Mythes et réalités sur le déjeuner

Mythes et réalités sur le déjeuner
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
On dit que le déjeuner est le repas le plus important de la journée. Pourtant, ce n’est pas tout à fait vrai. Rétablissons quelques faits.

C’est comme si on avait bâti une légende autour du déjeuner : tout est parti de faits réels, mais on les a légèrement déformés ou rendus plus grands que nature. Comme si Fred Pellerin s’était emparé des résultats d’études sur le sujet!

Rétablissons quelques faits sur l’importance du déjeuner.

Mythe : Un enfant doit déjeuner en se levant, puisque ça fait environ 12 heures que son corps n’a rien reçu.

Réalité : Le corps de l’enfant est bien fait : il utilise ses réserves pour lui fournir de l’énergie. Si votre tout-petit n’a pas faim au réveil, c’est normal et il peut bien attendre 20 minutes ou même une heure avant de manger. L’idéal est de laisser à votre enfant le temps de ressentir la faim, parce que c’est une manière de lui apprendre à écouter les signaux de son corps. S’il vous faut partir pour la garderie ou l’école, vous pourriez envisager de devancer l’heure du réveil de 15-20 minutes, si cela est possible.

Vous pouvez aussi considérer l’option d’offrir un déjeuner léger à votre enfant, comme un smoothie, un morceau de fromage, un mini-muffin ou un fruit. Avec la collation qui arrive relativement tôt en avant-midi, votre enfant mangera à nouveau dans un délai raisonnable. Il est important de ne pas forcer votre enfant à manger, car le contexte de chaque repas doit être positif pour l’aider à développer le plaisir de bien manger.

Mythe : Le déjeuner est le repas le plus important de la journée.

Réalité : Le déjeuner contribue à combler les besoins nutritionnels des enfants. Avec les aliments nourrissants qu’on leur offre le matin, comme des fruits, des céréales ou du pain de grains entiers, du lait, une boisson de soya, du yogourt, le beurre d’arachide, un oeuf, etc., c’est en effet une occasion particulièrement simple et facile de lui fournir un lot de nutriments. Cela dit, l’importance du déjeuner n’est pas supérieure à celle des autres repas. On doit profiter de chaque repas pour fournir aux enfants en pleine croissance de quoi assurer leur développement optimal.

Mythe : Les enfants ont besoin de déjeuner pour se concentrer et performer à l’école.

Réalité : Bien que certaines études en soient arrivées à cette conclusion, il semble que les chercheurs aient parfois oublié de tenir compte de certains détails, comme les heures de sommeil et l’encadrement des parents. Dans une plus grande proportion, les enfants qui mangent bien le matin viennent souvent de familles où les parents leur offrent une routine de vie favorable, incluant une bonne nuit de sommeil et un encadrement pour faire leurs devoirs et leçons. Un enfant qui somnole en matinée? C’est peut-être parce qu’il n’a pas assez dormi, plutôt que pas assez mangé.

D’autre part, des programmes qui offrent le déjeuner à l’école incitent les enfants de milieux défavorisés à fréquenter l’école plus régulièrement, ce qui les aiderait à avoir de meilleures notes. Bref, on a peut-être trop généralisé les résultats de certaines de ces études.

La vérité est que oui, il est important de favoriser un déjeuner nourrissant. Enlevons-lui simplement sa cape de superhéros. Les histoires tricotées autour de la réalité, laissons-les à Fred Pellerin!

 

Photo: iStock.com/kkiller

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet