En manchettes: Naissances au Québec – Cerveau des mamans – Porte-bébés – Balado Histoires de pères

En manchettes: Naissances au Québec – Cerveau des mamans – Porte-bébés – Balado Histoires de pères
En manchettes: Naissances au Québec – Cerveau des mamans – Porte-bébés – Balado Histoires de pères
Naissances au Québec en 2021, pertes de mémoire des nouvelles mamans, porte-bébés et sécurité, balado Histoires de pères


VIE DE FAMILLE

Naissances au Québec en 2021 : retour à la normale

Il y a eu 84 900 naissances au Québec en 2021, un chiffre comparable à celui de 2019. Il s’agit d’un retour à la normale après une baisse observée en 2020 (81 850 naissances). Ce recul correspond au début de la pandémie.

Un creux des naissances a en effet été observé dans les derniers mois de 2020 et au début 2021. Toutefois, à partir de mars 2021, soit neuf mois après la première vague, on a observé une remontée des naissances.

L’indice de fécondité en 2021 était donc de 1,58 enfant par femme. Ce chiffre se compare à ceux de 2018 et 2019. En 2020, il s’était établi à 1,52. Depuis 2009, cet indice est toutefois à la baisse. Il avait alors atteint 1,73.

On a observé aussi une hausse de la fécondité en 2021 chez les femmes de 25 à 44 ans tandis que la fécondité chez les 20 à 24 ans a enregistré son niveau le plus faible. L’âge moyen de la maternité, tous rangs de naissance confondus, s’élève maintenant à 31 ans, une tendance à la hausse. L’âge moyen lors de la naissance du premier enfant est de 29,5 ans, soit 5 ans plus tard qu’en 1975.

Sources : Institut de la statistique du Québec et Institut de la statistique du Québec

GROSSESSE

Pertes de mémoire : le « mom brain » expliqué

Vous êtes enceinte ou vous venez d’accoucher et vous avez de la difficulté à vous concentrer ou avez des trous de mémoire? C’est normal, indique un neurochirurgien québécois.

Plusieurs études rapportent en effet que la mémoire verbale des mères diminuerait pendant le troisième trimestre de grossesse et après la naissance de l’enfant. Elles auraient donc plus tendance à oublier des noms et des mots et à avoir des oublis importants lors de discussions, précise le neurochirurgien.

Ce phénomène, appelé « mom brain » en anglais, serait principalement dû aux changements hormonaux et en particulier à l’augmentation de l’ocytocine. Cette hormone joue un rôle important durant la grossesse, l’accouchement et après la naissance du bébé. La maternité occasionnerait aussi des modifications dans le cerveau, une autre explication à ces pertes de mémoire.  

Ces changements ne seraient toutefois pas que négatifs. En effet, ces mêmes études font aussi état d’une augmentation de certaines capacités chez les nouvelles mamans, comme rester calme dans des moments de stress, faire preuve d’une plus grande vigilance en cas de danger et interpréter plus facilement les cris aigus de leur bébé selon les circonstances.

La mémoire verbale reviendrait d’ailleurs au fil du temps. En effet, cinq ou six ans après la naissance, les tests de mémoire ne montreraient plus de différence. La structure du cerveau resterait toutefois modifiée à jamais. Mais ces changements seraient positifs pour bien remplir le rôle de maman, pense le neurochirurgien.

Source : Radio-Canada

SÉCURITÉ

Porte-bébés : conseils pour éviter les blessures

Même si le portage est une pratique sécuritaire, les parents doivent être vigilants lorsqu’ils utilisent un porte-bébé. En effet, plus de 14 000 bébés se sont retrouvés à l’urgence à cause d’un porte-bébé entre 2011 et 2020, rapporte une étude américaine.

Plus de la moitié de ces bébés avaient subi des blessures après être tombés d’un porte-bébé mal ajusté. Dans 22 % des cas, les blessures avaient été causées par la chute d’un parent alors qu’il portait son enfant dans un porte-bébé.

Plus de 60 % des enfants admis à l’urgence étaient âgés de 5 mois ou moins. La plupart ont pu retourner à la maison rapidement. Toutefois, près du quart ont dû être hospitalisés, principalement en raison d’une commotion cérébrale ou d’un traumatisme crânien plus grave.

Les chercheurs proposent quelques conseils pour un portage sécuritaire :

  • Commencez par placer une poupée dans le porte-bébé. Une fois que vous avez compris comment attacher et ajuster le porte-bébé, faites un essai avec votre bébé au-dessus d’une surface rembourrée.
  • Gardez toujours une main libre pour vous rattraper en cas de perte d’équilibre, car votre centre de gravité est modifié lorsque vous portez votre bébé.
  • Si vous devez vous pencher, pliez vos genoux et supportez le poids de votre bébé avec vos mains.
  • Évitez les distractions, comme regarder votre cellulaire, quand vous marchez avec un porte-bébé.

Source : USnews

À ÉCOUTER

Histoires de pères : un nouveau balado à découvrir

Dans ce balado produit par Naître et grandir, des pères de tous les horizons discutent avec Louis-Simon Ferland des joies, des défis et des bouleversements de la paternité.

Cette semaine, un père qui a pris les 32 semaines du congé parental après la naissance de son deuxième enfant discute de son expérience et de sa vision de la paternité. Il aborde aussi ce qu’il a appris sur lui et sur son rôle de papa.

Pour écouter : naitreetgrandir.com/fr/balado/histoires-de-peres

À lire aussi :

 

16 juin 2022

Par l’équipe de Naître et grandir

Naître et grandir

Photos : GettyImages/FatCamera, nicoletaionescu et Halfpoint

Partager