La ronde des jeux

La ronde des jeux
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Pour Josée Bournival, janvier est synonyme de ménage. Elle a déjà essayé de faire participer ses enfants. Maintenant, elle utilise une autre stratégie.

Je suis assise sur un tabouret d’enfant, en plein cœur de la salle de jeux. À moins de me dynamiter un chemin, je doute de trouver la sortie vivante tellement le sol est couvert de jouets.

Chaque année, c’est le même constat : les enfants ont reçu trop de bébelles à Noël. J’ai beau offrir des livres, des abonnements à des magazines jeunesse, des billets de spectacles et des vêtements, les joujoux envahissent notre maison. La parenté gâte trop mes enfants, même chose pour l’amoureux et moi.

Janvier est donc synonyme de ménage. Vous l’aurez compris, il m’est formellement interdit par mes enfants de leur retirer les cadeaux reçus à Noël, mais « d’anciens » jouets vont mystérieusement disparaître. Certains jeux seront donnés, d’autres vendus et une partie des joujoux seront cachés.

Par le passé, j’ai essayé de faire participer les enfants. Leur demander de quels jouets ils étaient prêts à se séparer. « Aucun » résume pas mal mon expérience personnelle… Mes tentatives de ménage se sont toujours terminées par des crises de larmes, des chicanes…

Fille 1

- On donne celui-là.

Moi

- C’est à ta sœur.

Fille 2

- VENDEZ PAS MON TOUTOU!!!!!!!

Dommage, car je trouve que cette activité permet plusieurs apprentissages : partage, classement, priorités, etc. Peut-être que dans quelques années, quand ils auront grandi un peu, la chose sera possible? Vous me direz!

Je profite donc du retour à l’école et la garderie pour nettoyer sans les enfants. Ma partie préférée consiste à cacher certains jouets. Quelques mois plus tard, quand ils constateront la disparition d’un jouet, je le sortirai de sa cachette et ils joueront avec comme s’il était neuf.

C’est une astuce qui fonctionne particulièrement bien avec de jeunes enfants lorsqu’ils se désintéressent de leurs jouets. Lorsqu’ils retrouvent un joujou, ils ont l’impression qu’on les gâte et ça ne nous coûte pas un sou. Ça désencombre la chambre des petits ou la salle de jeux. Ça facilite le passage de la balayeuse! Bref, il n’y a que des avantages.

Et vous? Êtes-vous adepte de la rotation de jouets? Le faites-vous ou avez-vous envie d’essayer? Est-ce que vos enfants se départissent facilement de leurs vieux jouets?

 

Photo : GettyImages/Ulza

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Toutes les chroniques de l'auteur