Bébé a des choses à dire!

Bébé a des choses à dire!
Par Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste

J’ai la chance inouïe d’avoir deux petits bonshommes. Jules a eu 3 ans en octobre. Renaud, lui, a 3 mois. Trois années les séparent donc. Aussi bien dire des mondes! Jules s’exprime comme un grand : il dit en mots ce qu’il pense, ressent, invente…du moins la plupart du temps! Renaud, quant à lui, fait son entrée dans le fascinant monde de la communication…

istock_000014423935xsmallUne chose me frappe particulièrement depuis la naissance de Renaud : le bébé est un petit être fait pour communiquer! Bien sûr, Renaud ne peut dire volontairement ses besoins, mais il est parfaitement programmé pour réagir à l’inconfort par des pleurs. Par chance! De cette façon, je peux chercher à le comprendre, à décoder les messages qu’il me transmet sans s’en rendre compte, depuis ses premiers jours! S’il ne pleurait pas, tout serait plus compliqué : j’aurais du mal à savoir quand il a faim, quand il est fatigué ou quand il a simplement besoin de chaleur et de câlins. Les pleurs constituent un moyen d’expression essentiel… même s’ils nous font souvent sentir impuissants, en tant que parents! C’est que les pleurs sont malheureusement beaucoup moins précis que les mots.

L’interaction parent-bébé ne se résume pas à la réponse aux pleurs, bien entendu. Loin de là! Renaud me le rappelle constamment quand il me regarde dans les yeux, curieux. Lorsque je me place à sa hauteur, il établit le contact visuel, préalable à une bonne communication entre nous. Si je ne suis pas dans son champ de vision et qu’il entend ma voix, il cherche, il me reconnaît. Les bases de l’échange sont là, dans la recherche de maman ou papa et dans le regard porté vers eux. Depuis quelque temps, en prime, Renaud peut non seulement exprimer son inconfort, mais aussi son plaisir, son bien-être… il sourit. Et c’est merveilleux! En tant que parents, nous avons tous besoin de voir notre enfant nous dire qu’il est bien, tout simplement!

Dans plus ou moins 1 an, Renaud dira probablement ses premiers mots. Une toute petite année pour nous, mais une grosse année de préparation pour lui! Ses premiers mots ne seront que la suite logique de ce qu’il aura développé durant cette année; ils n’apparaîtront pas comme par magie. C’est ce que je découvrirai dans le plus grand bonheur avec mon bébé... et avec vous!

Marie-Ève Bergeron-Gaudin, orthophoniste

À la fois orthophoniste et maman, je vous parle dans mes mots du développement de la communication et du langage de mon bébé et de son grand frère.

Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste
À la fois orthophoniste et maman, je vous parle dans mes mots du développement de la communication et du langage de mes deux enfants.
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet