Maman grandit

Maman grandit
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Le roulement des vêtements, chaque saison, nous permet de constater à quel point nos enfants grandissent. Mais nous, les parents, grandissons aussi!

Clémentine me regarde d’un air découragé. Le manteau léger que j’avais prévu pour elle ce printemps ne lui fera assurément plus à l’automne. Elle a tellement grandi… J’essaye les bottes de pluie de Léonard et je fais le même constat : la mauvaise herbe… ça pousse vite! ;-)

Deux fois par année, au moment d’effectuer le roulement des vêtements de saison, je constate à quel point mes enfants grandissent. En beauté. Ils sont plus grands physiquement, mais ils sont aussi plus autonomes, plus agiles. Leurs têtes se remplissent de connaissances générales, d’expériences vécues, d’émotions diverses.

Ce qui se remarque moins, ce sont les changements vécus par les parents. Nous grandissons aussi!

Cette année, j’apprends à négocier avec une enfant qui a choisi les crises comme mode d’expression. Ma patience est mise à rude épreuve! Mais chaque fois que je dénoue une tempête sans monter le ton, je suis fière de moi. Je n’avais pas cette patience avant. Ma réaction n’est pas toujours la bonne. Parfois, je change de pièce parce que j’ai envie de m’énerver. Mais chaque fois, j’essaye de respirer par le nez.

J’ai aussi grandi en tant que maman poule. J’ai tendance à surprotéger mes enfants, à pallier leur manque d’organisation, à passer derrière eux pour corriger ce qui leur fait défaut. Je me demande parfois si j’agis ainsi pour être aimée d’eux. Parce qu’ils seront fâchés si je refuse d’aider. Toujours est-il que je m’améliore. T’as perdu un livre emprunté à la bibliothèque? Tu fais les efforts pour le trouver. Tu ne ramasses pas tes vêtements? Je ne vais pas le faire à ta place. Tu avais une feuille à faire signer? Tu expliqueras à ton professeur pourquoi elle ne l’est pas. Je me pile sur le cœur à l’occasion pour ne pas leur venir en aide. Je me répète que les surprotéger nuit à leur autonomie.

J’ai aussi fait des pas de géants concernant mon équilibre familial. Les enfants sont toujours ma priorité, mais j’essaye de ne pas m’oublier… un autre grand défi!

Je trouve merveilleux que mon rôle de mère me force à évoluer, à m’améliorer, à devenir une meilleure personne. Parfois, il faut regarder en arrière pour voir tout le chemin parcouru.

Et vous? Vous arrive-t-il de constater que vous grandissez comme parent? Quels progrès avez-vous faits? De quel changement êtes-vous le plus fier?

 

Photo : Gettyimages/Kontrec

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Toutes les chroniques de l'auteur