En manchettes: Relâche et gardiennage – Masques – Bricolage – Tablette

En manchettes: Relâche et gardiennage – Masques – Bricolage – Tablette
Faire garder son enfant durant la relâche, masques en classe au primaire, bienfaits de dessiner ou bricoler en famille, impact des tablettes, balado


VIE DE FAMILLE

COVID-19 : faire garder ses enfants durant la relâche?

Si vous travaillez et que vous avez besoin de faire garder vos enfants durant la relâche, voici des options possibles.

  • Faire garder vos enfants à la maison est permis, mais il est déconseillé de demander à une personne de 65 ans et plus de le faire.
  • Certaines haltes-garderies offrent des activités durant la relâche. Consultez le répertoire de l’Association des haltes-garderies communautaires du Québec pour en savoir plus.
  • Si vous êtes un parent monoparental, vos enfants peuvent se joindre à une autre bulle familiale.

Sources : Gouvernement du Québec et Naître et grandir

ÉCOLE

COVID-19 : masques en classe pour tous au primaire en zone rouge

Au retour de la semaine de relâche, les élèves du primaire en zone rouge devront désormais porter un masque médical en tout temps à l’école, soit en classe, lors des déplacements et dans le transport scolaire, a annoncé le ministère de la Santé et des Services sociaux. Seuls les élèves du préscolaire, maternelle 4 ans et 5 ans, et certains élèves ayant des besoins particuliers sont exemptés.

Le gouvernement fournira aux écoles des masques médicaux pédiatriques, qui sont adaptés aux petits visages des enfants. Ces masques seront remis aux élèves de la 1re à la 6e année dès le 8 mars dans les écoles de la Communauté métropolitaine de Montréal. Dans les autres régions en zone rouge, les élèves devront porter le couvre-visage en tout temps en attendant de recevoir les masques pédiatriques, qui seront envoyés à partir de la semaine du 15 mars.

Cette nouvelle mesure vise à protéger les élèves et le personnel des écoles des nouveaux variants du coronavirus, qui sont plus contagieux.

Dans les écoles des régions en zone orange, les mesures en place ne changent pas.

Source : Gouvernement du Québec

APPRENTISSAGES ET JEUX

Peindre ou bricoler avec son enfant, quels bienfaits?

Peindre, faire un bricolage ou dessiner avec votre enfant encourage non seulement sa créativité, mais renforce aussi sa motricité, ses compétences verbales et ses capacités sociales, comme le partage, indique une chercheuse en psychologie et en art-thérapie.

Les projets d’art plastique sont en effet des moments privilégiés de communication entre vous et votre tout-petit. Ils solidifient vos liens alors que vous partagez une activité créative au cours de laquelle vous travaillez ensemble et partagez des idées.

Votre enfant expérimente de nouvelles sensations en touchant différentes textures par exemple. Il construit également son sentiment d’identité et sa confiance en soi. Il apprend à penser autrement, à explorer de nouvelles idées et à faire des choix. Par exemple, le simple fait de choisir une couleur lui montre tout de suite l’impact de son choix. Vous pouvez même initier bébé : commencez avec de la peinture à doigt à appliquer sur de grandes feuilles de papier posées sur le sol.

Les meilleurs projets d’art plastique sont ceux qui amènent votre enfant à jouer, à explorer et à avoir du plaisir, sans but déterminé. Offrez-lui du matériel diversifié et laissez-le prendre les commandes de l’activité. Son imagination vous étonnera!

Pour en savoir plus sur les conditions d’une activité de bricolage réussie, consultez notre fiche Les bienfaits du bricolage.

Source : The Conversation

ÉCRANS

Tablette : quel impact sur l’attention des enfants?

L’utilisation de la tablette ou du téléphone chez les tout-petits aurait un impact sur leur capacité d’attention, suggère une petite étude britannique. C’est l’écran tactile qui serait en cause.

Selon les résultats, les tout-petits qui utilisent souvent une tablette ou un téléphone seraient moins capables de se concentrer sur une tâche et d’éviter les distractions que ceux qui n’utilisent pas ou peu ces appareils. Toutefois, ces enfants présenteraient une forme d’attention qui leur permettrait de réagir plus rapidement à la vue d’objets colorés, brillants et en mouvement à l’écran.

Les auteurs de l’étude suggèrent que les tablettes et les téléphones pourraient avoir des impacts différents sur le cerveau en développement que d’autres types d’écrans, comme la télévision.

La capacité à fixer son attention est importante, car elle favorise entre autres la réussite à l’école. Par exemple, un enfant capable d’ignorer les distractions peut mieux se concentrer sur les explications données en classe. Les chercheurs soulignent par ailleurs que les premières années de vie sont importantes pour apprendre à un enfant à contrôler son attention et à savoir sélectionner les informations pertinentes pour une tâche, en faisant fi des distractions.

L’étude a suivi 53 enfants entre l’âge de 1 an et 3 ans et demi. En analysant comment ils regardaient un objet qui apparaissait à différents endroits sur un écran, les chercheurs ont pu notamment déterminer comment les tout-petits contrôlaient leur attention.

Source : The Conversation

À ÉCOUTER

Familles à la une

Dans ce balado, la journaliste Maude Goyer vous présente en 5 minutes des sujets qui ont retenu son attention récemment.

Les sujets abordés cette semaine :

  • Relâche : pas de pression
  • Théâtre virtuel
  • Voyager de chez soi

Pour écouter : naitreetgrandir.com/fr/balado-familles-a-la-une/

À lire aussi :

 

25 février 2021

Par l’équipe de Naître et grandir

Naître et grandir

 

Photos : GettyImages/LanaStock, Tomwang112, monkeybusinessimages et stevecoleimages

À lire aussi