La maladie pieds-mains-bouche

La maladie pieds-mains-bouche
La maladie pieds-mains-bouche : un vent de petits boutons, mais rien de grave à l’horizon…


Symptômes de la maladie pieds-mains-bouche

Votre enfant :

  • a un mal de gorge, de la fièvre, des maux de tête ou une perte d’appétit;
  • a parfois de la toux, le nez qui coule, une diarrhée ou des vomissements;
  • a des boutons rouges dans la bouche sur lesquels se trouvent de petites bulles. Ils sont douloureux et occasionnent un mal de gorge;
  • a aussi de petites vésicules sur la paume des mains, la plante des pieds et sur les fesses. Habituellement, les vésicules apparaissent en même temps sur toutes les régions du corps.

Rendez-vous à l’urgence si votre enfant :

  • vomit souvent à intervalles rapprochés;
  • respire rapidement;
  • a des maux de gorge importants qui l’empêchent de manger et de boire;
  • a très mal à la tête et a des raideurs dans le cou;
  • est désorienté ou somnole de façon inhabituelle;
  • a des convulsions;
  • présente des signes de déshydratation.

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter la ligne Info-Santé (811).

Qu’est-ce que la maladie pieds-mains-bouche?

Boutons de la maladie pieds-mains-bouche

La maladie ou le syndrome pieds-mains-bouche est une maladie infectieuse virale. Elle touche principalement les jeunes enfants, mais les adultes peuvent aussi l’attraper. Cette maladie est le plus souvent bénigne.

Elle provoque l’apparition de petites vésicules dans la bouche, sur la paume des mains, sur la plante des pieds ainsi que sur les fesses. Cette maladie est plus fréquente en été et au début de l’automne, mais elle peut apparaître tout au long de l’année.

La maladie pieds-mains-bouche est très contagieuse. Elle se transmet facilement au contact des mains, des aliments ou d’objets infectés par les vésicules, la salive, les sécrétions ou les selles de l’enfant.

Le virus peut rester pendant plusieurs semaines, et même plusieurs mois, dans les selles après le début de la maladie. Une bonne hygiène de lavage des mains immédiatement après un changement de couche prévient la contagion par les selles.

Un enfant peut-il attraper deux fois la maladie?

Un enfant qui a déjà eu la maladie pieds-mains-bouche est immunisé contre le virus spécifique qui a provoqué l’infection. Cependant, comme il existe de nombreux virus pouvant causer la maladie pieds-mains-bouche, un tout-petit pourrait l’attraper de nouveau si elle est causée par un autre virus.

Âge : Bien que le virus soit très répandu, la maladie touche surtout les enfants de moins de 10 ans, en particulier ceux âgés de 6 mois à 4 ans. Il est toutefois possible qu’un adulte souffre de cette infection. Les nouveau-nés sont rarement touchés par cette maladie. S’ils l’attrapent, elle est sans danger pour eux.
Durée de la maladie : Elle guérit habituellement en une semaine. Les lésions dans la bouche peuvent persister plusieurs semaines, mais les vésicules sur les mains et les pieds disparaissent généralement en 4 à 7 jours. Dans de rares cas, les vésicules sont présentes plus de 10 jours.
Période de contagion : L’enfant est contagieux pendant la durée de la maladie, soit environ 7 jours. Même si les boutons ne sont pas encore apparus, l’enfant peut être contagieux, surtout s’il tousse et a le nez qui coule. Le virus peut rester présent dans les selles pendant plusieurs semaines, et même plusieurs mois.
Mode de transmission : Par contact direct et indirect (objets, aliments, etc.) avec la salive, les gouttelettes projetées par la toux et les éternuements ou les selles d’une personne infectée.
Période d’incubation : De 3 à 6 jours.

Complications possibles

La complication la plus fréquente de la maladie pieds-mains-bouche est la déshydratation. Elle peut toucher les enfants qui refusent de boire ou de manger en raison de la douleur ressentie dans leur bouche. Assurez-vous donc que votre tout-petit boit suffisamment.

Les autres complications possibles ne surviennent que très rarement et concernent surtout les infections causées par l’entérovirus 71, soit la source la plus rare de l’infection. Parmi ces complications, les plus fréquentes sont l’encéphalite et la méningite virale. La plupart des décès liés à la maladie sont dus à un oedème ou à une hémorragie pulmonaire.

Prévenir la déshydratation

Si votre enfant refuse de boire ou de manger parce que cela lui fait trop mal, vous pouvez :
  • appliquer un analgésique oral sans benzocaïne (ex. : OrajelMD) à l’intérieur de sa bouche avant qu’il mange;
  • lui donner des glaçons ou des sucettes glacées préparés avec une solution d’électrolytes (ex. : PédialyteMD, GastrolyteMD) ou du jus sans acidité (ex. : jus de pommes ou de raisins);
  • lui servir ses fruits préférés sous forme de purée mélangés à un peu d’eau.

Comment traiter?

La maladie pieds-mains-bouche guérit sans intervention. Il n’existe d’ailleurs pas de traitement, d’antibiotique ou de vaccin contre cette infection. N’essayez pas de percer les vésicules.

Cependant, il est possible de soulager les symptômes de votre enfant :

  • Donnez-lui de l’acétaminophène (TylenolMD, TempraMD, etc.) pour abaisser la fièvre et soulager son inconfort.
  • S’il est plus âgé, incitez-le à se rincer la bouche avec de l’eau salée pour soulager ses maux de gorge. Vous pouvez faire le mélange suivant : ½ c. à thé de sel dans 1 tasse d’eau tiède.
  • Assurez-vous que votre enfant boit beaucoup (de préférence de l’eau ou du lait, car les jus acides avivent la douleur). En cas de diarrhée ou de vomissements, vous pouvez lui donner une solution d’électrolytes (ex. : PédialyteMD, GastrolyteMD).
  • Si votre enfant a de l’appétit, faites-le manger comme à l’habitude. S’il a mal à la gorge et a du mal à avaler, offrez-lui des compotes, du yogourt ou de la crème glacée. Évitez toutefois la crème glacée si votre enfant a la diarrhée.

Quand l’enfant peut-il retourner à la garderie ou à l’école?

Votre enfant peut retourner à l’école ou à la garderie s’il :

  • n’a plus de boutons (vésicules) sur sa peau et dans sa bouche;
  • ne fait plus de fièvre;
  • s’alimente et boit normalement;
  • est assez en forme pour participer aux activités de la garderie ou de l’école.

Lors du retour à la garderie, informez les éducatrices que votre tout-petit a eu la maladie pieds-mains-bouche. Elles pourront ainsi prendre toutes les mesures d’hygiène nécessaires pour prévenir la contamination par les selles.

Comment prévenir?

Un adulte en contact avec un enfant malade n’est pas contagieux s’il se lave les mains et nettoie les surfaces touchées par l’enfant malade.
  • Veillez à ce que votre enfant se lave les mains soigneusement et fréquemment avec du savon et de l’eau, surtout après être allé aux toilettes et avant de manger. Faites-le pour lui s’il est trop jeune.
  • Assurez-vous que toutes les personnes qui sont en contact avec votre enfant se lavent aussi les mains. Lavez-vous les mains avec du savon et de l’eau après l’avoir amené aux toilettes, avoir changé sa couche ou l’avoir mouché et avant de le nourrir et de lui donner un médicament, etc.
  • Lavez les surfaces et désinfectez les objets et les lieux qui ont été en contact avec les vomissures ou avec les selles de votre enfant, comme la toilette. Nettoyez aussi les jouets avec lesquels il a joué après l’apparition des boutons. Pour désinfecter ces jouets, vaporisez-les avec une solution désinfectante du commerce (les savons à vaisselle sont aussi souvent désinfectants) ou une solution maison (5 ml d’eau de Javel dans 500 ml d’eau).
  • Pour éviter que votre enfant transmette la maladie au reste de la famille, il n’est pas nécessaire de l’isoler. Suivez seulement les mesures d’hygiène décrites ci-dessus.

Maladie pieds-mains-bouche et grossesse

Si vous êtes enceinte et avez été en contact avec quelqu’un qui a la maladie pieds-mains-bouche, respectez les mesures d’hygiène mentionnées dans la section Comment prévenir? pour éviter d’attraper vous-même cette infection.
Si vous croyez avoir contracté la maladie pieds-mains-bouche, consultez un médecin. Après avoir établi son diagnostic, il pourra vous faire ses recommandations et vous suggérer le traitement approprié pour réduire l’inconfort lié à la fièvre et aux autres symptômes dont vous souffrez.

 

Naître et grandir

Révision scientifique : Dre Anne-Claude Bernard-Bonnin, pédiatre
Recherche et rédaction :Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Juin 2022

 

Photos : GettyImages/monzenmachi et Joel Carillet

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • ABOUTKIDSHEALTH. Herpangine et maladie pieds-mains-bouche. 2019. www.aboutkidshealth.ca
  • AGENCE DE LA SANTÉ PUBLIQUE DU CANADA. Maladie mains-pieds-bouche (entérovirus 71, EV 71). 2019. www.canada.ca
  • GIACHÈ, Susanna et autres. « Hand, foot, and mouth disease in pregnancy: 7 years Tuscan experience and literature review », The Journal of Maternal-Fetal & Neonatal Medicine, vol. 34, no 9, 2019, p. 1494-1500. www.tandfonline.com
  • HÔPITAL DE MONTRÉAL POUR ENFANTS. Comprendre la maladie pieds-mains-bouche. www.hopitalpourenfants.com
  • MINISTÈRE DE LA FAMILLE. Les infections en milieu de garde. 2019. www.mfa.gouv.qc.ca
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Soins de nos enfants. La maladie main-pied-bouche. 2019. soinsdenosenfants.cps.ca
  • VEKEMANS, Gaëlle. L’ABC de la santé des enfants. 2e éd., Montréal, Les Éditions La Presse, 2016, 413 p.
  • XU, S. et autres. « Neonatal hand, foot, and mouth disease due to coxsackievirus A6 in Shanghai », BMC Pediatrics, vol. 20, no 364, août 2020. bmcpediatr.biomedcentral.com

À lire aussi