RÉPÉTER encore et encore!

RÉPÉTER encore et encore!

two little girls jumping on sofaIl y a des jours où je suis fatiguée de répéter encore et toujours les mêmes phrases... Pas vous? Lave-toi les mains, dis merci à la dame, ramassez vos jouets, rangez vos affaires, ne sautez pas sur le sofa, parlez moins fort, dépêchez-vous, on va être en retard, va dormir dans TON lit, pas dans le mien, donne-moi la main, ne courez pas dans le magasin, r-a-m-a-s-s-e-z vos jouets j’ai dit!  LES JOUETS! Ton chapeau! Dodo! QUI a mangé mon chocolat? QUI a sauté sur mon lit?

« C’est papa! »

Ben oui. C’est ça. Bref. Je me sens comme une maman électronique qui répète les mêmes phrases chaque semaine. C’est normal, me direz-vous, ils sont petits ces petits. Il faut les guider dans cette vie parsemée de règles à n’en plus finir. J’ai quand même parfois l’impression de parler dans le vide, surtout quand je dois répéter 5 fois de suite une demande parce que la situation exige qu’ils obéissent. Ils finissent toujours par le faire, mais après la 4e ou la 5e fois seulement. Jamais avant. C’est comme si leurs oreilles étaient complètement bouchées les 4 premières fois. Après, hop! ça se débouche d’un coup. Une fois, pour gagner du temps, j’ai crié 5 fois de suite : à table-à table-à table-à table-à table. En vain, même si c’était drôle.

Bien sûr, j’ai lu des articles sur le sujet dans l’espoir de découvrir la recette magique qui leur donnerait envie de m’obéir du premier coup. J’ai tout compris. Tout enregistré. Il ne faut pas répéter. Il faut agir tout de suite si l’enfant ne fait pas ce qu’on demande, etc. Le lendemain, fraîche et dispose, j’ai essayé. Et ça a marché. À la fin de la journée, au lieu de m’obéir ou de me répondre après la 5e fois, ils l’ont fait dès la première ou la seconde fois. Un miracle. Mais j’étais calme et déterminée à ce moment-là.

C’est plus compliqué quand je suis fatiguée, fâchée, déconcentrée, que je rigole avec une copine au téléphone ou que mes mains sont pleines de farine à gâteaux. J’oublie vite les bons conseils lus ou entendus et je replonge dans mes mauvaises habitudes en répétant 1 fois, 2 fois, 3 fois... 5 fois, fais ceci ou ne fais pas cela. Et puis je me rappelle, ah oui! c’est vrai, il faut que je fasse comme ça. Et ça se replace.

Finalement, à force de me répéter comment réagir, je m’améliore d’une fois à l’autre. Comme mes enfants finalement!

Catherine Goldschmidt
Je suis une drôle de maman qui adore dénicher ou inventer des jeux simples et peu coûteux pour amuser les enfants.
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet