Nuances et apparences

Nuances et apparences

La vie est pleine de nuances impossibles à saisir au premier regard. On se perd souvent dans de fausses impressions. À cause d’un geste ou d’un mot prononcé ou répété, on enferme l’autre dans une image  qui ne montre pas le parent qu’il est vraiment. On pense alors que l’herbe est plus verte chez le voisin ou au contraire qu’elle est plus jolie chez nous. On pense que tel père croisé au resto et qui regarde plus son cellulaire que son fils est un mauvais papa ou que telle mère bien peignée, bien habillée dans sa maison bien rangée est une bien meilleure maman que nous.

Et si le fameux papa venait de passer sa journée à jouer avec son fils et qu’il prenait simplement un peu de temps pour lui? Et si en ouvrant les placards de la maman parfaite, on découvrait que sa vie est un vrai bordel, que son mari la trompe, que ses enfants sont insupportables ou qu’elle est prisonnière de sa propre vie?

Les gens sont beaucoup plus que l’image qu’ils projettent. C’est bien connu, certes, mais c’est une évidence qu’on oublie parfois.

La preuve...

Deux jours après avoir écrit mon billet idyllique sur mon couple (lui et moi), je me suis engueulée avec mon homme à propos d’une niaiserie. Je l’aime, il m’aime, mais des fois, qu’est-ce qu’il m’énerve! Et c’est réciproque :-)

Il n’y a plus de vendredi magique chez nous en ce moment parce qu’on a envie de ne rien faire, à part peut-être regarder la télévision en mangeant de la pizza ou rester chacun dans notre coin autour de notre nombril.

Mes enfants s’aiment profondément, mais il y a des jours, où ils ne se supportent plus et se disputent pour un oui ou pour un non. Et je n’ai pas l’énergie pour les aider à se réconcilier.

On s’amuse et on parle beaucoup à table, mais pas tout le temps. Parfois, on n’a rien à se dire et l’ambiance est tendue parce que mon fils vient de se faire disputer, ma fille mange du poisson pas bon alors qu’elle rêvait de pâtes à rien, leur père n’a rien à dire et mon ado mange vite pour mieux retourner à ses conversations sur Facebook. Tout cela m’offrant évidemment le loisir de râler pour un rien!

Je pourrais nuancer ainsi chacun de mes billets parce qu’avant et après eux, la vie continue, souvent drôle et colorée, mais d’autres fois pas du tout!

Catherine Goldschmidt
Je suis une drôle de maman qui adore dénicher ou inventer des jeux simples et peu coûteux pour amuser les enfants.
Toutes les chroniques de l'auteur