Retourner travailler… ou pas?

Retourner travailler… ou pas?
Par Geneviève Doray, Directrice, Naître et grandir

iStock_000010941041SmallJe ne suis pas la seule à m’être demandé s’il serait préférable, pour le bien-être de mon bébé, que je reste à la maison à la fin de mon congé parental. À cette question, il y a sans doute autant de réponses qu’il y a de familles! L’environnement idéal pour le développement d’un enfant dépend d’un nombre si important de facteurs qu’il appartient à chacun de découvrir la recette qui lui conviendra le mieux.

Autour de moi, j’en connais qui ont choisi de retourner au travail, d’autres de travailler à temps partiel ou de rester à la maison. Dans d’autres familles, c’est même papa qui a choisi de rester avec les enfants… C’est un choix personnel dont le seul but est d’aménager au mieux notre vie de famille et les nombreuses contraintes que celle-ci implique.

Chaque situation comporte ses avantages et ses inconvénients. Le plus désolant est sans doute de rester à la maison et d’en être frustrée ou de travailler à l’extérieur quand notre envie réelle est de rester à la maison. Temps, argent, valorisation, stimulation : l’important est de trouver la meilleure solution pour notre famille. Il me semble qu’il va de soi que si papa et maman sont heureux, bébé s’en porte mieux!

Je n’aime pas cette « guéguerre » entre les parents qui travaillent et ceux qui restent à la maison. Je n’aime pas qu’on mette toutes les éducatrices dans le même panier. Je n’aime pas les jugements qu’on lit ou entend sur qui devrait avoir droit à la garderie, qui a les bonnes raisons ou non, etc. J’aimerais qu’on laisse tomber les gants de boxe de toutes parts et qu’on tente plutôt d’encourager, de valoriser et d’aider tous les papas et toutes les mamans, quels que soient leur choix et leur situation!

Chroniques sur le même sujet