigne et ferme la porte. Insulté, Léonard se lève et vient tambouriner contre la porte. Le cœur serré, je me dirige vers le rez-de-chaussée en espérant qu’il regagne son lit et s’endorme rapidement.

Ça fait quelques semaines qu’il ne dort plus dans une bassinette. Fiston parvenait à grimper aux barreaux et à sortir de son lit de bébé. À quelques reprises, il a évidemment chuté lourdement au sol. Voulant lui éviter de se blesser sérieusement, mon conjoint et moi avons donc opté pour un lit de transition (un côté de la bassinette s’enlève pour lui donner librement accès à son lit).

Le problème : à 20 mois, je ne crois pas qu’il était prêt pour un lit de grand.

Une heure de dodo difficile

Depuis le changement, l’heure du dodo est difficile. Je suis obligée de fermer la porte de sa chambre pour qu’il accepte de se coucher. Si je laisse la porte entrouverte, il se lève et vient nous rejoindre. Aucun mot ne le convainc de se coucher. Aucune consigne ne parvient à le garder au lit. Il hurle, fâché de se retrouver prisonnier de la chambre. Son vacarme empêche les grandes de trouver le sommeil et brise la détente qu’on essaye d’installer avec la routine d’avant-dodo.

Ici, nous n’avons jamais fermé complètement les portes à l’heure des siestes ou du coucher. Elles sont toujours entrouvertes. Ça semble rassurer les enfants et nous permet de les entendre plus facilement si quelque chose ne va pas.

C’est la première fois que je dois fermer la porte complètement afin qu’un de mes enfants accepte de se coucher.

J’espère que le temps fera son œuvre et que nous retrouverons bientôt une période d’avant-dodo plus sereine…

Et vous? À quel âge avez-vous effectué la transition de lit pour votre enfant? Comment cela s’est-il passé pour vous?

 

Photo : GettyImages/Onfokus

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Toutes les chroniques de l'auteur